Six jours - Ryan Gattis

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Pendant six jours, l’acquittement des policiers coupables d’avoir passé à tabac Rodney King met Los Angeles à feu et à sang. Pendant six jours, Los Angeles a montré au monde ce qui se passe quand les lois n’ont plus cours.

Le premier jour des émeutes, en plein territoire revendiqué par un gang, le massacre d’un innocent déclenche une succession d’événements qui vont traverser la ville. Dans les rues de Lynwood, un autre quartier, qui attire toutes les forces de police et les caméras de télévision, les tensions s’exacerbent. Des membres de gangs profitent de la désertion des représentants de l’ordre pour vandaliser et régler leurs comptes. Au cœur de ce théâtre de guerre urbaine se croisent sapeurs-pompiers, infirmières, ambulanciers ; leur vie est bouleversée par ces journées de confusion.

Un roman choral magistral, un récit épique fascinant, une histoire de violence, de vengeance et de loyautés.

Vos #AvisPolar

  • Sylvie Geoffrion 24 mars 2019
    Six jours - Ryan Gattis

    Suite à l’acquittement des policiers dans l’affaire Rodney King en avril 1992, LA connait les 6 pires jours de son histoire. Six jours d’émeutes , de chaos, 6 jours d’anarchie , d’incendie, de meurtres, de pillages et ce, sans presque aucune forme de représailles policières tant la ville est plus que débordée. Armée, garde-nationale, policiers sillonnent les rues sans être capables de contrôler réellement quoi que ce soit. Que ce soit un criminel ou une milice quelconque, page 313, voici ce que l’on en pensait : " Le bon côté du chaos de ces cinq derniers jours est le suivant : il n’y a aucune chance que ce que nous sommes sur le point d’effectuer ce soir nous revienne à la figure." C’était donc l’état d’esprit durant ces jours sombres.
    Et ce qui étonne, ce qui frappe, c’est cette insensibilité avec laquelle ils agissent. La vie ? Quelle valeur ? Mais le respect ...
    Ryan Gattis nous raconte ces 6 jours avec les voix de différents protagonistes, sous différents points de vue.
    Le meurtre d’Ernesto, frère "clean" de membres de gang de rues, déclenche une véritable guerre entre 2 gangs. Et ce sont les voix de ces membres de gangs et des personnes qui les entourent qui nous feront réaliser ce qui se passe à LA durant ces 6 jours de noirceur.
    Gattis dessine parfaitement le portrait de la quotidienneté dans certains quartiers de LA et de ceux qui y vivent. Certains adhèrent et désirent adhérer aux gangs, d’autres veulent s’en sortir, d’autres vivent 2 vies, d’autres tentent de se tenir loin de ça mais, on y vit toujours une certaine forme d’intimidation, de peur, dans ces quartiers, on regarde toujours derrière soi, émeutes ou pas.
    Outre la colère première dûe à l’acquittement des policiers qui ont tabassé Rodney King, qu’est-ce qui pousse les gens à piller, à incendier, à intimider, à tuer ? LA se relèvera-t-elle de ces jours noirs ? Un des spectateurs de ces émeutes page 415 nous dit : " Je pige alors que c’est peut-être la fonction de ces émeutes pour tout le monde, par ici. Tu sais que tu vas y perdre, mais tu donnes des coups de pied et tu te débats pour minimiser tes pertes. Il peut s’agir de propriété, de santé, ou d’un être aimé, comme ERNIE., mais c’est quelque chose, et une fois que ça a disparu, c’est pour de bon. Personne ne se sent en paix ce soir, ça fait des jours et des jours qu’on est sur les dents. Le couvre-feu sera peut-être levé, mais ça ne veut pas dire que les choses sont revenues à la normale, que les problèmes sont réglés ou qu’il le seront de sitôt."
    Et malheureusement, nous ne pouvons que donner raison à cette voix et à Gattis.
    Un bon sombre mais très sombre et violent roman.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.