Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Complot - Nicolas Beuglet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

15 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
5 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées...

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies...

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 23 avril 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Pas encore de résumé mais ce qui est sûr, l’inspectrice Sarah Geringën est de retour. Nous avions fait sa connaissance dans "Le cri".

  • 1001histoires 10 mai 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Sarah Geringën n’aura eu que quelques mois de calme après l’affaire 488 ( voir "Le cri" ), juste le temps de s’installer en Norvège avec Christopher Clarence qui partage désormais sa vie en compagnie de Simon leur fils adoptif. Son talent d’enquêtrice hors paire lui vaut d’être appelée sur une scène de crime qui ne peut que bouleverser l’avenir de la Norvège. Escortée par les Forces spéciales, Sarah s’envole pour le port de Vardø, dans la mer de Barentz dans un désert glacé, la dernière ville de Norvège avant la Russie. Au large de Vardø, sur l’île de Hornøya, près de sa résidence privée, git le cadavre mutilée de la Première ministre norvégienne Katrina Hagebak.

    La première moitié de ce roman de Nicolas Beuglet, s’attache à reconstituer les recherches menées par Sarah et la petite équipe de spécialistes qui l’assiste . Les indices sont rares et ressemblent plus à des symboles. Pourquoi une mise en scène aussi retorse ? L’enquête piétine, si Sarah n’obtient pas rapidement des résultats, elle sera remplacée, un autre policier est déjà en route. Quels secrets cachait la Première ministre ? Messages énigmatiques, passages secrets, tout ressemble à un complot.

    Nicolas Beuglet construit habilement un suspense intense grâce à des chapitres courts dont la fin est à chaque fois une surprise. Sarah mène des analyses rigoureuses, fait des déductions pertinentes et progresse dans ses certitudes. Tout ressemble à un complot mais cela ne satisfait pas son entourage essentiellement masculin qui recherche un coupable plus qu’une explication pour ce crime atroce.

    La deuxième partie de ce roman fait place à une course poursuite haletante. Secondée par Christopher, Sarah plus déterminée que jamais s’envole pour le Liban et Byblos, la plus vieille cité de l’humanité. Phrases indéchiffrables, mots de passe secrets, poisons mortels, filatures, torture, attentats dévastateurs, Sarah est face à un complot et confrontée à un tueur insaisissable qui l’emmène à l’Institut Max-Planck de Iéna et au Vatican où se prépare en ce mois de décembre 2018, l’élection du 268ème Pape.

    Nicolas Beuglet offre au lecteur un habile suspense et des scènes d’action en cascade. Mais il propose aussi une lecture novatrice des mythes, des croyances millénaires et des religions ( le tout repose sur une documentation rigoureuse ). Sarah Geringën incarne parfaitement la féminité pour mieux dénoncer la misogynie et s’interroger sur la place des femmes dans notre société. Sarah, très fragile lorsqu’elle s’interroge sur son passé, si forte dans ses enquêtes ! Je suis cependant un peu inquiet sur son avenir.

    http://cercle-du-polar-polaire.over-blog.com/2018/05/nicolas-beuglet.html

  • Louison Lit 16 mai 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Tout d’abord sachez que je n’ai pas lu Le cri et que cela ne m’a pas empêché de profiter de la lecture du Complot que j’ai beaucoup aimé. Nous retrouvons les personnages de Christopher, son fils Simon et de Sarah Geringën dans une nouvelle aventure qui débute sur une petite île isolée de la Norvège. Notre enquêtrice est appelée sur une scène de crime où l’on découvre le cadavre de Katrina Hagebak Première ministre norvégienne horriblement mutilé. L’enquête va nous mener dans différentes parties du monde, au Liban, en Allemagne et en Italie tout à un rythme soutenu. Avec des chapitres courts et intenses qui nous nous font saliver pour connaître le prochain, un véritable page-turner qui m’a un peu rappelé le Da Vinci Code mais en beaucoup mieux. On retrouve des thèmes scientifiques, théologiques, politiques forts bien documentés et qui prennent racine dans la réalité pour ensuite être interprétés avec talent. Nicolas Beuglet qui signe ici un excellent thriller. Je connaissais le féminisme mais pas son pendant, le masculinisme un mouvement qui défend la cause des hommes, la dédicace sibylline prend alors tout son sens : « COMPLOT peut nuire à vote couple et à toutes vos relations masculines… Vous êtes prévenue » J’ai trouvé ce thème à la fois passionnant et très fort car il parle autant aux femmes qu’aux hommes et prend le lecteur aux tripes. Déjà c’était bien partit mais avoir la surprise d’un rebondissement final était un plus et je suis frustrée par la fin qui clairement nous fait attendre une suite. Bonne lecture.

  • DEBOISSE 26 mai 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Un excellent roman mais un site ( bepolar ) qui n’est pas à la hauteur

  • Le Monde de Marie 13 septembre 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Ce récit fait suite directe au précédent roman de l’auteur, « Le Cri ». Même s’il est vrai que les deux peuvent se lire de manière totalement indépendante, je vous conseillerais néanmoins de les lire dans l’ordre. Cela parce qu’à mon sens, on ne peut véritablement comprendre la psychologie des protagonistes sans avoir lu le premier opus. L’auteur fait bien quelques rappels mais cela reste insuffisant.

    Autour de faits historiques et, (très certainement), méconnus de beaucoup d’entre nous, l’auteur a construit une intrigue et une enquête palpitante. A travers cette histoire pour le moins prenante, il va nous parler du statut des femmes, du féminisme au fil des âges. Ce n’est pas uniquement quelques années que nous allons remonter, nous allons revenir sur des évènements qui se sont produits bien avant la naissance du Christ.

    Un côté historique qui m’a vraiment beaucoup plu. D’une part parce que les faits sont en eux-mêmes tout aussi intéressants que bien abordés mais aussi parce qu’ils nous donnent à réfléchir et à, (peut-être), voir les choses autrement.

    Une belle intrigue et une enquête palpitante qui vont nous faire voyager. Mais aussi un sentiment de course contre la montre pour parvenir à sauver au moins une vie. L’auteur ne va pas ménager ses protagonistes dans cette enquête sans temps mort et surprenante sur de nombreux points. Très bien ficelée, elle nous conduit à un dénouement à la fois inattendu et parfait.

    J’ai aimé retrouver Sarah et Christopher, voir l’évolution de leur relation. Voir leur complémentarité dans les investigations qu’ils mènent. C’est surtout Sarah qui sera au centre de notre attention. Une femme autour de laquelle planent de nombreux mystères. Elle se révèlera combative et surprenante.

    Une enquête très bien orchestrée, des protagonistes forts et une part historique très intéressante. A ne plus savoir faire la différence entre le fictif et la réalité. Un titre très bien choisi pour un récit qui va nous faire réfléchir. Très bien travaillé, documenté et surtout abouti. L’auteur va loin et avec finesse. Il nous trouble et nous agace dans un tout parfait qui m’a conquise.

  • bookliseuse 1er décembre 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Sarah Geringën 2

    Sarah Geringën, bientôt 41 ans et inspectrice. Elle s’installe avec Christopher journaliste français et Simon, son neveu, qu’il a adopté dans un petit îlot, Grimsoya en Norvège, afin d’offrir un meilleur cadre de vie à Simon qui a énormément souffert de la perte de ses parents.

    Le calme de l’îlot va être vite interrompu, par l’arrivée d’un hélicoptère : le ministre de l’intérieur norvégien fait appel à elle pour enquêter sur le meurtre étrange de Katrina Genssen, première ministre norvégienne. Celle-ci est a été torturée dans sa maison "secrète" situé sur une île perdu, sa maison mis à sac, comme si l’agresseur recherchait quelque chose.

    Son enquête va l’emmener jusqu’à Byblos au Liban, pour se terminer au Vatican.

    Aucun temps mort, tout s’enchaîne à merveille, Sarah et Christopher sont un couple hors du commun, on s’attache rapidement à eux et à leur historie tellement compliquée. Le complot qu’ils mettent, petit à petit, à jour est terrifiant.

    Ce roman a été un choc pour moi, remettant en question notre façon d’appréhender la religion et le regard de toute une planète sur nous, les femmes. Même si cela reste un roman de fiction, la part de réalité historique est tellement importante qu’elle m’a obligé à réfléchir sérieusement sur les origines du monde et de la religion.

    J’avais aimé la première enquête de Sarah, mais ce roman est un vrai coup de coeur !

  • Emilie Resse 15 décembre 2018
    Complot - Nicolas Beuglet

    Après l’affaire dite "488", nous retrouvons ici l’inspectrice Sarah Geringen, et moi j’aime bien retrouver des personnages et suivre leurs aventures et enquêtes

    Après s’être installée avec Christopher (journaliste) et Simon sur l’ile de Grimoya en Norvège, l’inspectrice Sarah Geringen est requisitionnée d’urgence pour enquêter sur le meurtre de Katrina Hagebak qui n’est autre que la Première Ministre.
    Quels mystères se cachent sous ce meurtre dont la scène de crime est jugée hors de commun ?
    Quel est le secret de la tombe 3666 qui referme les secrets premiers de l’humanité ?
    Un véritable voyage culturel, historique et géographique (de la Norvège à Byblos en passant par l’Allemagne ou encore le Vatican).

    Une enquête menée tambour battant avec une inspectrice à la Lara Croft qui donne un sacré rythme à l’ouvrage. L’intrigue est bien menée et sacrément documentée ! Pas de temps morts, pas le temps de s’ennuyer !

    Nous attendons maintenant la suite ... car la fin nous laisse supposer (je l’espère en tout cas) que nous retrouverons Sarah dans d’autres enquêtes...mais une Sarah profondement changée par ce qu’elle vient de vivre et d’accomplir.

    Alors si vous voulez en savoir plus sur ce que fut jadis le pouvoir des femmes, je ne saurais que vous recommander ce livre !

    Plus puissant que Le cri !!!

  • Katia 11 janvier 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Pari risqué donc pour une enquête qui n’est certes pas extraordinaire, mais audacieuse… Très audacieuse !
    COMPLOT c’est le jour et la nuit avec LE CRI trop pollué par des actions abracadabrantesques dans la deuxième partie et une fin complètement hasardeuse à mon sens.
    Ce deuxième opus est mieux dosé, les quelques fausses notes et facilités de la première partie sont vite balayées par ce suspens excessivement bien mené et les recherches de l’auteur.
    Vu le nombre de thrillers qui emploient souvent les mêmes thématiques les quelques théories appuyées, données scientifiques, recherches de symboles ésotériques ne sont pas de trop, ne partent pas dans tous les sens et sont véritablement utiles au développement de l’histoire.

    Finalement, ce n’est pas très original jusque-là.
    Sauf que…Sauf que la deuxième partie est magistrale !
    Pas dans une quelconque manipulation, ni dans une mécanique implacable. Pas dans des twists et re-twists et vas-y que je retwist. Non !
    Magistrale parce que Nicolas Beuglet a été loin, me mettant parfois dans une situation de réflexion sur mes propres contradictions.
    Il a éveillé une certaine conscience beaucoup trop refoulée jusque-là. Prise à mon propre piège, prise dans les filets de conditionnements de cette société patriarcale je me suis sentie mal à l’aise.
    Pourtant je ne pense pas être ignorante sur les injustices et cette forme de violence qui nous concernent nous les femmes, mais l’angle pris et la puissance des recherches qui ont été faites donnent une autre perspective de notre ère.

    Dans ce thriller la femme est donc au centre de l’intrigue portée par Sarah Geringën.
    Personnage pugnace, sa sagacité et son intuition sont les points forts du rythme, de l’intérêt que j’ai eu pour cette enquête.
    Sans compter sur cette fin inattendue, « couillue » et peut-être surréaliste (mais pas hasardeuse) qui clos ce deuxième opus.
    C’est un thriller engagé où l’auteur campe sur ses positions et maintient un parti pris depuis le début sans se dérober.
    Je me suis demandé où s’arrêtait la part de fiction et jusqu’où allait cette part de vérité, l’auteur a d’ailleurs pris le soin de citer les références qui lui ont été utiles…Effectivement je pense avoir encore des choses à apprendre. 😉

    Allez-y pour ce que cette histoire insuffle, allez-y pour ces considérations, allez-y pour ce culot, allez-y juste pour l’illusion}}

  • La Caverne du Polar 23 janvier 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    En 2017 j’ai vraiment eu un énorme coup de cœur pour Le Cri, premier opus de la série Sarah Geringën. C’est avec grand plaisir que je me suis plongé dans Complot, qui peut être lu indépendamment pour ce qui est de l’enquête en elle-même. Mais comme d’habitude, je le répète souvent, c’est mieux de commencer par le premier opus, pour comprendre mieux tous les personnages. C’est parti en direction de l’île de Grimsøya en Norvège.

    Quelques mois après la fameuse « affaire 488 », l’inspectrice de police norvégienne Sarah Gerigën et son compagnon français, le journaliste Christopher Clarence, ont décidé de s’installer ensemble sur l’île de Grimsøya, pour fonder une famille avec Simon. Mais voilà que très vite un hélicoptère des forces spéciales norvégiennes vient chercher Sarah pour une mission top secrète. Et après plusieurs heures de vol, en direction du Nord-est, ils arrivent à Hornøya, une petite île proche de Vardø à côté de la frontière Russe. Dès lors Sarah a compris… Cet îlot est la résidence secondaire de Katrina Hageback, la première ministre norvégienne.
    Sarah va devoir résoudre rapidement le meurtre de la première ministre que l’on vient de retrouver assassinée, dans une mise en scène très étrange. Elle n’a pas beaucoup de temps devant elle pour tenter de comprendre qui a pu vouloir commettre pareil crime… Les éléments dont elle dispose ne sont pas cohérents, les indices ne s’assemblent pas et les premières théories échafaudées sont tout simplement impossibles. Mais au final, elle va se retrouver face à quelque chose qui pourrait très vite la dépasser… De la Norvège au Liban, en passant par l’Allemagne et l’Italie, Sarah va mener une enquête très complexe.

    Dans Complot, l’auteur aborde le féminisme et ses opposants. Mais également, la religion, les mythes et la science. Comme pour le Cri, Nicolas Beuglet a accompli un travail de documentation et de recherches phénoménal. J’ai appris énormément de choses dans ce roman.

    Pour terminer, je trouve que Complot est un thriller au suspense haletant qui nous entraîne bien au-delà de notre imagination. Nicolas Beuglet a de nouveau frappé très fort. Même si j’ai légèrement préféré Le Cri, ce roman est une vraie réussite. Et vu que la fin laisse présager une suite, j’ai hâte de retrouver Sarah et Christopher.

  • calyenol 28 février 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Etta la cité réveillera,Ada la science embrasera et Ludmila tous les réunira.

    📚
    Je ferme à l’instant "COMPLOT" de @nicolasbeuglet .
    Comment en parler sans trop en dire pour que,comme moi,vous preniez plaisir dès le premier chapitre à vous plonger dedans.
    J’ai adoré "Le Cri",où l’auteur m’a tenu en haleine,dans sa course folle jusqu’à la dernière page.
    Et bien avec "COMPLOT" il a fait encore mieux.

    📚
    Un plaisir de retrouver Sarah,de mener l’enquête tambour battant et d’être essoufflée comme si j’étais elle.
    Quel personnage !
    L’histoire et le fond de l’histoire de la femme font qu’on ne peut pas passer à côté d’un auteur comme lui.
    Ce livre est prenant,vraiment addictif. J’ai eu du mal à le lâcher et même là alors que je viens de le fermer,j’en suis encore imprégnée.

    📚

    J’attends,déjà,impatiemment son prochain livre pour une autre claque.
    Parce que oui,je me suis prise une belle claque avec "COMPLOT".

  • sam_ds_49 4 mars 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Mon résumé : Alors qu’elle est tranquille chez elle, en presence de son mari, Sarah Geringën, inspectrice de la police norvegienne, voit débarquer à son domicile des hommes et est gentiment priée manu militari de les accompagner pour semble-t-il une affaire de la plus haute importance. C’est du moins ce qu’elle parvient a interpreter, elle considère qu’on ne l’aurais pas dérangée de cette manière si ce n’était pas un tant soit peu important. Faut dire que tous ces hommes armés qui ont osés la déranger, ne sont guère communicatif, et leur arracher le moins mot sur le motif de leur presence, semble en dehors de leur attribution. "Vous en saurez plus quand ont sera arrivé" , est tout ce qu’ont a bien voulu lu reveler.A son arrivée, on finit par lui reveler, que le corps de la victime, pour laquelle, les forces spéciales, l’ont délogés de chez elle, est celui de la premiere ministre norvegienne. Alors que l’inspectrice arrive sur la scene de crime, son mari quant a lui, est à la veille de prendre ses fonctions au sein d’un grand journal local norvégien.Sarah sait qu’elle intervient dans un milieu masculin, et de ce fait, elle entend bien se faire respecter.out part du meurtre de la Première Ministre Norvégienne, corps dénudé retrouvé sur le bord d’une falaise battue par les vents. Crime sacrificiel ? Meurtre satanique ? Attaque de soldats russes, opposants politiques ? En plein enquête, alors que celle-ci semble piétiner, tout l’équipe se fait attaquer des hommes lourdement armés, tout porte a croire qu’il s’agit de soldats russes. Pour le ministre de l’intérieur, ca ne fait aucun doute, qu’il s’agit d’un coup des russes et l’inspectrice doit diriger son enquête de ce coté la.Cependant, le ministre de l’intérieur, ne semble pas bien se rendre de qui il à en face de lui. Sarah Geringën n’est certainement pas la personne qui va se laisser faire, et acquiescer aux moindres paroles de sa hiérarchie. Et puis, après tout, elle ne le connait pas si bien que ca le ministre de l’intérieur. Apres tout, il est peut-être de mèche lui aussi !!

    Mon avis : J’ai emprunté ce livre a la bibliothèque, dans le rayon nouveauté, et je ne le regrette absolument pas. J’avais déjà été emballé par le Cri ( 1er roman de l’auteur) . Avec complot, je surkiffe. Malgré le pavé, j’ai réussi à entrer dedans des les premieres pages et l’histoire se déroule sans qu’on s’en aperçoive.

  • ju_se_livre 10 mars 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Je n’avais pas adhéré au premier opus qui me faisait penser plus à un roman d’aventure qu’à un thriller. Mais ce second tome est tout simplement époustouflant !
    On se laisse d’emblée entraîner dans cette course contre la montre à la recherche de la vérité. Et c’est aux côtés de l’inspectrice Sarah Geringën que l’on va vivre une enquête riche en rebondissements où la tension est présente derrière chaque page. Nicolas Beignet nous prouve son talent avec cette intrigue rythmée où le suspense monte crescendo. De découvertes en révélations bouleversantes, on retrouve un thriller vraiment efficace qui met en lumière l’énorme travail de recherche de l’auteur, avec un petit côté Dan Brown qui n’est pas pour me déplaire. En plus de cette histoire abracadabrantesque, on retrouve la froide et énigmatique Sarah qui semble ici plus enclin à céder à ses émotions. Nicolas Beuglet installe une trame de fond sur le passé de sa protagoniste principale qui laisse à penser que l’on retrouvera Christopher et Sarah dans un troisième tome. « Complot » est vraiment un page turner efficace et captivant qui une fois commencé est difficile à reposer !

  • mimi85600 12 mars 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Alors que Sarah et Christopher font leur jogging sur la petite île norvégienne où ils ont acheté une maison, un hélicoptère des forces spéciales surgit de nulle part et se pose directement dans leur jardin. Affolés, les deux tourtereaux regagnent leur domicile à toute allure pour apprendre que Sarah doit partir sur le champ sans savoir de quoi il retourne, sauf qu’il s’agit d’une affaire de la plus haute importance et nécessitant la plus grande discrétion.

    Sarah se retrouve alors sur une ile complètement isolée tout au nord de la Norvège sur une scène de crime ô combien énigmatique. La première ministre a été assassinée dans d’étranges conditions. La jeune femme va donc tout mettre en oeuvre pour découvrir ce qu’il s’est passé sur cette île.

    Son enquête va la mener de la Norvège au Liban dans une vieille cité et à Rome au coeur même du Vatican et avec l’aide de Christopher, elle va mettre au jour un complot remettant en question les fondements même de l’humanité et de la religion. De TOUTES les religions.

    Quel plaisir de retrouver ces personnages découvert dans " Le cri ", premier thriller de Nicolas Beuglet. Toujours aussi attachants, toujours aussi travaillés, toujours aussi intéressants, on en découvre encore plus sur eux, sur leurs personnalités, leur psychologie.

    L’enquête est bien ficelée, sans temps morts et pleine de surprises. L’auteur déroule avec habileté toutes ses recherches aussi bien politiques que théologiques, mythologiques et scientifiques et il ne fait aucun doute qu’il a énormément travaillé son sujet avant de se lancer dans l’écriture de ce roman ô combien passionnant.

    Dès lors que vous le commencez, vous ne pouvez plus le lâcher. L’écriture aiguisée de Nicolas Beuglet vous embarque et vous donne envie d’en savoir plus à chaque page, vous poussant vous-même à la réflexion.

    Puis arrive le final et alors quel final ! Impossible de deviner ce twist magistralement orchestré ! Vous en restez littéralement scotché à votre fauteuil. En tout cas, ce fut le cas pour moi, je n’ai rien vu venir et je me suis pris une claque phénoménale.

    Vous l’aurez donc compris, j’ai adoré ce livre et je ne peux que vous le recommander chaudement.

    Vous avez aimé " Le Cri " , vous avez aimé " Da Vinci Code " , vous adorerez " Complot ".

  • Piùma 10 avril 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    L’action se passe ou plutôt débute en Norvège sur une île isolée là où a lieu le crime. Tout au long du livre, on va de révélations en révélations à travers un périple géographique que Sarah va devoir mener pour découvrir la vérité. J’ajouterais, un voyage géographique mais également un voyage intérieur pour découvrir sa vérité sur qui est-elle vraiment. La dimension intime du personnage se mêle à sa carrière professionnelle, notamment cette affaire là puisqu’elle va devoir s’interroger sur elle-même.

    Si vous aimez les histoires d’action un peu scientifiques et énigmatiques ainsi qu’une petite dose de mythologie et de religions vous ne serez pas déçu(e)s. Je trouve que l’histoire a quelques airs de Da vinci Code. L’enquête sur la vérité met en lien les codes de civilisations du passé et de la société actuelle. Le meurtre de la Première ministre n’est que le déclenchement de la compréhension sur un secret historique.

    Ce livre est mon coup de coeur ! Je trouve que l’auteur à travers ce roman témoigne d’un grand respect pour les femmes tout en pointant du doigt un endoctrinement de la pensée sur l’image de la femme, transmise depuis des milliers d’années. Pour résumer, je dirais que ce roman traite du fondement de la civilisation et montre comment la masculinité de la société est née par la peur du féminisme. Les héroïnes de ce livre sont ces femmes qui luttent pour l’égalité dont Sarah fait partie.

    L’écriture est fluide, le suspense est maintenu jusqu’à la dernière page, c’est une intrigue à 360 degrés, on part d’une mise en scène meurtrière étrange et macabre et on en vient à enquêter sur des évènements remontant à des milliers et des milliers d’années.

    Je conseille fortement la lecture de ce roman qui nous pousse à remettre en questions toutes nos perceptions et nos idées reçues. « Complot » est pour moi, l’un des meilleurs thrillers que j’ai lus en 2018.

  • VALERIE FREDERICK 8 mai 2019
    Complot - Nicolas Beuglet

    Dans ce deuxième roman de Nicolas Beuglet, j’ai retrouvé avec plaisir l’enquêtrice du précédent, "Le Cri", Sarah Geringen. Celle-ci campe un personnage de femme forte, très forte (trop forte ?) formée dans un milieu particulièrement viril : les Forces Spéciales. Si elle les a quittées, elle en demeure pas moins une policière surentraînée, capable de mettre à terre n’importe quel homme, ou presque.
    Elle se retrouve ici sur une nouvelle enquête sordide : le corps de la Première ministre de Norvège est retrouvé atrocement mutilé et dans une étrange configuration. Les raisons d’un tel meurtre apparaissent très vite obscures. Qui pouvait bien lui en vouloir au point de la torturer ainsi ? Quel est donc cet étrange rituel qui semble avoir précédé la mort ?
    Sarah va emmener le lecteur sur les traces de découvertes liées à l’histoire de l’humanité et à la mythologie de la femme. L’auteur s’est en effet fortement documenté sur le sujet et on ressent la passion qu’il a mis à effectuer de telles recherches.
    Un thriller qui prend aux tripes, mais qui souffre tout de même de quelques petits temps morts.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.