Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Broyé - Cédric Cham

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Christo porte dans sa chair les stigmates d’une enfance extrêmement violente. Christo lutte pour contenir cette rage qui bouillonne en lui… Jusqu’au jour où son regard croise celui de Salomé, une jeune femme qui va l’accompagner au-delà des cicatrices. Christo va faire ce qu’il pensait impossible jusqu’alors. Lâcher prise ! Au risque de ne plus rien maîtriser... Mathias, enfant, fugue pour éviter les coups, espérant un monde meilleur. Mathias se réveille enfermé dans une cage. Abandonné, désespéré, la peur au ventre, seul ! Jusqu’à ce que son geôlier se dévoile, un homme qui lui annonce qu’il va le dresser. Pour survivre, pour vivre, Mathias va faire ce qu’il pensait impossible jusqu’alors ! Au risque de se perdre à tout jamais. Deux êtres. Deux vies. Peut-être pas si éloignées…

Vos #AvisPolar

  • Mes évasions livresques 3 juin 2019
    Broyé - Cédric Cham

    Quand on commence un roman de Cédric Cham, on prend un aller simple pour la noirceur, l’indicible et l’amertume.
    Son quatrième roman ne déroge pas à la règle.
    Nous faisons la connaissance de Mathias, un jeune qui fugue pour bientôt être kidnappé et être enfermé dans une cage. Pourquoi ? Il ne le sait pas et nous non plus.
    Sa descente aux enfers est irrémédiable, sans fin et sans retour.
    En parallèle, nous faisons la connaissance de Christo, un personnage en marge de la société, vivant dans une casse où il travaille également. Un ermite qui a eu une existence jusqu’ici jalonnée de souffrances.
    Sa rencontre avec Salomé va bouleverser ses certitudes et l’amener à espérer à un futur jusqu’ici ignoré.

    Broyé est un roman extrêmement noir, sanglant, implacable. Cédric Cham a le don de nous servir des personnages extrêmes pour qui on ressent immédiatement de l’empathie.

    Révolté, vous le serez en suivant l’enfer quotidien de Mathias dans sa cage, ses maltraitances, ses douleurs, sa dépendance face à son geôlier et son évolution durant ses longues années de captivité.

    Ému, vous le serez face à la solitude de Christo, sa souffrance qui le met en marge des autres, son incapacité à s’octroyer une parenthèse enchantée pensant ne pas la mériter.

    Effaré, vous le serez au moment du dénouement qui vous prendra aux tripes et vous laissera coi.

    Cédric Cham est allé encore plus loin que d’habitude dans la noirceur et nous livre un roman pour "broyer" du noir...

  • L’atelier de Litote 15 juin 2019
    Broyé - Cédric Cham

    Encore une fois, Cédric Cham frappe fort avec un livre coup de poing, brutal et violent mais surtout un coup de cœur avec la rencontre des deux personnages principaux Christo et Mathias. Christo porte ne lui toutes les séquelles d’une enfance bafouée, les cicatrices sur le corps mais aussi dans la tête ont fait de lui un jeune adulte plein de colère qu’il tente de maîtriser comme il peut. Sa rencontre avec Salomé va l’ouvrir à d’autres émotions qu’il ne connaît pas et qui le bouleverse. Matias pense trouver son salut dans la fuite, enfant battu, il se réveillera captif dans une cage sous le contrôle total de son geôlier. Un dressage commence alors qui va le mener aux portes de l’enfer. Deux jeunes hommes au parcours terrible pour un thriller exceptionnellement noir, d’une violence inouïe. Une construction brillante où l’intrigue pour une fois, fait l’impasse sur le côté enquête de police. On suit l’histoire de Christo et en parallèle celle de Mathias dans sa cage avec en intitulé de chapitre « Jour 1 » la narration couvre ainsi deux espaces temps différents. Un scénario intelligent qui ne peut que surprendre et nous laisser dans un état de sidération. Ce que j’ai admiré le plus au final c’est le talent de l’auteur pour nous parler de maltraitance et d’endoctrinements sauvages sans tomber dans le pathos. Avec ses mots à lui, il arrive à nous faire vivre et endurer les tourments de ses victimes sans en rajouter avec une parcimonie de détails qui sonne juste. Une plongée sans retour possible dans toute la noirceur de l’être humain dont on ressort sonné. J’ai particulièrement apprécié la playlist proposée en fin de livre et qui est là pour accompagner notre lecture et lui donner une tout autre dimension, une expérience à vivre intensément. Un récit bouleversant, bien dosé qui pose de vraies questions sur l’enfance martyrisée et la construction de l’adulte victime. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/06/15/37342255.html

  • universpolars 5 juillet 2019
    Broyé - Cédric Cham

    Nous avons ici deux personnages que nous devrions certainement ramasser à la petite cuiller, si nous en avions l’occasion.

    Christo, qui porte les marques d’une enfance effroyable, battu par des parents complètement siphonnés, vit avec le regard pointé sur son passé. Tenter de se contenir est une souffrance continue, permanente. Malgré son physique de costaud, fragile, cet homme est complètement paumé. Son côté irrationnel, gagné au prix fort au cours de son enfance, le rend quelque peu imprévisible.

    Mathias, jeune ado qui sert également de punching-ball à ses parents, se retrouve enfermé dans une cage, nu, sans défense, sans raison. Cette dernière, il va la découvrir assez rapidement : son ravisseur souhaite le dresser. L’effort mis en œuvre pour domestiquer cet enfant reste pour nous un mystère et intrigue pas mal !

    L’auteur va alterner les chapitres de telle sorte que nous aurons l’opportunité de découvrir l’environnement de ces deux personnes en simultané.

    Je dois avouer que cette histoire est bien écrite, surtout au niveau des personnages. Celui de Christo, homme un peu simple, pour ne pas dire simplet, amoureux des livres qu’il a tant de peine à lire, est bouleversant. Constater ce qu’une vie de chien battu peut engendrer comme résultat, ça fout les boules. Cet homme, violent, voire très violent par la force des choses - presque sans s’en rendre compte -, va ici endosser un rôle non négligeable.

    Le style du récit, sec et saccadé, donne une bonne dynamique à la trame. Les courts chapitres nous renvoient un rythme soutenu et tendu. L’alternance entre les deux volets de cette histoire, soit entre Christo et Mathias, nous donne une bonne occasion de nous interroger. Quel est ce lien ? Il y en a bien un, normalement ...

    C’est violent. L’auteur, avec ce scénario plutôt inquiétant, va faire surgir l’instinct brut et primaire qui dort en chacun de nous. Réflexes oubliés et perdus depuis bien longtemps, ici, ils seront nécessaires et indispensables pour survivre.

    Lorsqu’on enlève tout à une personne - jeune de préférence -, la manipulation en devient presque aisée. Influencer, protéger, dégrader, malmener, féliciter, flatter ou encore blesser, voici toutes des méthodes qui, bien mélangées, donnent un résultat surprenant.

    Tout cela est bien joli, allez-vous me dire, et à juste titre. Le lecteur, à ce stade, n’aura qu’une principale question en tête : pourquoi ? On va vite le découvrir.

    Le lien entre les deux personnages est découvert assez facilement mais, ne vous inquiétez pas, tout l’attrait ne se trouve pas ici. L’auteur façonne son intrigue dans la psyché de l’être humain, dans ce qu’il peut encaisser et jusqu’où il peut encaisser.

    Quelle est notre vraie nature ? Qui décide de ce qu’elle est ? Peut-on la négocier nous-même ? Peut-on corriger les directions ?

    Cédric Cham nous conduit au bout de son intrigue avec un style bestial, cash et assez rude. C’est rapide, pas d’arrêts pipi, le lecteur subira ce rythme jusqu’à la dernière page. A lire !

    Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.