Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

A vol d’oiseau - Craig Johnson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Des cris déchirants retentissent dans le canyon. Les corps dévalent la falaise. Walt Longmire est témoin de cette chute mortelle. L’enfant survit, tandis que sa jeune mère, elle, meurt de ses blessures. Pour le shérif, il n’y a pas de doute : Audrey Plain Feather a été assassinée. Contraint de collaborer avec la chef de la police tribale, Longmire doit se montrer vigilant. Dans le monde cheyenne, le chemin vers la vérité peut parfois prendre une forme insoupçonnée.

Vos #AvisPolar

  • Indra 15 mars 2019
    A vol d’oiseau - Craig Johnson

    J’adore Walt Longmire ! Pourtant, si on se fit à la note médiocre que j’ai donné à ma lecture de Little Bird (le premier tome des aventures du shérif), ça ne paraît pas vraiment. Je me souviens avoir eu un peu de mal à m’immerger dans Little Bird mais 2/5, ce n’est vraiment pas extra.
    En tout cas, pour ce qui est de ce huitième tome (qui peut se lire indépendamment des autres), j’ai pris beaucoup de plaisir à accompagner les deux protagonistes (Longmire et Henry) sur les traces du meurtrier d’Audrey Plain Feather. L’ambiance, les dialogues et les personnages, la nature environnante, certaines scènes typiquement américaines/amérindiennes... Cette fois, j’y étais totalement, les pieds dans la poussière.
    Seul petit bémol, s’il en faut un : certaines scènes d’action m’ont semblée un peu floue (la traduction peut-être ?).

  • Sharon 13 avril 2019
    A vol d’oiseau - Craig Johnson

    La tâche de shériff est parfois vraiment, mais alors vraiment difficile. A peine deux mois après Tous les démons sont ici, nous retrouvons Walt Longmire, son ami Henry Standing Bear en train de préparer le mariage de Cady et Michael, et surtout, de tenter de résoudre les problèmes de dernières minutes liés à son organisation. Prévoir léger conflit avec les cheyennes en général, et la soeur de Lonnie Little Bird en particulier. Seulement, nous sommes dans un roman de Craig Johnson, pas dans une romance, et cet état de fait ne durera que le temps d’assister, pour Walt et Henry, à la chute d’une jeune femme d’une falaise. Si elle meurt sous les yeux du shériff, son jeune fils, qu’elle tenait dans ses bras lors de sa chute, est pratiquement indemne.
    Commence alors une enquête ???? Non, pas encore, parce qu’Henry et Walt sont confrontés à la toute nouvelle chef de la police tribale, Lolo Louise Long, et que son esprit borné semble de prime abord le moindre de ses défauts, au point que ses deux premières rencontres avec la nation cheyenne et le shériff du comté d’ Absaroka créent un véritable comique de répétition et démontrent, grâce à la complicité des deux amis, jusqu’où l’on peut aller lorsqu’on applique la loi jusqu’à l’absurde. Longmire n’aura pas besoin de lui mettre les points sur les i, la maman de la nouvelle chef s’en chargera pour lui. Cerise sur le gâteau de mariage : le FBI, mené par un vieil anti-pote de Longmire, s’invite lui aussi pour l’enquête (pour le mariage, cela ne va pas être possible).
    Que faire ? Se tenir bien à l’écart des événements, alors que le chef Long demande son aide, de manière assez originale, pour ne pas dire spectaculaire, il faut bien le dire. (Penser à garder les distances de sécurités avec elle, qu’elle soit à pied ou en voiture). Ou alors participer, et pas qu’un peu, à la résolution de l’enquête, lui qu’une personne très bien intentionnée a tenté de tuer ?
    Par « participer », j’entends plutôt s’investir le plus possible afin de trouver le coupable, au risque de se faire trucider ou, au minimum, grièvement blessé (Longmire a l’habitude, me direz-vous). Il peut compter sur la nation Cheyenne pour l’épauler en toutes circonstances – et canaliser le chef Long. Canaliser aussi ceux qui ont un rapport de près ou de loin avec le meurtre. Rendre la justice est difficile, se venger peut être très tentant, surtout quand on tient le principal suspect à portée de revolver, de fusil, ou de toute autre arme à feu. Si une enquête semble facile à un enquêteur, dites-vous bien qu’il ne faut pas se fier aux apparences, peut-être même pas aux preuves- et réfléchir. Et rappeler aussi que les gentils policiers doivent attendre neuf semaines les résultats d’une analyse ADN, et non trente secondes comme dans une série télévisée. Ou comment rappeler que l’humain doit rester au cœur d’une enquête, pas la technologie.
    Si ce qu’il a vécu lors de sa précédente aventure a profondément marqué Longmire, l’expérience qu’il vivra lors de celle-ci est de nature à laisser une empreinte sur le cow-boy qui n’est pas solitaire. Il est question aussi de la famille, de la place qu’on lui accorde, de la place que l’on a à l’intérieur d’elle – voir à ce sujet, de manière presque légère, l’adorable petit frère du chef Long, et son adoration pour les filles en général, et celles de la compta en particulier. Il est question aussi de la guerre, de toutes les guerres, et des traces qu’elles laissent dans la chair et dans l’esprit.
    A vol d’oiseau n’est pas mon enquête de Walt Longmire préférée, mais elle reste toute de même un très bon cru.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.