Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Luca - Franck Thilliez

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
8 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Partout, il y a la terreur.
Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.
Partout, il y a la terreur.
Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.
S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.
C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Vos #AvisPolar

  • La Papivore 26 avril 2019
    Luca - Franck Thilliez

    Quel avenir ?

    C’est le septième tome de la saga Franck Sharko et Lucie Hennebelle. Je n’en ai lu qu’un pour le moment, le premier : Le Syndrome E. Je ne suis donc pas une aficionada de ce couple de flics. Mais ça n’a gêné en rien ma lecture.

    On retrouve donc notre Sharko et sa femme Lucie dans les nouveaux locaux de la police, le « Bastion », au 36 rue du Bastion à Paris. Et devant ce nouveau bâtiment, un mec tient absolument à transmettre une lettre, puis il meurt. Il est 17h02. En parallèle, l’équipe de Sharko enquête sur la découverte d’un cadavre au fond d’une fosse dans la forêt ; et aussi sur la mort de deux personnes que rien ne relie ; et sur la disparition d’une jeune femme qui a donné naissance à un bébé ; et sur un homme surnommé le Punisseur…

    N’en jetez plus ! Imaginez une énorme pelote de laine, avec des dizaines et des dizaines de fils qui en dépassent, et un seul de ces fils permet de tout démêler. Le but de Sharko et de son équipe, c’est de tous les tirer, puis une fois qu’ils ont trouvé le bon fil, il y a encore pas mal de nœuds à défaire avant d’arriver à tout éclaircir. C’est complexe mais très prenant. Le lecteur est aussi perdu que les personnages devant cette immense toile d’araignée dont le centre est…. je ne le dirai pas pour ménager le suspens. Mais le titre et la couverture devraient vous aiguiller un peu…

    C’est une critique de la société actuelle : celle de l’hyper connectivité, des GAFA, de ces foutus algorithmes qui nous connaissent mieux que nous-mêmes, de ces gens qui pensent que les machines sont l’avenir de l’homme… En lisant ce livre, j’avais l’impression d’être plongée dans un épisode de Black Mirror : qui a raison entre ceux qui prônent les relations humaines, la chair, et ceux qui au contraire sont pour le tout connecté, les machines, les meta-humains ? A la fin de la lecture on se pose légitimement la question : quel est l’avenir de ce monde ? Jusqu’où les progrès techniques et technologiques vont-ils nous mener ? Franck Thilliez nous propose une réponse dans son livre, et elle fait peur.

    En un mot

    Encore du pur Thilliez. Ceux qui l’aiment ne seront pas déçus je suppose. De mon côté, j’ai bien aimé cette lecture très prenante mais j’ai trouvé que ça s’essoufflait un peu sur la fin. J’ai même sauté quelques passages qui étaient d’après moi inutiles à l’histoire et un peu parasites. Mais le rythme est là, les personnages travaillés dans le détail. Comme je ne connais pas vraiment l’histoire de Sharko et Hennebelle, je ne peux pas dire si leur histoire a évolué. Mais le livre est concentré surtout sur un collègue à eux, Nicolas Bellanger qui m’a beaucoup plu.

    Un très bon livre, mais pas un coup de cœur cependant. Si vous aimez Thilliez, foncez. Si vous aimez Black Mirror, foncez. Et si vous aimez les deux… bah foncez !

  • Des Livres Mon Univers 6 mai 2019
    Luca - Franck Thilliez

    Le Maestro a frappé et m’ a une nouvelle fois scotchée. Il nous livre ici un roman assez complexe où résident plusieurs sujets sensibles, tels que la GPA, les GAFA, les attentats, les catastrophes naturelles. Il nous dépeint une réalité effrayante et un avenir peu radieux, auxquels nous devons absolument faire attention.

    J’ ai retrouvée avec plaisir le fameux couple mythique Sharko/Hennebelle au Bastion ainsi que (et j’ en suis très heureuse) le capitaine Nicolas Bellanger, auquel je me suis attachée et que j’ ai eu très peur de ne plus revoir.

    Ce livre fait peur, donne des sueurs froides (surtout si vous le lisez le soir comme moi avec pour seul bruit la pluie qui allait très bien avec cette atmosphère de fous), très réel dans les moindres détails, une caractéristique que j’ aime dans les romans de Franck Thilliez , à quel point il pousse dans les données, il est d’ une précision chirurgicale, terriblement efficace.

    Allez vous, vous aussi vous engagez dans l’ enfer ? Je vous souhaite une excellente lecture...

  • Burban Florence 9 mai 2019
    Luca - Franck Thilliez

    Du grand Thilliez et le bonheur de retrouver l’équipe du 36,très documenté comme d’habitude et effrayant sur le fond, à lire absolument

  • Sonia Boulimique des Livres 11 mai 2019
    Luca - Franck Thilliez

    « Luca » est la suite des aventures de Sharko et Hennebelle, notre couple d’enquêteurs, que nous avions laissé dans l’épisode précédent : « Sharko » .

    Même si l’enquête peut se lire indépendamment, il vaut quand même mieux avoir lu les précédents romans afin de comprendre les nombreuses références présentes ici par rapport au passé des protagonistes.

    J’ai été ravie de retrouver toute l’équipe, c’était comme si j’étais de retour au bureau après de longues vacances ! Je n’avais qu’une envie : avoir des nouvelles de tout le monde, savoir comment les jumeaux allaient, si Nicolas avait réussi à faire son deuil de Camille, comment s’était passé le déménagement vers le Bastion. Une pure délectation !

    Sharko est devenu chef de groupe de la Crim, il commence à entrevoir un début de fin de carrière. Depuis le temps qu’on suit ses aventures, il a vieilli notre requin ! Il fait moins de terrain, et ça le mine. Quitter ses repères au 36, ça aussi, ça lui a foutu un coup ; il a vécu cela comme un horrible déracinement. Bref, notre Sharko a le moral en berne ! Nostalgique des méthodes de travail traditionnelles, il ne supporte pas l’évolution du métier, l’apparition du flic 2.0. Peut être que cette enquête arrive à point nommé pour lui insuffler une nouvelle énergie, et pour qu’il retrouve sa combativité ! Ajoutez à cela une Lucie bien trop effacée à mon goût, et je me dis que c’était mal parti !

    Le personnage de Nicolas était vraiment intéressant. Nous suivons sa thérapie organisée autour d’un travail passionnant sur les parties sensorielles et émotionnelles du souvenir, afin de pouvoir continuer à vivre avec cette plaie béante qui le ronge : la disparition de Camille, l’amour de sa vie, dans des conditions abominables.

    L’arrivée de la jeune Audra Spick, avec sa fougue, son entrain et ses zones d’ombre va apporter ce dynamisme qui manquait cruellement aux troupes au départ. Ne vous inquiétez pas, ça va bouger !!

    Franck (Thilliez, hein, pas Sharko…) nous harponne dès le prologue, vous vous en doutiez ? Son écriture est toujours aussi incisive et addictive. Le rythme reste rapide en permanence, accompagné de pointes d’adrénaline posées comme des balises, avec la régularité d’un métronome.

    Chaque indice, chaque explication vaut son pesant d’or pour les lecteurs assoiffés que nous sommes. Les thèmes abordés sont pile dans notre quotidien et notre vie. Facebook, Google, les GAFA qui nous traquent sans qu’on le veuille. La numérisation de nos vies, où chaque clic a ses conséquences, bonnes ou mauvaises. Croyez-moi, tout le long de votre lecture, vous vous poserez des questions sur l’usage que vous faites d’internet, de ces milliards de données que vous fournissez aux réseaux chaque jour inconsciemment. Tout tombe dans le chaudron d’internet, et ça se mélange, pour nous voler peu à peu nos identités. Si vous êtes ultra connectés comme moi, vous en aurez des frissons. Il faut vivre avec son temps certes. Le Punisseur parle de chimpanzés, moi j’opterai plutôt pour moutons. Pour autant, le retour en arrière est impossible, faut bien se l’avouer, on est tous addicts à notre smartphone !
    C’est une enquête qui fait frémir, tellement réaliste, qui s’appuie sur de nombreux faits réels (là encore, le travail de recherche a dû être considérable). Tout s’imbrique, les liens se font quasi naturellement, pourtant, ça part dans diverses directions toutes plus improbables les unes que les autres. Et oh magie, à la fin, tout s’illumine, tout s’explique, le raisonnement sonne juste, l’équation à trouvé sa réponse, ses réponses.

    Le maître du thriller, il est là ! La construction est implacable, maîtrisée au micron près. Rien n’est laissé au hasard. Franck nous balance un puzzle de 50 000 pièces sur la table, et il repose chaque morceau au bon endroit, les uns après les autres, pour nous offrir un roman passionnant, où tous les codes du thriller sont réunis pour nous faire passer des heures de lecture de pur bonheur.

    « La vie est précieuse et le temps passe trop vite ». Je suis tout à fait d’accord avec toi Sharko ! Et ma lecture est passée trop vite, elle aussi. Pourtant, j’ai tenté de faire durer le plaisir le plus longtemps possible…

    Je ne peux que vous conseiller ce nouveau roman !!!

  • L’atelier de Litote 15 mai 2019
    Luca - Franck Thilliez

    Nous retrouvons pour la septième fois les personnages récurrents de Franck Sharko et Lucie Hennebelle et honte à moi c’est mon premier Sharko, je le découvre alors qu’il vient d’être nommé chef de brigade. Une enquête qui s’annonce compliquée et aux nombreuses ramifications. Un couple en mal d’enfant fait appel illégalement à une mère porteuse, un cadavre est retrouvé atrocement mutilé dans une fosse en forêt, un homme et une femme qui ne se connaissent pas sont kidnappés par un mystérieux « Ange du futur » et un homme meurt en venant remettre une lettre au pied du « Bastion », dans les nouveaux locaux de la police parisienne. Voilà rien que tout ça pour tacher de comprendre les tenant et aboutissant d’une enquête qui nous emporte dans le tout connecté Facebook et autres réseaux sociaux qui en révèlent beaucoup sur les habitudes de vie de ses abonnés. Une satire de notre société poussée à l’extrême dans ses retranchements, une folie pour les algorithmes et les intelligences artificielles qui prennent notre place. Un avenir de technologies à tout va, probablement pas pour le meilleur de l’homme. L’auteur surfe sur ce terrain miné avec brio et on y croit. On a le sentiment d’avoir mis le doigt dans une machine infernal qui ne peut que nous broyer. Alors évidemment ça part dans tous les sens et il faut rester bien concentrer pour suivre les rebondissements qui ne manquent pas. J’ai eu l’impression d’un livre construit en deux parties avec de nombreux personnages et l’équipe de Sharko est au top. Pour ma part je suis complètement attachée à l’un de ses enquêteurs, Nicolas Bellanger que j’ai trouvé attachant et très humain. Sharko passant au second plan. Je suis resté captivée par cette intrigue enrichie d’une foule de détails et de pistes qui se rejoignent ? J’ai aimé la petite touche de fantastique avec certaines prédictions de l’avenir. Un roman intelligent qui force à réfléchir et donne des frissons. Bonne lecture. http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/05/02/37303997.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.