Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Tesis - Alejandro Amenabar

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Angela, étudiante en cinéma prépare une thèse sur la violence audiovisuelle. Elle retrouve son directeur de thèse, mort, après le visionnage d’un film. Angela vole la cassette qui provient de la vidéothèque interdite de l’université et découvre un trafic de Snuff movies au sein même de la faculté. Aidée par Chema, elle mène l’enquête.

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Alexandrine Arnaud 1er mai 2018
    Tesis - Alejandro Amenabar

    Ce premier film de Alejandro Amenabar, prouve que les moyens financiers ne font pas forcément les grandes oeuvres. L’idée compte. La réalisation de l’idée aussi. Et tant pis pour les effets spéciaux : si on ne peut pas en mettre alors on joue tout sur la tension psychologique. On ne montre rien. On suggère tout. Et c’est ce qui donne une force dramatique et psychologique incroyable à ce film qui parle des "Snuf movies". On y découvre Edouardo Noriega dans ce premier film, l’acteur fétiche d’Amenabar que l’on retrouvera dans "Abre los Ojos". Un film indispensable quand on aime le cinéma.

  • Laurence S 8 mai 2019
    Tesis - Alejandro Amenabar

    Ce premier film de Alejandro Amenabar est un pur chef-d’œuvre d’angoisse. A côté, Wes Craven et ses Scream peut aller se rhabiller ! Le jeune réalisateur espagnol sait créer, dès les premières secondes une atmosphère inquiétante et pesante qui imprègnera le métrage jusqu’au bout, malgré quelques injections furtives d’humour - rare, mais bienvenue pour le spectateur angoissé. Plus qu’un divertissement horrifique, Tesis se veut être une réflexion sur le voyeurisme et la violence dans les médias. Le réalisateur ne nous montre rien ou presque - on aperçoit un bref passage de Face à la mort, un pseudo snuff qui montre de vraies images de morts violentes - mais il parvient à plonger son public dans un état de stress avancé grâce au son (les cris du début sur l’écran noir sont à la limite du soutenable), aux astuces du scénario (la scène où les deux étudiants détectives sont plongés dans le noir est l’une des plus angoissantes vues depuis longtemps) et aux acteurs (le regard de Edouardo Noriega à la fois inquiétant et séduisant).

    Réalisé avec peu de moyens, Tesis tire sa force de l’inventivité du scénariste (Amenabar joue tous les rôles : scénariste, réalisateur et musicien). On retiendra surtout la scène de la rencontre d’Angela et Chema en caméra subjective. Le réalisateur alterne les plans et les ambiances sonores : Angela et la musique classique, Chema et le hard-rock. C’est l’une des premières scènes qui pose le décor de cette œuvre particulièrement ingénieuse et déroutante.
    Jeune prodige du cinéma espagnol, Amenabar a reçu cinq Goya (l’équivalent espagnol de nos César) pour Tesis et a relancé le cinéma de genre dans son pays. Pas un maigre exploit !

    Voir ma critique sur => https://www.avoir-alire.com/tesis-la-critique

  • Lucile04 9 mai 2019
    Tesis - Alejandro Amenabar

    Amenabar est un grand réalisateur... la suite de sa carrière l’a prouvé mais il démarre fort avec ce premier film tourné pendant ses études, avec des moyens plus que limité. L’argent ne fait pas le talent. Tesis en est l’illustration parfaite. Amenabar traite d’un sujet qui fait froid dans le dos : le snuff movie. Il parvient à nous attirer dans un univers glaçant sans montrer une seule image de snuff movie. Le film est violent mais plutôt par ce qu’il suggère et va nous faire chercher dans notre imaginaire que par les images choquantes. Il n’y en a pas ou peu. Un tour de force qui fait de Tesis l’un des meilleurs thrillers que j’ai pu voir.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.