Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

The Circle - James Ponsoldt

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Les États-Unis, dans un futur proche. Mae est engagée chez The Circle, le groupe de nouvelles technologies et de médias sociaux le plus puissant au monde. Pour elle, c’est une opportunité en or ! Tandis qu’elle prend de plus en plus de responsabilités, le fondateur de l’entreprise, Eamon Bailey, l’encourage à participer à une expérience révolutionnaire qui bouscule les limites de la vie privée, de l’éthique et des libertés individuelles. Désormais, les choix que fait Mae dans le cadre de cette expérience impactent l’avenir de ses amis, de ses proches et de l’humanité tout entière…


Voir en ligne : La critique sur aVoir-aLire

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Alexandrine Arnaud 28 janvier 2018
    The Circle - James Ponsoldt

    Cinématographiquement parlant, ce film a beaucoup de lacunes : longueurs, clichés dans la mise en scène, etc. Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut regarder The Circle. Ce pourrait être un téléfilm, peu importe. L’important est le sujet : les sociétés nouvelles générations comme google (car on parle bien de google dans ce film) sont-elles un danger pour la vie privée ? On les voit fleurir ces starts-up faite pour la génération Z : sous des aspects "cools", n’est-on pas en train d’affranchir les frontières entre vie professionnelle et vie privée ? The Circle se regarde avec un oeil critique, un oeil attentif et fait réfléchir à l’évolution du monde du travail. On est pas loin des sujets de Black Mirror, et d’ailleurs peut-être aurait-il mieux valu en faire un épisode de cette série au lieu d’un film de cinéma de 1h50 ?

  • Des plumes et des livres 9 mars 2019
    The Circle - James Ponsoldt

    The Circle dénonce une énième dérive de l’Homme dès qu’il se retrouve avec un bon outil dans les mains, il va tenter d’en tirer un maximum d’avantages. Dans ce film, les dérives sont l’utilisation des nouvelles technologies avec mauvais escient.

    Dans le monde de The Circle, une entreprise qui se situe entre Google et Facebook, tenue par un Tom Hanks énigmatique, les réseaux sociaux ont franchi la limite où la vie privée n’existe plus et où tous nos faits et gestes sont observés par des millions de personnes.

    La mise en scène est très efficace, elle place le spectateur en voyeur, ainsi le grand écran du cinéma devient une reproduction des écrans des portables et ordinateurs, cela rend le plus d’autant plus réaliste. Cependant, je concède qu’il y a un gros manque de rythme. Bien évidemment, la description de l’univers de l’entreprise est intéressante et nécessaire pour poser le contexte du film, mais elle est beaucoup trop longue. De plus, le film est centré sur l’ascension de Mae, interprété par Emma Watson, qui du poste de secrétaire devient associée d’une entreprise milliardaire. De ce fait, les autres acteurs (y compris du casting principal) passent un peu inaperçu, au profit du réseau qui obtient finalement le grand rôle de ce film.

    Car c’est bien le choix que le réalisateur James Ponsoldt a fait : privilégier le réseau social au détriment des personnages. Hormis Emma Watson qui bénéficie suffisamment de scènes pour réellement proposer un bon rôle, les autres acteurs n’ont pas cette chance et on se demande même qui sont leurs personnages et leurs véritables rôles, cela au profit d’un média social imaginaire. De ce fait, le spectateur peut avoir des difficultés à ce projeter dans ce film (ce qui était mon cas).

    Je ne le nie pas : la vie privée est menacée par Internet et les réseaux sociaux. Cependant, en évoquant plus les avantages que les inconvénients et avec une fin décevante, le film se perd avec toutes ses bonnes intentions. De ce fait, ce n’est pas The Circle qui fera prendre conscience au monde qu’il faut freiner l’évolution d’un monde ultra-connecté pour protéger sa vie privée, et même sa vie.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.