Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Tout ce qu’ils méritent - Patricia Rappeneau

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Fin 1908 : Rose Caleu, jeune femme à la beauté sculpturale, bonne du curé le jour, devient aux heures sombres une prédatrice redoutable et une tueuse psychopathe implacable et insoupçonnée. Violentée dès son plus jeune âge, victime d’inceste et d’abus sexuels, la jeune gourgandine use et abuse de ses charmes pour torturer à plaisir et tuer à foison les amateurs de chair fraîche et de lubricité. Nouvelle recrue de la Maréchaussée, le gendarme André Colinot est chargé de l’enquête. Inflexible, intègre, fin limier, observateur hors pair, le gendarme se trouve confronté à ses pulsions en la personne de Léon Dubreuil, cafetier robuste et fort en gueule, dont l’intelligence rivalise avec ses attributs masculins... Ensemble, ils vont déjouer de nombreux pièges et recueillir les indices nécessaires pour mener l’enquête à son terme et démasquer la coupable.

Vos #AvisPolar

  • 1001histoires 14 juin 2019
    Tout ce qu’ils méritent - Patricia Rappeneau

    "Tout ce qu’ils méritent" est le roman qui emmène Patricia Rappeneau vers ces auteures qui s’imposent progressivement et avec talent dans le domaine du polar ( et de plus en plus dans le polar historique en ce concerne Patricia ). Je reviendrai très prochainement sur ma lecture de ce roman mais il n’est pas inutile de revenir sur sa bibliographie déjà riche et celle-ci justifie tout le succès que cette auteure mérite.

    Patricia RAPPENEAU est née en 1971 à Semur-en-Auxois ( 21 ). Elle a publié onze ouvrages sur les loisirs créatifs avant de mettre en scène Nathan Malocène, ex-militaire devenu détective privé, dans une série de romans policiers solidement encrés dans sa Bourgogne natale.

    Série Nathan Malocène :

    - Première enquête ( nouvelle publiée en 2014 )

    - Requiem ( 2009 )

    - Mission Malona ( 2012 )

    - Coups de lune ( 2014 )

    Autres romans :

    - "Enterré vivant" ( 2015 )

    - "Mortelle guérison" ( 2013 ), roman dont l’héroïne, Léopoldine Lagrange, est anthropologue judiciaire. L’Histoire commence à occuper une place prépondérante dans l’oeuvre de Patricia Rappeneau.

    - "Tout ce qu’ils méritent" est publié en mars 2017. C’est un roman policier historique ; le gendarme André Colinot enquête, nous sommes en 1908 à Semur-en-Auxois.

  • polacrit 1er juillet 2019
    Tout ce qu’ils méritent - Patricia Rappeneau

    Tout ce qu’ils méritent, publié en 2017 par les éditions De Borée dans la collection Marge Noire, est le dernier roman de Patricia Rappeneau, auteure de livres de loisirs créatifs, de romans policiers et d’un thriller. L’action se déroule en décembre 1908. Le style est tout à la fois soigné, énergique et fluide. On rentre tout de suite dans l’histoire dont certains passages sont racontés à la première personne par l’enquêteur, tandis que les autres passages, racontés à la troisième personne, suivent les agissements de Rose qui craint d’être démasquée.

    Grâce aux renseignements fournis par Rose, la bonne du curé, jeune femme d’une grande beauté, les frères Romanis, tuiliers-briquetiers le jour, organisent des "virées" nocturnes dans le but de cambrioler des maisons isolées, de préférence habitées par des vieillards. C’est ainsi qu’ils se retrouvent à la ferme Poillot. Mais les choses ne tournent pas comme ils l’avaient prévu : Rose, prédatrice impitoyable, les tue un à un, puis, après avoir torturé le vieux Poillot, met le feu à la maison pour effacer toutes traces compromettantes.
    Le lendemain, au village, on ne parle que de ça : dans les décombres de la ferme, les pompiers ont retrouvé six corps carbonisés alors que le fermier vivait seul depuis le récent décès de sa femme qui devait être enterrée le lendemain, et que Lisette, sa petite-fille surnommée "la folle", est retrouvée prostrée. Qui sont les quatre cadavres inconnus ? Lisette, qui n’a plus toute sa tête, est-elle responsable de cette tragédie ?
    Mangin, capitaine de brigade, confie l’affaire à André Colinot, jeune recrue. A lui d’élucider le mystère des cadavres en trop et de déterminer le degré de responsabilité de la jeune Lisette dans cette sombre affaire. Mais le gendarme parviendra-t-il à mener son enquête dans un climat d’hostilité envers la gendarmerie ? Et que penser de Léon Dubreuil, cafetier fort en gueule, robuste et intelligent, qui s’adonne à des trafics pas très catholiques ?

    Par la place qu’elle accorde à la psychologie des personnages, à leur histoire personnelle, ainsi qu’à leurs désirs et leurs impulsions, Patricia Rappeneau donne vie à son récit ; elle lui donne une dimension humaine qui permet de relativiser les crimes commis par Rose : certes, la jeune femme s’adonne à des pratiques cruelles que l’on ne peut accepter, mais dans un monde où les femmes, dès leur plus jeune âge, sont soumises à la concupiscence et à des pratiques dévoyées, qui est le bourreau ? Une intéressante question que nous soumet ce roman policier incomparable.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.