Rebecca - Daphné du Mourier

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide, de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?
Immortalisé au cinéma par Hitchcock en 1940, le chef-d’œuvre de Daphné du Maurier a fasciné plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Il fait aujourd’hui l’objet d’une traduction inédite qui a su restituer toute la puissance d’évocation du texte originel et en révéler la noirceur.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Maks 9 février 2019
    Rebecca - Daphné du Mourier

    Rebecca, Alfred Hitchcock en a fait un film, rien d’étonnant car le tableau peint par Daphné du Maurier à vraiment tout d’une ambiance Hitchcockiène, oui tableau car les descriptions de Manderley (La demeure au centre du roman) ont vraiment tout d’une peinture. C’est mystérieux, angoissant et en même temps chaleureux et beau.

    Rebecca, contrairement à ce que l’ont pourrait croire n’est pas l’héroïne du livre à proprement parler, en tout cas ce n’est pas la narratrice, mais tout dans ce livre tourne autour du personnage de Rebecca, une femme morte qui va hanter les pensées de notre narratrice tout au long du récit.

    Beaucoup de suspense pour ce "thriller" faisant parti des classiques de la littérature anglo-saxonne, on le retrouve d’ailleurs parmi les 100 meilleurs romans policiers de tous les temps (je l’ai lu lors d’une lecture commune basée sur cette information).

    Jamais je n’aurais cru lire ce livre, je ne l’aurais d’ailleurs pas fait sans cette lecture commune et je dois avouer que je suis très surpris de la qualité de l’écriture et de ce roman en général, malgré qu’il contienne plus de 600 pages je ne me suis jamais ennuyé bien au contraire je n’avais qu’une envie, connaître la suite, savoir comment allait se poursuivre le récit, prendre ma dose de suspense !

    Pour conclure cette chronique, je ne vous conseillerai qu’une chose, laissez-vous embarquer dans la vie du domaine de Manderley avec la nouvelle traduction de 2016 qui rend le récit très moderne, un roman indispensable dans une bibliothèque.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.