Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

27 #AvisPolar
9 enquêteurs
l'ont vu/lu
6 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

" Comment te sens-tu ? " Elle voudrait répondre " terrifiée ". À la place, elle dit, avec un faible sourire : " Heureuse d’être à la maison. "

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison...


Après l’immense succès du Couple d’à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade.

Vos #AvisPolar

  • Sonia Boulimique des Livres 16 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    A la lecture du résumé, vous allez me dire "encore une histoire d’amnésie". Il est vrai que le sujet est assez souvent présent dans les thrillers psychologiques. Et dans ce roman, le lecteur va s’embourber à tenter de comprendre cette histoire, démêler le vrai du faux, et, croyez-moi, il y a de quoi perdre son latin.

    La vie de Karen, bourgeoise sans histoires va basculer, entraînant dans sa perte Tom, son mari, victime collatérale prit dans la tourmente. Et une fois qu’on a commencé à gratter le vernis de la superficialité et de la perfection dont s’est enduit Karen, on va de surprises en surprises. La perte de mémoire de Karen est le point de départ qui plante le côté mystérieux du roman.

    "L’étranger dans la maison", c’est une histoire d’apparences. Personne n’est ce qu’il prétend être. L’image de Karen, de Tom, ou encore de Brigid, la voisine et amie du couple, se craquèle de plus en plus à mesure que l’on avance dans la lecture. La réalité se fond constamment dans le doute, créant une ambiance angoissante et oppressante.

    L’auteur a un réel talent, repéré avec son premier roman "Le couple d’à côté", qu’elle confirme ici. Car même si l’histoire n’est pas vraiment novatrice, on est embarqué dans ce récit abracadabrant et on ne peut pas le lâcher avant d’en avoir eu le fin mot. On en devient maboule. Quel est donc ce mystérieux personnage qui déplace les affaires de Karen dans sa propre maison ? Ou bien est ce Karen qui est totalement déboulonnée de la tête ? On en arrive à soupçonner tout le monde en fait. Car tout le monde a l’air beaucoup trop honnête !

    Les personnages de Karen et de Tom sont assez ordinaires. Par conséquent, le lecteur est en mesure de s’identifier à ce couple et aux événements qui leur arrivent. Le problème additionnel d’un voisin qui se mêle carrément de leurs affaires contribue à d’autres complications, rendant la lecture addictive. La psychologie des protagonistes est poussée à l’extrême, je me suis prise au jeu de deviner ce qu’ils s’évertuaient à cacher.

    Le style d’écriture applique une narration changeante et navigante entre les différents personnages impliqués, permettant au lecteur de positionner les pièces qui lui sont distillées au compte goutte sur cet échiquier. L’élément mystère du livre est bien dessiné. Malgré le fait que certains points étaient prévisibles, cette lecture reste très agréable.

    Le suspense est présent à toutes les pages, les twists sont nombreux, apportant du rythme à la lecture, quant à la fin, c’est la cerise sur le gâteau ! L’auteur nous agrippe dès le départ, nous secoue dans tous les sens à chaque chapitre, et nous lâche avec une fin ouverte incroyable. J’espère que la suite est dans les tuyaux !! Parce que là, je ronge mon frein, j’imagine l’avenir des personnages. Lecture terminée, certes, mais cogitation encore intense, vous l’aurez compris ! Et le doute s’insinue également en nous...Et si....?

  • Ivredelivres59 17 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    L’histoire débute par le retour du travail du mari qui ne trouve pas sa femme à la maison. Ses affaires sont bien là et la porte d’entrée est ouverte. Tout ça ne ressemble pas à son épouse. Et puis on apprend que Madame a eu un accident… Jusque là on se dit bon ok c’est du déjà vu .

    Mais l’auteur ne s’arrête pas là. L’épouse est amnésique et de nombreux doutes viennent assaillir Monsieur. Que faisait elle dans ce quartier mal fréquenté ? Pourquoi roulait elle si vite, elle si respectueuse des règles d’ordinaire ?
    A partir de là, l’intrigue se met en place avec de nombreux personnages tels que les inspecteurs et la voisine/amie.
    Et le rythme s’enchaîne. On ne peut plus lâcher ce livre tant on veut connaître la vérité.
    Je peux difficilement en dire plus sans vous révéler l’intrigue et vous gâcher un bon moment de lecture.

    L’auteure a ce talent de nous faire découvrir chaque personnage en profondeur, ses doutes, ses peurs.
    On suit Karen, épouse de Tom, complètement angoissée à l’idée d’avoir perdu la mémoire. Est elle vraiment celle que l’on croit ?
    On découvre la voisine et amie Brigid, en mal d’enfant, qui adore espionner ses voisins.
    Et enfin on a Tom, expert comptable, qui ne vit que pour son travail et sa femme. Profondément gentil, il se verra torturé dans cette histoire difficile.

    La manipulation est au centre de ce livre.
    On découvre un plan parfaitement huilé, qui peut du jour au lendemain, tomber à l’eau.
    Le couple va être malmené et on adore ça .
    J’ai éprouvé de la compassion pour certains personnages , à tort peut être ?

    Jusqu’à la fin, j’ai douté de la sincérité de chacun pour me retrouver le cul à terre en apprenant la vérité.

    Thriller psychologique haletant que vous ne lâcherez pas avant la dernière page.

  • maud 19 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    L’auteure nous signe ici un thriller addictif et captivant. Nous rentrons de suite dans le vif du sujet quand Tom constate l’absence de sa femme. Le lecteur s’attend au pire, qui dit thriller dit souvent meurtre, kidnapping...et bien pas ici, Karen a juste eu un accident de voiture, elle est à l’hôpital mais elle va bien.
    Ce qui va nous intriguer c’est pourquoi roulait-elle si vite dans un quartier mal famé où elle ne va jamais ? Tom et Karen forment un couple normal sans histoires, alors pourquoi ?
    Si Karen semble souffrir d’amnésie suite à l’accident l’auteure nous fait comprendre avec des petits éléments qu’elle cache certaines choses de son passé. C’est ce qui va faire que le lecteur va tourner les pages sans s’en rendre compte, et ça j’aime beaucoup.
    L’auteure sait y faire et manie la plume avec talent pour retourner la situation, et nous faire soupçonner tout le monde. En même temps ils ont tous leurs petits secrets !
    Au fil des pages on en apprend un peu plus sur la vie de ce jeune couple qui avait tout pour être heureux, et que l’accident va tout faire basculer. Mensonges, trahisons, révélations vont faire que ce thriller ne se lâche pas.
    Avec ses 300 pages on pourrait le lire d’une traite tellement on a envie d’avoir le fin mot de l’histoire.
    Maintenant je n’ai qu’une envie lire le premier roman de l’auteure.

  • Djustinee 20 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Certains connaissent peut-être l’auteure grâce à son roman Le couple d’à côté, mais pour ma part, c’est une découverte. Et quelle découverte !

    Karen est retrouvée blessée dans son véhicule accidenté. Le choc avec un poteau a été brutal. La jeune femme roulait à toute allure et a même brûlé un feu rouge ; ça ne lui ressemble pas.

    Karen ne se souvient absolument pas de ce qui s’est passé entre le moment où elle a quitté son domicile et celui où elle s’est réveillée à l’hôpital. Le hic, c’est que ce soir-là, elle trainait dans un quartier peu frequentable et qu’un homme y a été retrouvé...mort. Apparemment, Karen fuyait...

    Dans cette épreuve, heureusement, Karen est entourée de son mari Tom et de sa meilleure amie Brigid.

    Que s’est-il passé ce soir-là ? Existe-t-il un lien entre l’accident et le meurtre ? Pourquoi Karen roulait-elle si vite ?

    Je découvre là un très bon thriller que je suis ravie d’avoir eu entre les mains. La plume est fluide et l’intrigue remarquablement bien ficelée. Le suspense est à son comble du début à la fin du livre.

    Difficile de déposer ce thriller ; on est happé par cette histoire où les secrets et les mensonges défilent.

    Pour ma part, j’ai douté jusqu’à la dernière page.

    Je trouve la fin assez ouverte, cela laisse donc la possibilité au lecteur de se faire sa propre suite ou à l’auteure de nous en créer une...

    Au terme de cette lecture, on pourrait se demander si on connaît réellement les personnes qui nous entourent...

  • L’atelier de Litote 23 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Un polar domestique mené tambour battant, des chapitres courts pour nous faire vibrer au rythme de la tempête que vivent Tom et Karen. Un couple à la vie quasiment parfaite, belle maison, nouveaux mariés et toujours aussi amoureux l’un de l’autre. Tom est un expert comptable à qui la vie réussit. Karen vient d’avoir un grave accident sa voiture s’est encastrée dans un poteau, alors qu’elle roulait à toute vitesse dans un quartier défavorisé. Elle reprend conscience avec une commotion cérébrale. La police la presse de questions alors qu’elle ne se souvient absolument pas de ce qui c’est passé pourtant il lui semble que depuis quelques temps quelqu’un visite sa maison.
    Peu de personnages pour cette intrigue, on aurait pu en faire une pièce de théâtre. Il y a Karen et Tom qui sont les personnages centraux et autour d’eux gravitent Dan le frère de Tom et Brigid la voisine meilleure amie de Karen, puis les deux policiers chargés de l’enquête. Alors forcément c’est un peu juste et on tourne rapidement en rond. Ce ne sont pas les twists qui manquent mais trop de retournements n’apportent pas grand-chose de plus si ce n’est qu’à 60% de ma lecture j’avais déjà l’impression d’avoir tout compris. J’ai eu du mal à accrocher avec les personnages, surtout avec celui de Tom, à part les deux enquêteurs, ils n’ont pas su créer chez moi un sentiment d’empathie ou d’appartenance. Donc je suis restée assez détachée, ce qui n’est pas mauvais en soi, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, j’ai littéralement dévoré la première moitié mais la suite n’a pas su m’embarquer jusqu’au bout même si le twist final reste bien vu. Le schéma proposé ne semble pas si complexe que ça, pourtant il a su me surprendre car je ne m’attendais pas à cette dernière révélation. J’ai aimé que les informations soient dévoilées aux comptes gouttes, à chaque évolution de l’enquête, on se met à faire des plans sur la comète sans jamais égaler l’imagination fertile de l’auteure. Bonne lecture.

  • Happy Manda Passions 24 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Thriller, dangereusement addictif ! Dans la lignée de son premier roman "Le couple d’à coté", à nouveau une remarquable lecture.

    Depuis à peine deux ans, Tom est mariée à Karen. Un soir soir, elle est victime d’un accident de la circulation qui la rend partiellement amnésique en revenant d’un quartier peu fréquentable ou un homme a trouvé la mort par arme à feur. Tom ne reconnait plus la femme qu’il a épousé. Plus l’enquête avance plus le doute devient certitude sur sa culpabilité. .Celle qui aime le plus au monde est en fait une parfaite étrangère. Que cache t’elle ? qui voudrait leur nuire ? Un intrus pénétre t’il vraiment chez eux en leur absence ?

    Arrivée à la moitié pile du roman, l’auteure va nous abattre toutes ses cartes et là gros coup de poker ou gros coup de bluff de sa part ? K.aren livre toute son histoire, je suis abasourdie. Du jamais vu, l’auteure a joué un coup de maitre.

    Dans la seconde partie du roman, elle va nous manipuler avec excellence. Vous croyez tout savoir, détrompez vous., elle indéniablement machiavélique !
    Je pensais détenir toute la vérité quand le twist final est arrivé et là j’ai été assommée et à la toute dernière phrase encore un revirement. Bouche bée devant mon livre, je ne m’y attendais pas. Juste excellent.

    Elle pilote tout en douceur et on tombe les deux pieds joints dans sa manipulation.

    Encore une fois un très bon roman de sa part, une écriture de grande qualité. Sa façon de manier l’intrigue est tout en finesse et elle amène le lecteur ou elle veut.
    Séduite par cette lecture.
    chronique sur mon blog avec photo https://happymandapassions.blogspot.com/2019/01/letranger-dans-la-maison-shari-lapena.html

  • Ophé Lit 24 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Chronique d’un roman cousu de fil blanc….

    Après un prologue qui, pourtant, semblait prometteur, c’est avec beaucoup de difficultés que je suis allée au bout de ma lecture.

    Karen et Tom sont mariés depuis deux ans et nagent dans le bonheur. Un soir, en rentrant chez lui, il découvre qu’on son épouse s’est volatilisée. Alors qu’il commence à faire le tour de leurs amis pour la retrouver, un agent de police vient l’informer que Karen a eu un accident de voiture dans un quartier peu fréquentable. Amnésique, elle reprend le cours de sa vie en rentrant chez elle, mais elle n’est pas sereine. Depuis plusieurs semaines, certains objets sont déplacés dans la maison.

    Une quatrième de couverture alléchante et un prologue séduisant, voilà ce à quoi se résume ce roman pour moi. Après les 15 premières pages, c’est laborieusement que j’ai poursuivi ma lecture, sans jamais retrouver de rythme ou de dynamisme. Avec une intrigue cousue de fil blanc et un style poussif, Shari Lapena n’a pas su me convaincre. Certes il y a des sujets intéressants : mensonges, manipulation, érotomanie… Mais tout est traité trop en surface pour moi. Les personnages manquent de consistance, de réalisme et n’ont pas déclenché une once d’émotion au cours de ma lecture.

    Je suis allée, malgré tout, au bout du livre en espérant un final détonant, un rebondissement, mais non, là encore, pas de surprise…

    L’étranger dans la maison trouvera sans doute son public et je ne doute pas que des lecteurs trouveront leur bonheur entre ces pages, mais lui et moi n’étions pas fait l’un pour l’autre.

  • jeneen 26 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Tout comme le premier de cette auteure, le couple d’à côté, celui-ci est également un bon thriller qui part d’un postulat relativement classique encore une fois - une femme amnésique après un accident, alors qu’elle pourrait être témoin dans une enquête en cours - mais dont le déroulement est traité avec habileté de manière à nous embrouiller (positivement). Des revirements, des fausses pistes, des secrets cachés et/ou dévoilés,…On est une fois de plus manipulé de bout en bout et même si l’on pense avoir deviné la fin, l’épilogue est une très bonne surprise, en tout cas en ce qui me concerne, un peu à la manière des chutes dans les nouvelles.

    Ce roman, mi thriller mi polar, est par ailleurs écrit de manière fluide, efficace, on prend plaisir à la lecture. le rythme est plus lent au départ, le temps de découvrir les personnages et de placer les éléments indispensables. Mais ensuite, on passe de rebondissement en secret avoué ou caché, d’un suspect à l’autre, on finit par soupçonner tout le monde et douter de tous et toutes. Comme dans le premier opus, l’auteure sait relancer l’intérêt, détourner les soupçons, manipuler les points de vue narratifs, sans qu’on sache vraiment où se situe la vérité.

    Un bon roman, rythmé et efficace, et un double épilogue bien amené.
    A lire pour les amateurs de thrillers psychologiques. Une auteure à suivre.

    Merci aux Editions Presses de la Cité et à NetGalley pour la lecture de ce deuxième très bon roman de Shari Lapena.

  • lireencore93420 29 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Karen as un accident - Tom se demande où est sa femme ? Voilà commence ce thriller domestique, après on apprends que Karen se rappelle rien, Tom angoisse, c’est pas le genre de sa femme de rouler vite, d’aller dans ce quartier, le pauvre mari il va aller de surprise en surprise, mais lui aussi as des choses à cacher ?
    J’ai beaucoup aimer ce livre qui commence tranquillement et plus on avance plus il devient complexe et passionnant sur la thématique de l’amnesie qui personnellement m’interesse beaucoup, après on es a fond dans la malheureuse épouse qui as subis les violence de son ancien compagnon et cette fin incroyable adorer.
    On ne s’attends vraiment pas à ça, excellent !!!!!

  • Valérie 30 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    J’ai adooorrééé !!!! J’ai eu beaucoup de mal à le lâcher quand l’heure du coucher sonnait !!!
    J’ai découvert Shari Lapena avec ce thriller. J’aime son écriture fluide, on tourne les pages sans s’en rendre compte et d’un seul coup...on est à la fin !!!
    Et quelle fin !!! Joli twist final !!! On a échafaudé plein de théories, envisagé plusieurs solutions finales ....mais on ne s’attendait à celle-là !!! J’aime être surprise la fin du roman. J’aime quand il y a du suspens jusqu’à la dernière page !!!
    Un très bon polar que je recommande vivement.

  • Saveur Littéraire 30 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Merci à Presses de la cité et BePolar pour cette super opportunité ! Le second titre de Shari Lapena est un thriller domestique, comme son premier, avec toujours la présence d’un couple, de voisins et d’étrangetés. Ici, pas d’action, pas de scène de bagarre. C’est sur la psychologie que ça se joue, et sur une question ou deux : qui est le corps anonyme retrouvé dans un restaurant abandonné ? Qui est Karen ?

    Thriller domestique ne veut pas dire rythme de mémé, on s’en apercevra dès le premier chapitre qui nous sert une scène de crime. Des phrases courtes et efficaces, comme le style de l’auteure dans son premier titre. Si l’on a une histoire assez banale sur le départ, accompagnée des quelques clichés qu’on trouve dans le genre (les explications sur le fonctionnement de l’amnésie, les retrouvailles des mariés), le ton change assez rapidement, une fois que Tom, le mari dans l’incompréhension, a posé son lot de questions.

    Parce que dans cette histoire, tout le monde devient suspect. Karen ? Tom est louche aussi. Et en dehors de la maison, qui se cache derrière un masque ? Tous les personnages cachent des choses, à l’exception peut-être des deux inspecteurs que l’on découvre. Peu de personnages, ceux qu’on aime et d’autres qu’on aimerait bien buter ou secouer. Ils sont loin d’être lisses et innocents, c’est ce qui fait aussi la complexité du roman, et la raison pour laquelle on tourne frénétiquement les pages.

    Les chapitres sont courts et découpés en plusieurs parties, ça donne un très bon rythme qui ne se relâche qu’en de rares instants, le temps de souffler. Jusqu’au final, où là, on se retrouve avec les yeux en soucoupe. Alors, oui, la fin plaira à certains, elle fera rager d’autres, mais en ce qui me concerne, j’ai été bluffée. Totalement bluffée, quelque chose d’aussi machiavélique…j’aime. De beaux coups de théâtre !

    Moi qui étais un peu inquiète sur le tout début, j’ai vite fini par céder à Shari Lapena. Lu en un jour même pas, un régal. Nom di diou, j’en veux encore !

  • lesmotsdelau 31 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Tom et Karen Krupp forment au premier regard le couple parfait, ils sont jeunes, beaux, fous amoureux l’un de l’autre et leurs finances leur permettent de jouir d’un magnifique pavillon dans un quartier résidentiel. Tout semble sourire à ce comptable et cette aide-comptable, sauf qu’un soir leur vie va basculer et prendre un tournant dramatique.
    Tom, en rentrant tardivement, s’inquiète de ne pas voir la voiture de sa femme dans l’allée. Une fois à l’intérieur de sa maison, il a cette sensation désagréable qui ne le quitte pas ! Quelque chose vient de se produire, déjà d’une part sa femme est absente, mais de l’autre elle est partie en laissant sac à main et téléphone sur le canapé, ce qui ne lui ressemble pas. Où a bien pu partir Karen si précipitamment en début de soirée et surtout sans même le prévenir ? La police va venir mettre fin à ses inquiétudes, victime d’un accident de la route, Tom l’a retrouvera saine et sauve, sauf que l’histoire ne fera que commencer…

    Je découvre l’auteure par ce roman, je n’ai pas eu l’occasion de lire son ouvrage précédent « Le couple d’à côté » bien que celui-ci figure dans mon immense PAL.
    Il s’agissait déjà d’un thriller domestique, nous retrouvons ce genre également pour ce nouvel opus qui va se voir aussi viser le côté psychologique et suspense.
    Alors j’en ai pensé quoi… et bien c’est un retour un peu terne, je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, car j’ai pris plaisir à aller jusqu’à la fin, mais ce n’est pas un livre qui restera gravé dans mon cœur de lectrice.
    Il se lit vite, l’écriture est assez simple (sans doute un peu trop) et fluide, cependant l’histoire n’est pas révolutionnaire, pour moi hélas, c’est du déjà lu ! J’ai trouvé lors de certains passages quelques longueurs et un côté très répétitif. C’est le risque dans ce genre littéraire, il faut que le suspense soit très vite présent et surtout il faut savoir le maintenir or là tout se sait et vite.
    L’auteure nous donne trop d’indices, mélangé à cette écriture simple on pourrait croire qu’elle a eu peur que le lecteur ne comprenne pas.
    « L’action » se passe autour de cette maison, quoi que les personnages fassent en dehors, ils y reviennent très vite et j’ai l’impression de relire certaines scènes plusieurs fois de suite. Pour ma part le suspense n’était pas au rendez-vous, car on devine bien vite le déroulement et les tournures que le récit va prendre.
    Côté personnage, il y en a peu, car l’intrigue est centrée autour de cette fameuse soirée. Les principaux acteurs sont assez ternes, le personnage de Tom fait un peu pitié, tandis que le personnage de Karen m’a paru tout de suite antipathique, de ce fait je n’ai eu d’attachement pour aucun des deux.
    On cherche à instaurer le doute en nous et à nous faire monter l’angoisse par des coups de manipulation sous fond de mensonge, mais en donnant trop d’informations dans le récit, le soufflé ne prend pas.
    J’ai tout senti venir à moi, petit à petit, sans même chercher à comprendre l’évolution de cette histoire, cependant la poursuite de la lecture n’a pas été désagréable pour autant.
    Pour résumé c’est un livre simple, sans prise de tête, vous ne risquez pas de vous griller les neurones dans des réflexions et des suppositions très poussées. Agréable si vous rechercher une lecture de ce genre, mais si vous êtes en quête de retournement de situation ou de quelque chose de complexe, ce livre ne sera pas fait pour vous.
    Je remercie BePolar ainsi que les Éditions Presses de la Cité pour l’envoi de ce livre en Service-Presse.

  • LES LECTURES D’EMILIE 31 janvier 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Nous voilà face à un des nombreux thrillers domestique qui existe… Parce que des romans qui racontent les faux-semblants de la vie conjugale, vous en trouverez à la pelle au rayon de votre libraire. Le problème, quand trop de livres traitent du même sujet, c’est qu’il faut surprendre un maximum le lecteur pour que la mayonnaise prenne…et malheureusement, avec moi la mayo n’a pas prit … Pourtant j’aime beaucoup ce genre de thriller. Alors pourquoi ???

    Encore et toujours le même sujet qui est traité…donc, il aurait fallu, pour nous accrocher au fil des pages, nous surprendre…or ce n’est absolument pas le cas. Tout ce que l’auteure nous livre, on le devine au fur et à mesure, il n’y a malheureusement pas d’effets de surprises. Il a un vague essai de twist final : mais l’effet est complètement raté à mon sens, puisqu’on se doute de la chose, le final est totalement prévisible.

    C’est dommage que le sujet traité n’est pas su me convaincre car l’auteure a une écriture agréable, une plume fluide. Un roman de 300 pages qui se lit aisément, rapidement.

    En ce qui concerne les personnages…hummm…comment dire…et bien, aucun n’a su persuader ni m’accrocher. Karen, personnage principal du livre, est fausse… je n’ai pas du tout aimé son caractère, sa façon d’être. Son mari, quand à lui, semble à côté de la plaque. La Brigid (voisine d’en face) me sort par les yeux. Et nos deux enquêteurs sont un peu ramollo. Bref, personne à qui me raccrocher, personne à qui m’identifier…

    C’est donc, pour conclure, un thriller qui ne restera pas dans mes meilleurs lectures. La quatrième de couverture et le titre m’avaient fortement accrochés et n’ont malheureusement pas tenu leur promesse. A lire, entre deux, sans prise de tête.

    Je tiens malgré tout à remercier BePolar et les éditions Presses de la cité qui m’ont permit de découvrir la plume de Shari Lapena.

  • LinstantdesLecteurs 2 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Un thriller domestique ? Quezaco ? Un thriller jusque-là, ça va… Mais domestique ? Aha… venez avec moi, je vous explique 😉

    Hey, hey, je viens pour une fois avec un style que je ne connaissais pas trop de par sa dénomination ! « Un thriller domestique ». Ma Chère Lectrice, mon Cher Lecteur, vous allez me prendre pour un jambon de la première heure, mais… je n’avais jamais trop entendu. Mais une fois le livre lu, bien sûr que j’en avais lu ! Bref, maintenant que j’ai passé ma phase penaude et petits souliers, passons aux choses sérieuses 😉

    Alors pour tout vous avouer mes Loulous, moi j’aime assez ce type de livre de temps en temps parce que je considère ça comme des romans pantoufles. Oui, c’est plus ou moins la même atmosphère, un couple top niveau et un couple voisin un peu jaloux. Une maison dans un lotissement branché, de personnes qui ont « réussies ». Et puis patatra LE problème arrive et le couple Tip top n’est plus si top que ça. Enfin, il a quelques coups de griffes sur le contrat… On pose son cerveau et on se laisse glisser dans cette atmosphère d’enquête polardeuse et « cancan » assez délectable, il faut se l’avouer 😜

    Ma Chère Lectrice, mon Cher Lecteur, voici un peu le tableau… Tom et Karen vivent dans une maison vraiment sympa. Lui travaille, comme expert-comptable, un peu beaucoup en ce moment, mais c’est normal, c’est un coup de bourre. Karen, travaille comme assistante comptable et a un peu plus de temps pour elle. Elle s’occupe superbement de sa maison et est heureuse avec son époux. Tout deux nagent dans le bonheur avec des sourires, des caresses, de la tendresse. Une belle maison, une belle femme, un beau mari. Que demander de plus ?

    Mais un soir, Tom rentre un peu tard… Rien ne va plus ! Sa femme absente, la porte de la maison ouverte, le téléphone sur la table de la cuisine, sac à main dans la chambre – Au secours !
    Karen se réveille dans une chambre d’hôpital, avec un trou de mémoire de vingt-quatre heures… Eh bien évidemment, le ciel lui tombe sur la tête, enfin LEUR tombe sur la tête parce qu’un meurtre, une voiture bousillé, des gants de ménages (appartenant à Karen !), des empreintes et tout le toutime pointent Karen comme bourreau dans cette histoire ! Ne serait-ce pas un peu trop gros pour une seule femme ?

    Mais qui est-elle vraiment ? Tom en reste bouche bée ! C’est quoi ce bordel ? Lui qui pensait avoir une femme douce, à protéger, sans aucun souci… Cuicui les petits oiseaux, mais cuit, cuit, cuit le petit rêve de couple parfait ! 😈😈😈
    Bon, Ma Chère Lectrice, mon Cher Lecteur, pour ne rien gâcher au tableau, la méchante voisine s’est amourachée de Tom et en plus, à la manière d’une Desperate Housewives, ça va être le pompon !!! On embarque avec nous, deux flics pas piqué des hannetons… Tous les ingrédients sont bel et bien là… Pour une franche partie de cupcakes/crêpage/enquête et cerise sur le gâteau en règle bien gratinés !

    Je me suis régalée avec ce livre. J’avoue qu’au départ, j’ai eu un peu de mal à y entrer pourtant. Parce que les choses se mélanges, les récits de chacune des parties n’étaient pas forcément fléchées, les coupures de chapitres pas dans ma logique… Bref, j’ai eu du mal et puis vous savez cette petite graine de curiosité qui naît finalement on ne sait où, à on ne sait pas quel moment, qui vous pousse à aller plus loin parce que vous voulez savoir... et arrivé au milieu du livre vous êtes tellement dedans que vous ne pouvez plus laisser tomber cette lecture et qu’il faut désormais aller au bout pour savoir 😊

    Alors, oui, ma Chère Lectrice, mon Cher Lecteur, si vous aimez poser votre cerveau en étant piqué par la curiosité, ce livre vous emballera. Sur un fond de cancan vous découvrirez un bon polar. Par contre si vous voulez un thriller machiavélique euh… Non, n’y pensez même pas. Mais ce livre, finalement, il permet de souffler un peu tout en touchant du bout des doigts un thriller. Il est assez bien écrit et bien développé. Vous trouverez bien sûr des sujets phares, tel que les apparences trompeuses, la manipulation dans tous ses états y compris de vous !!!! Donc c’est un bon bouquin 😉
    Sur ce, mes Loulous, je vous laisse à vos réflexions…

  • Lucie de Abracadabooks 4 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    N’est pas Gillian Flynn qui veut. L’étranger dans la maison se lit facilement et peut attiser la curiosité d’un lecteur non averti de ce genre d’histoires, mais le fait est que Shari Lapena exploite son intrigue à l’aide de ficelles grosses comme un poing. Celle que les éditeurs qualifient de « nouvelle reine du thriller domestique » ne propose pas une intrigue et des retournements à couper le souffle. Il aura même fallu attendre les toutes dernières pages pour réaliser le tour de passe passe de Shari Lapena. Car pendant les trois quarts du roman, les ficelles sont tellement évidentes que c’en est parfois étonnant de facilité. Heureusement, la fin change la donne.

    Pour en revenir à Gillian Flynn justement, Shari Lapena semble calquer son twist final sur celui de la romancière des Apparences et propose un retournement de situation pour le moins inattendu… tellement inattendu que j’en viens à me demander si c’est bien fairplay ! Parce que rien ne laissait prévoir ce twist. Rien ! Shari Lapena a-t-elle triché ? A-t-elle omis de laisser des indices entre-apercevoir cette solution à l’intrigue ? Je pense que oui… Et j’en suis quelque peu déçue.

  • Rewina 5 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Un thriller familial prenant basé sur la perte de mémoire. 3 personnages mais assez de possibilités et de suspense pour tenir en haleine. On est embarqués par l’histoire.

  • Musemania 5 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Un tout grand merci à Babelio et aux Editions Presses de la Cité de m’avoir fait découvrir ce livre à l’occasion d’une Masse critique privilégiée. L’année passée, j’avais eu l’occasion de lire le premier livre de cette auteure, Shari Lapena, « Le couple d’à côté » qui m’avait assez bien plu (voici le lien de ma chronique : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2018/04/le-couple-da-cote-de-shari-lapena.html). C’était ainsi l’occasion pour moi de confirmer ou non mon attrait pour cette auteure sur la scène du thriller domestique. Et bien, je n’ai pas été déçue.

    A l’époque, je m’étais déjà laissée vite emporter par cette histoire de parents qui avaient laissé leur bébé dormir chez eux alors qu’ils devaient passer la soirée chez leurs voisins et que leur baby-sitter leur avait fait faux bond. A leur retour, le bébé a disparu. Cela ne relevait pas de la plus grande originalité qui soit mais le livre a joué son rôle de me divertir.

    Ce premier livre de Shari Lapena m’avait déjà bien plu mais je pense avoir encore plus apprécié ce second bouquin.

    Ce thriller psychologique tourne autour d’une enquête policière à la suite de l’accident de voiture de Karen, trentenaire bourgeoise qui ne se souvient pas des circonstances qui l’ont menée à l’autre bout de la ville dans un coin mal famé, roulant à toute bezingue. Alors qu’elle doit se reconstruire chez elle dans un environnement serein et familier, Karen éprouve des angoisses et pense que quelqu’un déambule chez elle durant son absence et celle de son mari, Tom. Un corps est retrouvé à proximité du lieu de l’accident de Karen et si finalement tout était lié ?

    J’ai trouvé l’écriture plus aboutie et plus construite ; ce qui est normal dans l’évolution du travail d’écrivain et de la maturité acquise par l’auteure depuis la publication de son premier livre. Elle conserve les codes du genre comme l’emploi de phrases courtes et directes, des petits chapitres qui s’enchaînent rapidement et en faisant un véritable page-turner. Une fois commencé, j’ai eu des difficultés de me défaire du livre car il a un vrai pouvoir d’aimant. De plus, c’est très visuel et pourrait ainsi facilement consister en une adaptation télévisuelle.

    Les thèmes récurrents de la manipulation et des non-dits dans le couple se retrouvent à nouveau dans ce récit-ci. Ils semblent chers à l’auteure en tout cas. Mais puisqu’elle les maîtrise si bien, pourquoi devrait-elle s’en priver ?!

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/02/letranger-dans-la-maison-de-shari.html

  • Sharon 5 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Le voisinage est une source d’inspiration sans fin. Certains livres qui explorent cette thématique sont plus réussis que d’autres, ceux de Shari Lapena font partie de cette catégorie.
    L’action se déroule dans un joli quartier résidentiel. Tous les habitants ont un train de vie confortable. Les couples s’entendent bien, sont même amis les uns avec les autres. Seulement, un jour, Tom constate que sa femme n’est pas chez eux. A peine a-t-il prévenu la police – ce n’est pas le genre de Karen de disparaître ainsi – que la police vient à lui : sa femme a été retrouvée dans un quartier à l’opposée de celui dans lequel ils vivent tous les deux, vous savez, LE quartier mal famé de la ville, celui dans lequel une personne « bien » ne mettrait jamais les pieds, ne traverserait même pas. Y aurait-il un problème dans l’urbanisme ? Oui, oublions un peu la mixité sociale, ce mot n’a pas sa place dans cette ville.
    Problème : non seulement Karen a causé un accident, mais elle ne se souvient de rien. Là, cela gène la police, surtout qu’une autre affaire se présente à eux très rapidement : un homme a été assassiné dans ce fameux quartier mal famé, ce qui nous permet aussi de voir l’implication citoyenne de ses habitants.
    Les enquêteurs font leur métier, c’est à dire qu’ils cherchent et trouvent. Il n’est pas question pour eux, surtout pas pour Rasbach, de se contenter des apparences et de ne pas aller au-delà. Karen et Tom sont des personnages qui semblent lisses, tout comme leurs voisins, et pourtant, ils sont tous les deux des secrets plus ou moins avouables dans leur passé, des choses dont il ne trouve pas utile de parler, des faits qu’elle n’a pas l’intention de révéler. Bref, ils ne sont pas des personnages manichéens, ils offrent plutôt une palette de gris intéressant. Leur voisine n’est pas en reste, elle qui a une vie qui pourrait ressembler à celle d’une desperate housewife : elle est femme au foyer, elle appartient à un club de tricot, elle tient un blog qui a beaucoup de succès. Elle ne parvient pas à concevoir un enfant avec son mari, qu’elle n’aime plus, qu’elle n’estime pas, et lui ne comprend pas ce qui se passe. Ce personnage met aussi en lumière le fait qu’en France les femmes ont la chance (enfin, presque toutes) d’avoir accès à un traitement contre la stérilité, ce n’est pas le cas ici.
    Au fil de cette enquête, on peut se demander qui manipule qui. En dépit des multiples rebondissements, le récit est facile à lire, parce que le style est fluide, et parce que la traduction est réussie. Après la lecture de ce second roman, je me demande jusqu’où nous entraînera l’auteur pour le suivant.

  • Hanae part en livre 6 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Nous croyons souvent qu’avoir une belle maison, une situation confortable et une femme ou un homme qui nous a dit "oui" pour la vie et qu’on aime en retour sont les ingrédients essentiels et indispensables pour une vie droite et épanouie. N’est-ce pas ces vies lisses et édulcorées qui cachent le plus souvent des secrets inavouables ? Ou ces trompeuses apparences se cachent sous des insignifiantes parties de notre quotidien. Mais il suffit d’un moment, d’une simple soirée en somme banale pour que le voile se lève sur une réalité bien plus angoissante... Rideau !!!!
    C’est le cas pour Tom et Karen. Il n’a suffit de pas grand chose pour que tout bascule et que leur vie prenne un tournant à 360° et change totalement l’ordre de leur petite vie rêvée.
    Un soir, alors que Tom rentre de sa journée de travail, il découvre avec surprise que la maison qu’il partage avec sa femme Karen est vide malgré les lumières allumées, le repas en cours de préparation. Une maison vivante sans personne pour y donner une véritable âme... Tom s’agace, il s’inquiète puis il a peur. Où se trouve sa femme ? Elle n’a pas pu s’enfuir de la maison en laissant tout ce bazar. Ce n’est pas son genre, elle qui est si rangée, si organisée sans aucun accroc. Après quelques coups de téléphone, pris dans l’urgence de la panique, Tom réalise avec effroi par le biais d’inspecteurs de police, qui sont venus taper à sa porte, que Karen a eu un grave accident de la route. Sa voiture, roulant à toute vitesse, a percuté un poteau dans un quartier sombre de New-York où en parallèle un cadavre est trouvé dans un restaurant abandonné. Elle est à l’hôpital, atteinte d’une amnésie temporaire... Elle ne se souvient de rien.

    Que faisait-elle dans cet endroit ? Pourquoi roulait-elle aussi vite ?

    Tom se questionne : il va réaliser avec le temps que d’autres questions vont faire surface et que certaines réponses vont être comme un poignard saignant son cœur. Leur couple se fissure. Karen, depuis son retour de l’hôpital, voit des objets qui mystérieusement bougent dans leur maison. Un verre déplacé, un dessus de lit froissé, le bouchon d’un flacon de parfum déposé sur le côté. Sont-ce de simples oublis dus à son amnésie ? Karen est persuadée du contraire. Peut-être que quelqu’un rentre chez eux en leur absence. Une enquête en cours fait resurgir un passé pas très glorieux de Karen que Tom se prend en pleine figure.... Vont-ils arriver à surmonter tout ça ? Qui se cache derrière l’étranger de la maison ?

    Un lien sera vite établi entre Karen, son accident et le cadavre d’un homme...

    En bref : Je ne connaissais pas cette autrice Shari Lapena et j’en suis agréablement surpris. D’une écriture qui nous prend aux tripes, rocambolesque à souhait, Shari Lapena manipule le lecteur avec talent pour le conduire dans des contrées lointaines, et le ramener subitement et sans s’y attendre, là où elle l’a décidé. Un roman débordant d’angoisse et de suspense qui une fois terminé, vous oblige à surveiller vos arrières :-D

    Cependant et malgré une lecture surprenante et stressante (nous aimons cela dans le polar, qu’on se le dise), je n’ai pas eu LE coup de cœur. Je ne sais pour quelle raison mais elle ne tient qu’à moi. Je suis persuadé que ce roman sera LE coup de cœur absolu d’un bon nombre de lecteurs.

  • Le Monde de Marie 7 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Après « Le couple d’à côté » l’auteur nous offre une nouvelle fois un thriller domestique redoutable et addictif.

    Des personnages qui ont des choses à cacher. Une jeune femme aux apparences bien sous tout rapport qui cache un lourd secret. Une autre rongée par la jalousie qui risque de se faire prendre à son propre piège. Un mari qui va voir son monde s’écrouler lorsque sa femme est accusée de meurtre. Pourtant lui aussi a ses secrets.

    Même si j’ai bien aimé la manière dont a été orchestrée l’intrigue, que je l’ai trouvé prenante, j’ai trouvé qu’une partie du dénouement restait un peu trop prévisible. J’ai par contre été bluffée par le dernier rebondissement dévoilé dans l’épilogue. Parce que là oui, je me suis rendue compte que je me suis bien laissée bernée par l’un des protagonistes !

  • Au rayon des livres 11 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Quand Tom Krupp rentre après une journée de travail, il découvre le domicile vide. Sa femme Karen qui préparait le repas est partie précipitamment sans laisser de message, sans sac ni portable, sans même prendre la peine de fermer derrière elle.
    Plus tard dans la soirée, Tom apprend que Karen a été transportée à l’hôpital après avoir percuté un poteau électrique. Elle n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé, ni de sa présence dans un quartier mal famé et ne peut expliquer la présence de sang sur ses vêtements et sous-vêtements…

    Après le couple d’à côté, Shari Lapena revient avec un deuxième roman qui nous transporte dans un “thriller” psychologique dit domestique.

    Un roman qui se lit rapidement, très (trop) classique dans le genre, sans surprise -pour ceux qui ont l’habitude de lire du roman psychologique-.
    Bref, un air de déjà lu, une trame tissée de fils blancs -le mari attentionné, la voisine et meilleure amie qui n’a aucun atome crochu avec ce dernier-.
    Des doutes subsistent dès le départ, on en arrive à suspecter les personnages secondaires pour, on espère, une fin époustouflante. Peine perdue. L’Etranger dans la maison nous offre une palette de personnages trop fades, qui manquent de profondeur.
    Tout est dévoilé à la moitié du roman, reste une question…

    Malgré un style et une histoire beaucoup trop classique, la fin pourrait donner une suite intéressante.

    Bien sûr, ce retour de lecture n’engage que moi. Le mieux est de vous faire votre propre opinion, alors vous savez ce qu’il vous reste à faire…

  • Annec 13 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Le roman s’ouvre derechef sans disgression sur l’accident de voiture de Karen. Il déboite sur une malencontreuse amnésie pour elle qui brouille l’énigme de sa présence dans un quartier socialement aux antipodes du sien. La précipitation flagrante de la jeune femme marque l’improvisation de ce déplacement dans cet endroit mal famé.

    Et le mystère s’épaissit encore avec le crime d’un homme dans un restaurant situé dans une rue adjacente de l’accident. Tout semble être lié à la seule réminiscence de Karen bloquée dans son amnésie persistante est l’impression oppressante. Et elle tait cette impression le temps d’en être certaine :

    « Elle se rappelle sa peur. Toutes ces fois où, en rentrant chez elle, elle a trouvé des objets très légèrement déplacés, des traces subtiles du passage de quelqu’un fouillant dans ses affaires. Cela la terrifiait. Et Tom n’en a jamais rien su.
    Elle en cache des choses à l’homme qu’elle aime ».

    Puis, avec finesse, nous sommes entrainés peu à peu dans les brumes de sa mémoire où nous sommes confondus de sa présence sur les lieux. Ainsi, l’enquête nous détourne du mystère de « l’étranger dans la maison » pour nous recentrer sur le mystère autour de ce crime.

    Un étranger dans la maison

    On évoque l’étranger dans la maison et pourtant on dirait que ce sont Tom et Karen qui sont presque étrangers l’un pour l’autre. Un vernis a uni ce couple Tom-Karen d’un amour sincère mais qui craquèle aux yeux du lecteur dans la confidence. Les secrets bien gardés et les mensonges par omission garantissent une belle harmonie amoureuse. L’amour de Tom pour Karen a nourri son manque de curiosité sur le passé de sa femme. Avec l’accident suivie de l’amnésie,

    « Il prend subitement conscience qu’il ne sait pas grand-chose de sa femme »,

    sauf sa naissance à Milwaukee (Winconsin). Et pourtant, il ne cherche pas à en découvrir plus.

    Tom émeut le lecteur de son désarroi, sa stupeur et sa déception quand son couple se délite. Principale victime par ricochet des problèmes de Karen, sa faiblesse – dans tous les sens du terme- nous attendrit jusqu’à énerver. Tom diffère des autres personnages où chacun tire profit de la situation. Il subit les évènements sans en tirer quelconque avantage à contrario de tous les autres personnages jusqu’à l’avocat concentré sur ses arguments de défenses et surtout sur ses émoluments.

    On voisine avec l’ambivalence

    L’accident de voiture de Karen, bouleverse la vie de Tom et Karen mais aussi de ses voisins dans leur banlieue paisible de cadres moyens. On imagine aisément des regards épiés à travers les rideaux, une vie par procuration offerte par le voisinage. Avec un quotidien si bien rangé, organisé et établi dans ce quartier résidentiel, Brigid la voisine et meilleure amie de Karen s’émoustille et trompe son ennui avec ces allés-retours procurés par l’enquête.

    L’ambivalence des personnages pointe dès le début.

    Karen, et Brigid sont les personnages féminins fortes du roman. Le secret de Karen pour Tom depuis le début de leur relation sidère par sa longue durée mais sa cohérence se tient. Quant à la frustration de Brigid devant le bonheur conjugal et serein de son amie, elle est tout à fait compréhensible. Ces deux personnages surprendront le lecteur dans leur manigance et leurs jeux de manipulation le capteront jusqu’à la dernière page.

    Comme pour son précédent roman, Shari Lapena cale son histoire dans un cadre domestique. Encore plus forte que dans le précédent, elle balaie la vie plate des habitants d’un quartier tranquille, en un tourbillon de sentiments malsains pour la plus grande satisfaction d’un lectorat conquis de revirements opportuns.

  • Nos Livres et Nos Mots 17 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    On ouvre ce livre, et on plonge immédiatement dans l’histoire...

    L’accident, l’amnésie.. et de là une enquête s’ouvre sur ce couple parfait, les époux modèles... mais que cachent cette perfection ?!

    J’ai apprécié l’écriture fluide, simple de l’auteure. Le rythme est bien soutenu avec des chapitres courts, ce que j’affectionne particulièrement.
    Les personnages de Karen et Tom sont très attachants. On ressent leur détresse commune, le doute qui s’insinue dans leurs esprits.. et dans le notre !
    C’est un thriller "domestique" comme je les aime.

    Il est vrai que vers un peu plus de la moitié du livre j’ai compris le rôle que jouait un des protagoniste (je ne veux pas en dire plus pour ne pas spoiler !)
    En revanche... quel rebondissement dans les 3 dernières pages. Je ne l’ai pas vu venir... et c’est ce que j’aime quand je referme un livre !

    Bref, j’ai passé un excellent moment en compagnie de ces personnages et de cette intrique !

  • caro.l.i.t.ne 27 février 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    L’étranger dans la maison.
    Tom Krupp rentre chez lui après une journée de travail. Il découvre la maison et le garage vides. Sa femme est partie. Son sac à main est pourtant là. Où a-t-elle pu aller ?
    Karen Krupp se réveille à l’hôpital, amnésique, sans savoir comment elle est arrivée là. La police lui apprend qu’elle a eu un accident après avoir grillé un feu rouge dans un quartier dangereux de la ville. Qu’y faisait-elle ?
    Les Krupp habitent une belle maison dans un quartier résidentiel au nord de New-York. L’auteur nous offre une description idyllique de ce lieu de vie, privilégié, où l’on continue de croire au rêve américain. Tout y est calme, paisible, agréable.
    Alors, que Karen fuyait-elle ? Pourquoi est-elle partie précipitamment, sans même prendre son sac à main ? Qui est ce cadavre retrouvé dans un restaurant proche de l’endroit où Karen a eu son accident ?
    Est-elle folle ou y a-t-il vraiment un étranger qui entre dans sa maison pour déplacer ses affaires ?
    A quoi est-il étranger ? A sa ville ? Au quartier ? A sa rue ? A son couple ? A son passé ?
    Jusqu’à quel point connaît-on ses proches ? Sa meilleure amie ? Son mari ? Sa femme ?
    Peut -on épouser un étranger ?
    Tom comprend peu à peu que ce n’est pas parce qu’il aime Karen qu’il la connaît. « Nous tombons amoureux d’un idéal, pas d’une réalité » constatera-t-il. Que lui cache sa femme ? Quels sont ses secrets ? Et lui, que lui cache-t-il ?
    Quels mensonges, quels secrets se cachent derrière les belles façades, les pelouses entretenues des maisons pavillonnaires dans les beaux quartiers ?
    Alors quelle est la réalité de Karen, quel est son histoire ? Quel est son passé ?

    Shari Lapena nous propose une intrigue bien menée, qui peut nous sembler trop classique ; elle semble enfoncer des portes ouvertes, mais ce n’est que pour nous emmener là où l’on ne s’attend pas !

  • Aelithsu 2 mars 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Du tout bon thriller !

    J’avais beaucoup aimé le précédent livre de l’auteur, Le couple d’à côté, qui m’avait tenue en haleine tout du long de son histoire. Je peux dire que le résultat a été le même avec L’étranger dans la maison, voire même encore plus réussi ! Le suspense est très présent, dès le début. Le mystère entourant l’accident de Karen est très épais, et on ne découvrira la vérité qu’à la toute fin.

    Les personnages sont assez complexes et réalistes. J’ai ressenti beaucoup de compassion pour Karen et surtout pour Tom, le sort s’acharne sur eux ! Les apparences sont très trompeuses, et petit à petit, l’auteur détricote le passé et la psychologie de ses personnages. Ce côté psychologique va assez loin, ce que j’apprécie beaucoup

    Je n’avais évidemment rien vu venir de la résolution, le final était totalement surprenant ! Beaucoup de manipulations ont lieu, et on est jamais à l’abri d’un retournement de situation. Cette lecture est donc à très haute tension, sans beaucoup de répit !

    Je remercie NetGalley et les éditions Presses de la cité pour m’avoir permis de découvrir le deuxième livre de Shari Lapena, livre qui me confirme que je vais suivre cet auteur !

    https://lecturesetchats.blogspot.com/2019/02/letranger-dans-la-maison.html

  • lecturesdudimanche 6 avril 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    Ayant un excellent souvenir de ma lecture du Couple d’à côté du même auteur, la découverte de la chronique de Sonia (boulimique des livres) m’a motivée à solliciter NetGalley pour ce titre, et j’avoue que j’ai accueilli l’accord de l’éditeur (Presses de la Cité) ainsi qu’un petit mail personnalisé avec beaucoup d’enthousiasme ! Merci donc à eux pour leur confiance !

    Comme dans son premier opus, Shari Lapena nous plonge dans le quotidien d’un couple ordinaire à qui une grosse tuile tombe sur la tête. En effet, Karen, jeune épouse d’un comptable, habitant les beaux quartiers, se retrouve à l’hôpital, victime d’un accident de la route ayant eu lieu dans un endroit des plus mal fréquenté et dont sa conduite irresponsable serait la cause. Très ébranlé dans sa confiance en sa merveilleuse épouse, Tom, le mari, a beaucoup de questions pour sa belle : Que faisait-elle là-bas ? Pourquoi son départ semblait-il si précipité ? Malheureusement, les réponses vont devoir attendre, parce que Karen souffre d’une amnésie post-traumatique qui l’empêche de se souvenir de l’accident et des quelques heures qui le précèdent…

    En général, j’aime beaucoup les histoires d’amnésie, parce qu’elles mènent généralement les héros à une profonde introspection. Dans le cas présent, Karen tout autant que Tom semble déboussolée, mais lorsque la police lui tombe dessus parce qu’un corps a été retrouvé à proximité du lieu de son accident, elle défend farouchement son incapacité à tuer alors même que sa mémoire persiste à lui laisser un trou noir de plusieurs heures.

    Mis à mal, l’amour de Tom pour Karen suffira-t-il à les sortir de ce mauvais pas ? Quelles vérités vont venir obscurcir le tableau idyllique de leur jeune couple ? Quel est le rapport avec ce mort ? Et si quelqu’un voulait les piéger ?

    Globalement, j’ai passé un bon moment, mais j’ai quand même éprouvé beaucoup de difficultés à m’attacher aux héros ! Tom m’a paru trop apitoyé sur son sort, Karen trop lisse, et que dire de la voisine (meilleure amie de Karen) qui ressemble plus à la traditionnelle vieille harpie derrière son rideau qui épie tout le quartier qu’à une vraie et fidèle amie ? Petit bémol donc pour les personnages, mais l’auteur reste douée pour envoyer le lecteur dans différentes directions, en le rendant soupçonneux et à l’affût de pièges parfois un peu prévisibles. Une fois de plus, l’auteur relance nos questionnements en se fendant d’une dernière page énigmatique, et force est de constater qu’au-delà de l’imagination des auteurs, les personnages s’émancipent et vivent leur vie à travers l’imaginaire de chaque lecteur qui leur offrira une destinée unique…

    Si j’ai préféré « Le couple d’à côté« , je pense malgré tout que Shari Lapena est une plume à suivre !

  • Piùma 19 avril 2019
    L’Étranger dans la maison - Shari Lapena

    « 𝗔𝘂 𝗳𝗼𝗻𝗱 𝗱𝗲 𝘀𝗼𝗻 𝗰œ𝘂𝗿, 𝗶𝗹 𝘀𝗮𝘃𝗮𝗶𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗰𝗲𝘁𝘁𝗲 𝗵𝗶𝘀𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗲𝗻 𝗰𝗮𝗰𝗵𝗮𝗶𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲 ».

    Connaissez-vous réellement la personne avec qui vous vivez, celle qui dort toutes les nuit dans votre lit ? Que croire ? C’est sur cette question que repose l’atmosphère du roman ...

    Si je pensais avoir deviné une bonne partie de l’intrigue avant d’avoir lu le dernier chapitre et bien j’ai fait complètement fausse route , l’auteure m’a bien bernée ! 😆 ce roman se termine sur deux révélations fracassantes. Une intrigue machiavélique et bien ficelée du début à la dernière page. C’est un thriller réussi pour Shari Lapena, une nouvelle reine du polar que je viens de découvrir !

    🧶Les Krupp sont un jeune petit couple résidant dans un quartier calme et huppé près de New York, un couple à l’apparence bon sous tout rapport et discret , surtout la femme... mais quand la discrétion semble trop bien maîtrisée cela a en général tendance à attirer la curiosité envahissante de certains voisins...

    Les secrets et le passé respectif de Tom et Karen vont venir s’entrechoquer. Les personnages vont se retrouver aux prises avec leurs doutes. Tout au long du roman on suit cette bataille intérieure constante.
    Et c est sans compter le coriace inspecteur Rasbach et son flair bien aiguisé qui ne laissera rien passer pour faire éclater la vérité !

    Ce jeune couple va se retrouver en pleine tourmente suite à un événement qui va bouleverser leur vie. Un invité sournois va mettre à l’épreuve leur amour et tenter de les diviser : le doute et les non dits !
    Peut-on encore aimer quand la confiance n’est plus ? Et si cet étranger c’était votre moitié ? La vérité fait peur mais le pire c’est de découvrir que la vie en rose qu’on croyait mener n’est qu’illusion.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.