Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les experts du crime - Jean-Christophe Portes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Cheveu, empreinte, insecte, goutte de sueur,trace dans la boue : les experts scientifiques de la Gendarmerie nationale traquent le moindre élément des scènes de crime. Pour eux, tout peut être un indice permettant d’élucider une affaire. Ce livre nous fait entrer, pour la première fois, dans l’un des instituts de criminalistique les plus secrets au monde, à Paris.

Ces « super experts » racontent leur quotidien à travers une vingtaine d’affaires, de la mort de Diana au crash du vol Rio-Paris, de la disparition de Maëlys à la tuerie de la famille Flactif. On y découvre la réalité passionnante d’une profession où l’on jongle entre chimie, toxicologie, génétique, biologie, balistique et science des explosifs.

Un métier à mille lieux des séries télévisées… mais et où tout est vrai !

Sur les scènes de crimes avec les experts de la Gendarmerie.

Vos #AvisPolar

  • Ophé Lit 4 décembre 2018
    Les experts du crime - Jean-Christophe Portes

    "Les experts du crime : dans la peau des enquêteurs scientifiques de la gendarmerie" de Jean-Christophe Portes chez City Editions

    "Vérification faite avec un moule en plâtre, la gouttière s’adapte parfaitement. Les dents de la victime avaient un signe particulier, se chevauchant en un endroit qu’il avait exactement reconnu.
    - les dents, ce sont des personnes pour moi, conclut l’expert. Comme un visage."

    J’ai choisi ce passage pour entamer cette chronique parce qu’il reflète en grande partie le travail des experts scientifiques, qu’ils soient de la gendarmerie ou de la police : mettre des noms, des identités derrière des dents, des ADN, mais aussi et surtout derrière des faits.

    Jean-Christophe a eu la chance de pouvoir pousser les portes de l’IRCGN de Pontoise et d’aller à la rencontre de nos experts à la française. Exit les fantasmes liés aux séries américaines, dans ce documentaire passionnant, il rétablit la vérité et nous offre la possibilité de lever le voile sur l’ensemble des domaines dans lesquels œuvrent ces femmes et hommes de l’ombre.

    Bien qu’il s’agisse d’un documentaire puisque le but de cette oeuvre est de faire découvrir ces métiers méconnus et le rôle de la science dans les enquêtes judiciaires, mais aussi dans les drames humains et sanitaires que notre monde a pu connaître (le tsunami de 2004 en Indonésie par exemple), Jean-Christophe a su en faire un livre passionnant empreint d’une profonde humanité.

    Au fil des pages, nous découvrons des femmes et des hommes passionnés par leur travail, qui œuvrent dans l’ombre ,avec abnégation, pour apporter des réponses à des familles, aux autorités judiciaires... Portés par la plume de l’auteur, ils se dévoilent, sans trop en dire, sur leurs parcours, leurs sentiments face à des situations dramatiques. Pionniers dans certains domaines, c’est avec humilité qu’ils partagent avec Jean-Christophe leurs parcours, les avancées de la science, mais aussi leurs ressentis.

    Un documentaire qui se lit à la manière d’un roman. Les histoires de ces experts touchent, émeuvent, interpellent, passionnent.

    De l’histoire d’une goutte de sang, à l’identification des corps du crash de Charm El-Cheikh en passant par de mystérieux incendies, je vous invite à suivre le travail des experts scientifiques de la gendarmerie, mais aussi, à aller la rencontre des ces femmes et de ces hommes, bien loin des personnages de séries télé, au travers de la plume de Jean-Christophe Portes.

  • Les lectures de Maryline 11 décembre 2018
    Les experts du crime - Jean-Christophe Portes

    Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce livre n’est pas un roman, c’est plutôt une sorte de documentaire sur le métier de criminologue (vous savez, ceux qui enquêtent scientifiquement sur les scènes de crime dans les séries ou films !). L’auteur a suivi ces enquêteurs de la gendarmerie dans leur quotidien et a pu nous transmettre des tas de renseignements sur leur métier qui n’est pas forcément bien représenté dans les séries TV... (en fait, c’est bien plus complexe !).

    Quelle chance Monsieur Portes d’avoir pu suivre ces enquêteurs dans leur travail pendant 2 mois !! Et franchement, bravo à vous pour cette retranscription parfaite ! On s’y serait cru et il faut dire que nous apprenons vraiment beaucoup de choses grâce à vous et vos questions posées aux experts ! J’ai passé un excellent moment et j’avais du mal à me dire que c’était terminé quand j’ai lu les dernières lignes. J’aurais continué sans problème.

    A chaque chapitre, l’auteur nous retranscrit la discussion avec l’expert concerné et sa discussion a été alimenté parfaitement à chaque fois grâce à des exemples bien réels. L’IRCGN, l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale se situe à Pontoise, en France et regroupe plus de 260 experts en tous genres : analystes de sang, ingénieurs numériques, entomologistes, chirurgiens dentistes, toxicologues, experts incendie ou encore dans l’ADN synthétique, démineurs... Bref, de grands experts avec beaucoup de diplômes et surtout, des as dans leur matière ! Ils cherchent tous la petite bête qui permettra (ou pas, malheureusement parfois !) de trouver un témoin, un coupable, un menteur ou un innocent. Les gendarmes font appels à eux dès que les enquêtes le permettent.

    J’ai appris énormément de choses, j’ai même eu envie de travailler avec eux. Pourtant, ils font tous un travail très difficile car ils côtoient des cadavres à longueurs de temps, ils mettent parfois leur vie en danger (comme les démineurs) et sont obligés d’être dispos à n’importe quel moment car ils sont appelés en urgence. Bref, un travail vraiment difficile mais tellement indispensable ! L’auteur réussit à nous faire entrer dans leur vie professionnelle, il nous permet de comprendre un peu mieux le système qui se cache derrière une mort suspecte, et il nous fait entrer dans un monde assez spécial. J’ai adoré !

    Un roman documentaire vraiment très intéressant et parfaitement accessible à tous ! A lire !

  • 1001histoires 3 février 2019
    Les experts du crime - Jean-Christophe Portes

    Il y a les Experts de la série et la série d’Experts rencontrés par Jean-Christophe PORTES à l’lnstitut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale ( IRCGN ). Pendant deux mois l’auteur a questionné des gendarmes scientifiques dans leurs locaux de Pontoise près de Paris avant de rédiger ce livre.

    Les experts du crime : le travail de Jean - Christophe PORTES tient à la fois du documentaire journalistique très bien maîtrisé avec la présentation synthétique et précise des spécialités et des méthodes d’investigation des experts de la Gendarmerie. Mais le talent du romancier est là aussi lorsqu’il raconte comment des affaires ont été résolues grâce aux analyses de l’IRCGN. Ces révélations concernent plusieurs affaires criminelles très connues car les médias s’en sont longuement faites l’écho, d’autres ne le sont pas car ces gendarmes travaillent dans l’ombre et l’anonymat. Sous la plume de l’auteur ces récits deviennent vivants, il y a des dialogues et une touche de suspense, sous certains aspects ils ressemblent à des nouvelles.

    Les experts de l’IRCGN interviennent en appui des brigades territoriales mais en matière d’identification ils sont aussi amenés à être projetés partout dans le monde. Lorsqu’une catastrophe se produit, identifier les victimes françaises est une priorité. Le tsunami survenu fin 2004 en Asie du Sud-Est ou le crash en 2009 de l’Airbus A330 Rio - Paris sont évoqués. L’identification de cadavres souvent mutilés passe par des analyses classiques comme celles de l’ADN mais j’ai été bluffé par le travail des odontologues : la dentition est une véritable carte d’identité, unique comme la signature ADN.

    La résolution d’enquêtes criminelles fait appel à des disciplines inattendues : un entomologiste peut préciser la date d’un décès en déterminant les insectes se développant dans un cadavre en décomposition. L’anthropologie adaptée à la médecine légale permet de faire parler des ossements. Le vieillissement assisté par ordinateur est utilisé dans le cas de disparitions anciennes.

    Le récit de l’application de ces disciplines à l’identification d’un Poilu de la Guerre 14 - 18 un siècle après sa mort au combat à Verdun constitue un de mes passages préférés.

    La chimie est sans doute la discipline la plus utile et la plus utilisée sur les scènes de crime. Les analyses des experts de l’IRCGN sont souvent déterminantes dans la recherche d’indices pouvant devenir des preuves dans le cas d’affaires très variées : déclenchement inexpliqué ou propagation anormale d’un incendie, trafics de drogues de synthèse, pollutions industrielles, attentats terroristes à l’explosif, meurtres avec armes à feu, braquage de transports de fonds ou forçage de distributeurs de billets . Les travaux du département véhicules - accidentologie permettent d’évoquer l’étude des résidus de peinture et leur importance pour accuser ou innocenter ( l’enquête qui a suivi l’accident mortel de Lady Diana en est le meilleur exemple ).

    Le chapitre intitulé "Dans la tête du meurtrier" parle du profilage.

    Tous les témoignages recueillis par Jean - Christophe Portes sont retranscrits dans un style simple, facilement compréhensible. Pas besoin d’être un scientifique pour les apprécier. L’ensemble est constitué de chapitres indépendants les uns des autres et je m’imagine déjà m’y référer à l’avenir, au hasard de mes lectures de polars.

    Loin des clichés véhiculés par les séries américaines, cet ouvrage est aussi un hommage à l’obstination, à la disponibilité, à la compétence et à la modestie de ces gendarmes qui ont appris à surmonter la violence et l’horreur souvent consécutives à une haine gratuite.

    Bibliographie de Jean - Christophe Portes qui est aussi l’auteur des enquêtes du gendarme Victor Dauterive dans la France révolutionnaire http://mille-et-une-feuilles.over-blog.com/2017/11/jean-christophe-portes.html

  • Serial Lecteur Nyctalope 26 février 2019
    Les experts du crime - Jean-Christophe Portes

    🦊 Au cœur de l’IRCGN : l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale, Jean-Christophe Portes nous prend la main dans cet univers impitoyable (qui est loin d’être Dallas) ! Laissez tomber vos à priori avec les série télévisées américaines, cela se passe en France et bien moins glamour. Leur mission : établir des preuves scientifiques avec des hypothèses et un pourcentage de probabilité. Cette thèse sera ensuite défendue devant un tribunal avec comme contradicteurs les acteurs de la justice française•••

    🦊 Ces experts du crime ne se déplacent que bien rarement sur le terrain mais travaillent le plus souvent en laboratoire. Qu’ils soient médecin légiste, odontologie, paléontologue, expert en balistique ou réseaux informatiques, ils sont présentés dans leur environnement. Des années pour résoudre une enquête, il faut avoir une sacrée dose de mental pour continuer à y croire et à s’investir autant chaque jour•••

    🦊 Chaque chapitre est consacré à l’une de ces professions, notamment quant à leur parcours si différent et étonnant à chaque fois. Qui n’a jamais rêvé d’exercer ce style de métier (moi le premier) ? Le livre est précis et loin d’être abscons, bien au contraire, le romancier refait surface sur l’élucidation des affaires. On y découvre des choses étonnantes, notamment qu’un entomologiste peut donner la date d’un décès en déterminant les insectes dans un cadavre en décomposition•••

    🦊 Éditions City, 3 octobre 2018, 288 pages.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.