Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Parfaite - Caroline Kepnes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
3 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Je sais tout de toi.
Tu es parfaite.
Je t’aimerai
à la vie
à la mort.
Tu es à moi
pour toujours.

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Charthémiss 2 mars 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    Ou comment se retrouver dans la tête d’un psychopathe…

    La lecture est addictive et en même temps très vite inconfortable.

    Je vous explique pourquoi…

    L’emploi du « je » et du « tu » fait que nous avons l’impression d’être à la fois le libraire fou, le chasseur donc, et le chassé en tant que lecteur lorsqu’il parle de Beck.
    Non non non… je ne suis pas cinglée !
    C’est une double impression très étrange mais bigrement efficace.

    Après avoir refermé le livre, retrouvé toute votre tête et récupéré une activité normale, réfléchissez à ce que vous laissez comme empreinte (parfois indélébile) sur les réseaux sociaux.
    Des fois que Joe passerait par l@…

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de voir la série « You » tirée du livre mais j’y songe.

    Belle lecture à tous !

  • claire chronique 6 mars 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    tout d’apport j’ai choisi ce livre pour sa couverture et son écriture en lettres de sang et pour moi ce résumer présager surement un bon thriller avec un bon psychopathe comme on les aime. nous faisons la connaissance du personnage principal Joe. il s’éprend de beck une étudiante et de là elle devient son univers son obsession il n’aura de cesse de tout connaître d’elle. j’ai aimé ce livre car même si l’a ce doute de la fin on s’attache quand même A joe et on en devient même à haïr cette beck ! je ne vous en dirai pas plus ! livre à lire mais attention au langage très crut utiliser par moments

  • caro.l.i.t.ne 31 mars 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    Tu t’installes confortablement dans ton canapé, une tasse de thé à la main et tu commences la lecture de "Parfaite". Tu découvres une belle inconnue, décrite par Joe, le gérant de la librairie dans laquelle elle vient d’entrer. Une inconnue à laquelle il s’adresse. Dans sa tête.

    Tu apprendras son prénom, Guinevere, et son surnom, Beck.
    Tu sauras qu’elle est étudiante. Tu feras connaissance avec ses amies, son petit ami, avec lequel la relation est compliquée.
    Tu découvriras ses habitudes, ses goûts et ses secrets les plus intimes.
    Tu liras ses mails, ses tweets.

    A travers le regard de Joe.

    Car Joe l’observe. Joe la suit. Joe l’espionne.

    Joe s’est procuré son téléphone et a accès à ses conversations les plus privées. Mais aussi à ses comptes de réseaux sociaux.

    Tu seras rapidement happée par cette narration à point de vue unique. Dérangeant , malsain.

    Tu ne connaîtras l’histoire qu’à travers le point de vue de Joe. Et tu t’apercevras vite qu’il est déséquilibré.
    Déni de réalité, délires de persécution, psychoses. Joe se construit une réalité de plus en plus perverse.
    Joe aime Beck. Il la déteste.
    Joe admire Beck, il l’insulte.
    Joe désire Beck, il l’a rejette.

    Tu regretteras d’ailleurs que le titre original "You" n’ait pas été traduit littéralement, car il est plus fidèle au sens du roman que "Parfaite". Car les sentiments de Joe pour Beck sont ambivalents et dépendent de son état d’esprit.

    Tu tourneras les pages de plus en plus vite, pressée de découvrir jusqu’où il est capable d’aller.

    Et une fois le livre refermé, ton souffle repris, tu te questionneras sur le rapport aux réseaux sociaux. Quelle part d’intimité gardes-tu ? Que tes publications révèlent - elles de toi ? Sont elles la réalité d’une vie vécue ou la mise en scène d’une vie fantasmée ?

    Puis tu abaisseras tes rideaux et vérifieras que ta porte d’entrée est bien fermée...

  • eTemporel 20 avril 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    Voilà un roman qui traîne dans ma PAL depuis quatre ans ! Et puis j’ai découvert par hasard qu’il avait été adapté en série télé, ce qui m’a décidée à le lire pour pouvoir visionner la série. Le choix d’une lecture ne tient à pas grand-chose des fois ! Parfaite est un thriller psychologique dont la particularité réside dans le fait qu’il est raconté du point de vue du tueur. Joe Goldberg est un libraire qui, au premier abord, semble être plutôt sympathique. Le truc, c’est qu’il a une fâcheuse tendance à l’obsession et lorsqu’il tombe amoureux de Beck, ce n’est pas à moitié.

    C’est donc de son point de vue que l’histoire nous est comptée et c’est tout l’intérêt de ce roman, c’est ce qui en fait toute l’originalité. Tout au long du récit, Joe s’adresse à Beck, lui explique comment il est tombé amoureux d’elle, comment il s’y est pris pour rassembler des informations à son sujet, l’espionner en lisant ses mails, ses textos, lui voler des objets intimes comme ses petites culottes. Insidieusement, il passe du gentil garçon au psychopathe capable de tuer soi-disant par amour et ça a quelque chose de flippant. Car dans son esprit malade, tout cela est parfaitement normal, il l’excuse par le fait qu’il est amoureux, qu’il fait ça pour leur bien à tous les deux.

    En face, il y a Beck, jeune étudiante qui souhaite devenir autrice. Belle, spirituelle, en apparence parfaite pour Joe, elle est en réalité presque aussi perturbée que lui, dans un tout autre genre. Incapable de se fixer, elle aime par dessus tout la séduction et passe sans arrêt d’un homme à un autre. Extrêmement superficielle, menteuse accomplie, elle passe tout son temps sur les réseaux sociaux où elle étale sa vie privée dans les grandes largeurs. Autant dire que l’association de ces deux personnages, certes un peu caricaturaux, promet quelques moments d’anthologie.

    J’ai beaucoup aimé le début du roman, en particulier le fait qu’il soit raconté du point de vue de Joe même si, durant quelques chapitres, j’avoue que ça m’a un peu déstabilisée. C’était intéressant d’assister à ses changements d’humeur, ses espoirs, ses peurs, ses déceptions... et la manière délirante qu’il a de gérer tout ça. Malgré tout, l’auteur nous le rend attachant par moments, on se surprend à en vouloir à Beck de la manière dont elle le traite. Il faut dire qu’elle n’est pas très sympathique, mais quand Joe dépasse les bornes et se transforme en tueur, il devient difficile de continuer à le plaindre !

    Malheureusement, les choses finissent par traîner en longueur, devenir un peu redondantes et on s’en lasse. Sur la deuxième moitié, mon intérêt s’est étiolé, d’autant plus que la fin est assez prévisible. Tout cela manque de subtilité et d’intensité. Quant aux multiples scènes de sexe, elles n’apportent pas grand-chose... Au final, j’ai été un peu déçue. Je m’attendais à une montée en puissance qui n’est jamais venue. Une lecture en demi-teinte.

  • alexbzh56 11 juin 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    J’avais vu la série sur Netflix j’avais adoré mais alors le livre je l’est surkiffer !!!! Il détaille beaucoup plus de choses et Joey est encore plus zinzin dans le livre ! Si vous avez aimé la série je ne peux que vous conseillez le livre !!!

  • marysoad 31 août 2019
    Parfaite - Caroline Kepnes

    J’ai d’abord vu la série, puis j’ai su que c’était tiré du livre de Caroline Kepnes.
    Ma préférence va à la version TV. J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. C’est notamment dû au style d’écriture. Joe utilise le pronom "tu".
    Quelques pages passent, et l’angoisse monte pour moi. J’ai réellement eu l’impression que le personnage s’adressait directement à moi.
    Puis j’ai fini le livre, comme j’ai fini la série : sur le cul.
    Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai apprécié le moment passé en compagnie de cet ouvrage.

    Une chose est sûre, je lirais la suite avant de regarder la saison 2.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.