Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les corps cachés - Caroline Kepnes

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Joe Goldberg, libraire indépendant et tueur en série malgré lui, est passé maître dans l’art de cacher les corps. Ces dernières années, il en a déjà dissimulé quatre : les dommages collatéraux de sa quête éperdue du grand amour.

L’assassinat – involontaire bien sûr– de sa dernière petite amie l’obligeant à fuir New York, Joe s’installe à Los Angeles, la ville des nouveaux départs. Il s’y trouve aussitôt un nouveau poste de libraire, et surtout, une nouvelle cible à conquérir. Cette fois, c’est la femme parfaite, il en est convaincu ! Pas question donc que sa vie d’avant vienne perturber ce nouveau bonheur. Quitte à éliminer ceux qui pourraient le menacer…

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Boboua 12 juin 2019
    Les corps cachés - Caroline Kepnes

    J’aime beaucoup

  • L’atelier de Litote 11 juillet 2019
    Les corps cachés - Caroline Kepnes

    Les corps cachés de Caroline Kepnes
    Avec Joe Goldberg, nous découvrons un personnage principal, un tueur pour tout dire complètement atypique. C’est une rencontre fortuite puisque je n’ai pas lu « Parfaite » le premier volet de cette série. L’intrigue, les personnages et même son écriture avait quelque chose d’originale et de fascinant. Ce que j’ai aimé c’est l’humour noir qui est toujours présent. Je prends donc en cours de route l’histoire de ce sociopathe qui semble être juste à la recherche du grand amour sans le trouvé et malheur à celles avec qui cela ne fonctionnera pas. On apprend beaucoup sur lui lorsqu’il tombe amoureux fou d’Amy, c’est la suite qui est édifiante, pourquoi vouloir absolument la retrouver pour l’éliminer, cela devient une obsession. Il la suit jusqu’à Los Angeles où il s’installe et tente de se faire de nouveaux amis, ce qui fait partit de son plan pour la punir. Heureusement il rencontre Love qui lui fait connaître encore plus de monde et les corps ne vont pas tarder à s’accumuler. On espère qu’il pourra dépasser son sentiment de vengeance et trouver enfin l’amour véritable. Love est une femme surprenant à la fois brillante mais elle peut aussi révéler pas très futée. De nombreux rebondissements font que l’on ne s’ennuie jamais dans la peau de Joe. Pourtant il y a à mon goût un peu trop de scène de sexe sans que je comprenne ce que cela apporte au récit. Un livre qui fera son office pour nous divertir mais sans plus, il reste superficiel et ne va pas au bout de la psychopathie de son tueur, dommage. Il n’y a qu’un seul point de vue narratif, celui de Joe à la première personne du singulier tout au fil du récit. Certaines scènes dramatiques mêlant intrigue et action sont justes superbes. Un livre sans prise de tête à glisser dans votre valise de vacances. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/07/11/37458135.html

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.