Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Mygale - Thierry Jonquet

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

6 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Ève ? Qui est-elle ? Qui est Richard Lafargue, l’homme qui la promène à son bras dans les soirées mondaines puis l’enferme à double tour dans une chambre ? Pourquoi ce sourire subtil sur les lèvres de la jeune femme et autant de rage si mal contenue sur les traits creusés de son compagnon ? Pourquoi vivre ensemble si c’est pour se haïr avec tant de passion ? Drôle de couple...
Quel incompréhensible passé lie ces deux êtres hors du commun qui se cachent la plupart du temps derrière les murs de leur villa si tranquille ?

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • Lettres et caractères 6 mars 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Dans un roman court, nerveux et démentiel, Thierry Jonquet tisse une toile serrée pour mieux prendre au piège son lecteur. On croit savoir où l’auteur veut nous emmener, on croit comprendre ce qui ne tourne pas rond chez Richard Lafargue, on croit deviner ce qu’endure sa compagne, Eve. Mais ne soyez pas trop sûr de ce que vous croyez car avec Mygale, la proie c’est peut-être vous !

    Par son format et l’intensité du récit marquée par un twist incroyable, ce roman noir séduira je pense les lecteurs de Mathieu Menegaux (ce roman m’a beaucoup fait penser à Je me suis tue) et de Jacques Expert. Pour moi c’est un coup de coeur que je n’ai pas vu venir.

  • kirzy 12 avril 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Faut-il lire un livre avant son adaptation cinématographique ou pas ? Eternel débat que je n’ai toujours pas tranché, un peu comme le capitaine Haddock qui ne s ait toujours pas s’il doit dormir la barbe sous la couverture ou par-dessus, ah ah !

    Dans ce cas précis, j’ai vu le film d’Almodovar, La Piel que habito, avant Mygale dont il est très librement adapté, en fait plutôt une réécriture encore plus transgressive et troublante.

    Sûr que je connaissais du coup le ressort de la relation haine - attirance unissant Richard, le chirurgien démiurge omnipotent à Eve qu’il séquestre. Mais qu’importe, le roman est tellement réussi que je n’ai jamais eu le sentiment de perdre quelque chose.

    Tout pourrait être grandiloquent et grotesque dans cette intrigue et pourtant, elle est juste génialement démente jusqu’à sa réjouissante fin moralement incorrecte. L’art du récit de Jonquet est tel qu’il instille un malaise permanent qui dévérouille nos sens, le lecteur devient attentif aux moindres détails, développant une hypersensibilité de peur de perdre une miette de ces fascinantes pages où tout n’est qu’ambiguïté.

  • Mes Carnets Litteraires 26 mai 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Malgré un début un peu long à se mettre en place car destabilisant et difficile à comprendre, je peux dire, après avoir refermé le livre, que ce roman est une tuerie !!!!
    Je ne peux malheureusement en dire plus car le livre n’est pas très long et la moindre information peut être spoilante... D’ailleurs, je vous conseille de ne lire aucun autre résumé que celui ci-dessous ni aucune autre chronique car il y a beaucoup trop de spoilers qui circulent (heureusement que je ne les avais pas lus avant ma lecture !)
    Ce roman, somptueux mélange de Karine Giebel et Sandrine Colette, ne pourra pas vous laisser indifférents, surtout à partir de la page 85 où tous les éléments du puzzle se mettent en place jusqu’au final époustouflant !

  • Matildany 26 mai 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Un jeune homme capturé dans la forêt, enchaîné par un bourreau invisible, qui le réduit peu à peu à l’état animal, une bourgeoise qui se fait prostituer par son compagnon, éminent chirurgien plasticien, un voyou en cavale, tels sont les personnages que l’on rencontre dans ce roman.

    On se demande ce qui va les réunir, Thierry Jonquet jongle entre les impressions de la victime qui se raconte dans la captivité, et dont on suit avec fascination la transformation, et le récit narratif classique.

    C’est un roman noir, qui ne finit pas par l’inévitable happy end, et c’est une chose que j’apprécie beaucoup, alliée ici à une écriture alerte qui saisit très justement chaque personnage, en quelques traits.
    Thierry Jonquet me donne envie de lire tous ses romans !

  • Litterature and co 4 juillet 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Le chirurgien plasticien Lafargue et sa femme Ève sont souvent présents lors des soirées mondaines. Toujours souriante et à son bras, elle est pourtant enfermée à double tour dans sa chambre en rentrant. Qui sont-ils ?
    Je n’en dis pas plus pour vous laisser découvrir le destin entremêlé d’une poignée de personnes.
    L’auteur n’a pas eu besoin d’écrire un long roman pour mener à bien son histoire. L’intrigue est superbement ficelée, au fil des pages on comprend ce qui restait ambigu et en suspend dans les pages précédentes. Jusqu’au dénouement que je qualifierai d’époustouflant et de glacial.

  • LeoLab 1er août 2019
    Mygale - Thierry Jonquet

    Une histoire éclair de grande qualité qui se lit comme on ferait un puzzle. Différentes pièces que l’on regarde sans trop quoi en faire au commencement qui s’assemblent au fur et a mesure des pages tournées, nous dévoilant un final accompli en apothéose, tel le bouquet final d’un feu d’artifice. Une lecture un peu trop courte mais des plus mémorable.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.