Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Meurtre en Mésopotamie - Agatha Christie

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Amy Leatheran, une jeune infirmière, accepte de partir en Mésopotamie sur un chantier de fouilles afin de prendre soin de la femme de l’archéologue, en proie à de terribles angoisses nocturnes. Quand une série de meurtres inexpliqués se produit, la jeune femme est soulagée de voir apparaître Hercule Poirot qui visite justement le site. Malgré son indéniable talent, parviendra-t-il à empêcher le meurtrier de frapper à nouveau ?Traduit de l’anglais par Robert Nobret

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • caro.l.i.t.ne 3 septembre 2019
    Meurtre en Mésopotamie - Agatha Christie

    C’est un voyage... Un voyage dans le temps
    Un temps passé, désuet, délicieusement rétro.
    Un temps passé où la femme n’est pas l’égale de l’homme.
    Un temps passé où les préjugés sont nombreux et forgent la réflexion.
    Un temps passé où l’étranger est considéré comme inférieur, dangereux, voire criminel.
    Dans le regard de la narratrice.

    Un voyage vers l’Est lointain
    La Mésopotamie. Berceau des civilisations.
    La Mésopotamie. Syrie et Irak.
    Lieu de fouilles d’une équipe d’archéologue. Où Amy, jeune infirmière anglaise arrive, au chevet d’une femme en proie à de grandes angoisses.
    La Mésopotamie, vue par Amy et dont la description initiale teintée de mépris et de supériorité contraste avec l’importance capitale qu’elle revêt pour l’Humanité.

    Un voyage vers les autres.
    Qu’Amy découvre, écoute, observe .
    Qu’Amy décrit, juge, catalogue.

    Un voyage vers l’Autre.
    Qu’elle découvrira pas si différent.
    Qui apprendra à voir des points communs parmi les documents différences.
    Qui découvrira les richesses de ce pays et ouvrira son esprit .

    Un voyage vers la Vérité.
    Direct. Sans détour.
    Mené par l’inévitable Hercule Poirot qui trouvera une fois de plus le coupable d’un crime en huis - clos d’apparence pourtant insoluble !

  • La Papivore 11 septembre 2019
    Meurtre en Mésopotamie - Agatha Christie

    Poirot chez les archéologues

    Ce livre, Agatha Christie l’a écrit en se basant sur le métier d’archéologue de son second mari, Max Mallowan. Elle l’a accompagné à plusieurs occasions sur des chantiers de fouilles qu’il dirigeait dans les années 30. Ce roman a donc tout naturellement une toile de fond de fouilles archéologiques, et elle a réussi à les rendre attrayantes…

    La belle Louise Leidner a besoin d’une infirmière à ses côtés pendant que son archéologue de mari dirige des fouilles en Mésopotamie (ça rappelle quelque chose non ?). On ne sait pas pourquoi, et tous les personnages du roman dépeignent cette Mrs Leidner comme une sorte de cinglée dangereuse, qui a peur de choses qui n’existent pas, et qui a un cœur de pierre. La pauvre infirmière rencontre donc sa « patiente » avec pas mal d’a priori. Et du coup, nous aussi lecteurs. Le suspense est complètement ménagé sur les raisons pour lesquelles Louise Leidner est constamment terrorisée et sur le qui-vive.

    Évidemment, elle est assassinée, prouvant à toutes les mauvaises langues que ses peurs étaient fondées, et bien entendu tous les personnages sont suspectés. Poirot arrive en scène à environ la 80ème page, et il s’attèle non pas à démasquer le coupable mais à comprendre la psychologie de la victime, Mrs Leidner. A chaque nouveau chapitre on suspecte un autre personnage, ce qui est la patte de l’auteure. Et il n’y a qu’Hercule Poirot pour pouvoir imbriquer toutes les pièces du puzzle : même en étant une habituée de ses aventures, même en faisant attention aux moindres détails, rien n’est clair. Poirot surpasse tout le monde.

    En un mot

    C’est encore une très bonne enquête du petit Belge, même si ce n’est pas ma préférée. On ne peut que louer l’imagination fertile d’Agatha Christie, qui me prouve au fil de ses livres, qu’elle mérite réellement son surnom de Reine du Crime : elle arrive à inventer à chaque nouveau livre, une nouvelle manière de tuer la ou les victimes. On ne se lasse jamais.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.