Lontano - Jean-Christophe Grangé

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Le père est le premier flic de France. Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers. La petite sœur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, quand l’Homme-Clou, le tueur mythique des années 1970, ressurgit des limbes africains, le clan doit se tenir les coudes. Sur fond d’intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l’espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons.
Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République.

Vos #AvisPolar

  • QuoiLire 6 juillet 2017
    Lontano - Jean-Christophe Grangé

    Chers lecteurs, il vous faudra prendre votre courage et le livre à deux bras (800 pages, ça pèse alors favorisez la version numérique) pour vous plonger dans la nouvelle histoire d’un des meilleurs romans à suspense français.

    Ne vous fiez pas à cette fausse impression de lenteur de la première partie du roman, tel un joueur d’échecs, l’auteur dispose toutes les pièces de son échiquier. Et comme c’est un grand maître, il n’hésite pas à mener de front 4 histoires : le père, les 2 fils et la fille. D’habitude nous sommes habitués à avoir deux histoires en parallèle, ici l’auteur va subtilement nous faire partager les aventures de chaque membre de cette famille pour le moins spécial. Alors, même si l’on se doute que leurs chemins vont converger, on se demande tout de même moment elles vont s’inscrire dans l’enquête et la résolution de ces meurtres sordides.

    Jean-Christophe Grangé a succombé à la tendance actuelle de nous décrire avec forces détails les tortures et blessures infligées aux victimes ; mais également à certaines déviances sexuelles. Au pire vous serez un peu dégouté au mieux vous aurez renforcé votre culture dans ce domaine. Mais heureusement ces détails sont distillés au compte goutte.

    Si le livre commence en douceur, l’auteur enclenche rapidement la seconde vitesse pour ensuite passer tous les régimes et rester à une vitesse de croisière élevée. Si les 800 pages peuvent sembler au premier abord longues, je vous rassure vous ne les verrez pas passer si ce n’est au travers d’avoir pu profiter d’une histoire bien construite avec de nombreux rebondissements qui relancent régulièrement l’enquête.

    Et pour une fois, Jean-Christophe Grangé nous offre un grand final, même si la dernière page est un peu convenue.

    Donc un très bon et gros livre qui vous fera passer un bon moment.
    (https://quoilire.wordpress.com/2015/10/05/jean-christophe-grange-lontano/)

  • Killing79 12 février 2019
    Lontano - Jean-Christophe Grangé

    Jean-Christophe Grangé a pour habitude de nous proposer des livres en forme de pavé. Cette fois-ci, il double la ration avec deux volumes particulièrement épais. Le premier ne déstabilisera ni les fans ni les personnes qui ont déjà lu cet auteur. En effet, « Lontano » est dans la même veine que les précédents.

    Comme à son habitude, il décide du thème de son histoire et s’investit pleinement. Dans ce cas présent, l’Afrique et ses superstitions sont au centre de l’échiquier. Grâce à un travail poussé de recherche et de documentation, on apprend beaucoup de choses au cours de cette aventure qui se déplace en France et Congo. Il place ensuite sur le plateau des personnages plutôt

    caricaturaux, avec très peu de nuances, mais qui deviennent tout de même captivants. On est à leurs côtés au cours d’évènements qui eux, sont souvent rocambolesques, avec leur lot de surprises. Le récit s’enchaine à grande vitesse grâce à des chapitres courts pleins de rebondissements. Les crimes sont toujours aussi atroces mais on ne rentre pas trop dans le détail. L’ensemble produit un récit efficace et presque sans temps mort, seulement ralenti par une centaine de pages superflues.

    Vous avez donc compris que vous ne serez pas dépaysé. Tout l’art de Jean-Christophe Grangé est présent dans cet opus. Dans un contexte complètement maîtrisé, le lecteur est confronté à un scénario rythmé où il ne s’ennuie jamais. Même parsemé d’incohérences et de raccourcis, ça fonctionne encore très bien. Il faut, comme dans chacun de ses romans, déposer sa logique au placard, pour pouvoir totalement se laisser aller et profiter du spectacle. Un certain nombre de mystères restent en suspens et la fin de cet épisode ouvre de nouvelles perspectives. « Lontano » n’est pas le meilleur de cet écrivain et aurait pu se suffire à lui-même. Mais il n’en reste pas moins un bon divertissement dont je lirai la suite, afin de connaître le dénouement de cette saga familiale.

  • lecturesdudimanche 12 avril 2019
    Lontano - Jean-Christophe Grangé

    C’est assez récemment que j’ai découvert Jean-Christophe Grangé, sur les conseils de… mon médecin traitant ! Il s’attarde toujours sur les livres que j’emporte dans sa salle d’attente (ben c’est qu’on sait toujours quand on y entre, mais rarement quand on en sort…). Il me voyait lire du Thilliez et m’a proposé du Grangé en précisant (je cite) « Il est génial !! Probablement psychopathe, mais génial !! ». Ce deuxième bouquin que je lis (le premier fut « Kaïken ») confirme le diagnostic… Génialement psychopathe ! Pour ceux qui l’ignorent, c’est quand même l’auteur des « Rivières pourpres » ! Le début paraît brouillon, ça part un peu dans tous les sens, entre tares familiales et enquête de soi-disant second ordre. Une fois qu’on commence à se mettre dans le bain et à jongler avec les personnalités toutes plus allumées les unes que les autres, tout s’enchaîne et s’emboîte à la vitesse de l’éclair, si bien qu’on aurait presque envie d’envoyer sa petite famille s’acheter une pizza plutôt que d’abandonner la lecture pour leur apporter une alimentation équilibrée. Au final, c’est un très bon suspens, des meurtres sordides sur fond de secrets de polichinelle et de rancœurs familiales puissantes et dévorantes. La fin est réaliste mais quelque chose nous dit qu’il manque des morceaux du puzzle. Et pour cause ! Vous pensiez en avoir fini avec les psychopathes meurtriers qui s’inspirent des ancestrales magies africaines ? Faux… Il ne reste plus qu’à ouvrir « Congo Requiem » pour replonger dans la folie…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.