Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

tu tairas tous les secrets - Hervé Jourdain

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
À plusieurs kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.
Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’un chef de brigade de la PJ de Paris.
Au cou de la seconde, un curieux médaillon en forme de chouette.
Le commandant Guillaume Desgranges est chargé de l’enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d’en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu’il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu’elle, à présent, où qu’elle soit.
Le brigadier Zoé Dechaume ne l’entend pas de cette façon et n’a qu’une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d’une femme qu’elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu’elle vit encore.
Mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 2 novembre 2018
    tu tairas tous les secrets - Hervé Jourdain

    Coup de cœur pour cet excellent polar mené tambour battant par deux jeunes femmes Zoé Dechaume et Lola Rivière, toutes deux sous les ordres de Guillaume Desgranges, chef de brigade à la PJ de Paris. Après un prologue de folie, le ton est donné, une jeune femme fuit dans les bois pour tenter de sauver sa vie et celle de son bébé à naître. A Paris le corps d’une jeune éditrice est retrouvé sans vie dans la Seine. Dans le parc naturel régional des Ardennes, on retrouve le cadavre d’une jeune femme portant un pull sur lequel les traces ADN de l’épouse disparue de Guillaume Desgranges apparaissent. Leur chef ne veut plus rien entendre à ce propos alors les jeunes femmes vont mener une enquête officieuse en sous-main qui leur fera prendre de gros risque autant pour leur carrière que pour leur intégrité. Heureusement qu’un certain Hervé Compostel sera toujours là pour rattraper le coup. Ces deux personnages féminins sont un régal pour le lecteur, elles sont dynamiques, intelligentes et n’ont peur de rien, très différentes l’une de l’autre elles forment pourtant un duo complémentaire. L’enquête nous emmène en Belgique du côté des Ardennes, où l’ambiance devient brumeuse et aussi froide que la Meuse. Mais rapidement, on avance à leurs côtés comme si on y était, des connexions se font quand aux victimes qui semblent avoir pour point commun la maladie.
    Ce polar est tout à fait crédible lorsqu’il nous parle de disparition et de médecines parallèles, toutes les dérives sont permises. L’écriture de l’auteur est simple, factuelle et son intrigue tient bien la route. On sent que pour l’ancien capitaine de la brigade criminelle de Paris c’est du vécu, les pistes sont scrupuleusement suivies, l’intrigue et ses rebondissements nous laissent haletant entrain de tourner les pages sans pouvoir s’en empêcher. Les personnages ne semblent jamais être ce qu’ils étaient au départ. Il n’y a pas de temps morts, le rythme est soutenu, peu à peu la toile se rétrécit pour arriver à un final jubilatoire. Bonne lecture.

  • Killing79 5 février 2019
    tu tairas tous les secrets - Hervé Jourdain

    Les policiers ou anciens policiers qui se mettent à l’écriture sont de plus en plus nombreux. Précédemment, j’ai déjà lu Olivier Norek, Laurent Guillaume ou Gilles Pagan et à chaque fois, j’ai apprécié l’expérience. En effet, dans ce genre de roman, l’auteur se concentre sur le réalisme de son histoire. Il ne s’encombre pas de surenchères, de scènes gores ou de rebondissements à répétition pour nous captiver.

    Hervé Jourdain ne déroge pas à la règle. Dans son cycle consacré au 36 Quais des Orfèvres, il s’intéresse au fonctionnement interne de cet organe de justice. Comme ses confrères, on sent bien qu’il s’intéresse plus aux acteurs qu’à l’action. L’important est de bien retranscrire la vie de ses héros du quotidien, qui agissent dans l’ombre. La vie des acteurs est donc approfondie, leur personnalité détaillée afin de mieux les appréhender .Avec toutes ces informations, on entre en empathie et on s’attache à eux.

    Cette constatation est d’autant plus vraie dans cet opus que la trame de l’enquête principale est liée au passé d’un des membres de l’équipe. Dès lors, deux collègues féminines vont s’approprier l’affaire. Professionnellement, elles vont s’activer pour trouver les coupables et personnellement pour démêler les secrets autour de leur chef.

    Immergé dans le monde de la Police judiciaire, on y découvre aussi les combines. Chaque service a ses intérêts et met tout en œuvre pour les défendre. Les relations en interne ou avec les autres directions peuvent devenir de véritables jeux de dupes lorsqu’il est question de leurs collaborateurs. L’action étant située à la frontière belge, elle est d’autant plus propice aux entourloupes entre pays.

    Les investigations font route entre Paris, les Ardennes et la Belgique et on ne s’ennuie jamais. L’écriture est agréable et le scénario bien ficelé avec un rythme toujours maîtrisé. Si vous aimez les polars sans outrance et plutôt réalistes, vous pouvez, comme moi, ajouter Hervé Jourdain sur votre liste de lecture.

  • FLORENCE CHOLLET / VOYAGELIVRESQUE 28 février 2019
    tu tairas tous les secrets - Hervé Jourdain

    Amateurs de polars réalistes, à l’écriture sobre, épurée, pragmatique, tranchante, sans fioritures, au style vif, rythmé, performant. Amateurs de personnages expressifs, plus vrais que natures, auxquels on s’attache et vibre avec eux, des enquêtrices faites de feu et de glace, têtues, entétées, téméraires, vraies. Amateurs d’expressions de la vie, d’intrigues minutieuses rondement menées et ficelées, de fictions sans temps mort ;
    Le polar Tu tairas tous les secrets de Hervé Jourdain répondra à toutes vos attentes et indéniablement, au fil des pages, on sent le professionnel, l’homme du vécu derrière ses lignes !
    En plus, pour pimenter le tout, l’auteur nous offre deux enquêtes en parallèles : l’une officielle, l’autre officieuse et au cœur des deux, des femmes et quelles femmes !
    Une enquête qui se déroule à Paris, l’autre dans un parc naturel des Ardennes.
    Un début en matière un peu plus lent comme une longue marche dans la neige.
    Une enquête liée à la découverte d’un corps dans la Seine. La victime sortait d’une soirée et semble s’être noyée
    Une deuxième, une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes et elle porte sur elle un pull avec l’ADN de la femme de Guillaume un des enquêteurs, femme disparue des années plutôt.
    Guillaume s’occupe de la morte de Paris, ne voulant plus entendre parler de sa femme, ayant tourné la page sur cette disparition/abandon, ses deux collègues, Chloé et Lola vont tenter de comprendre et résoudre le meurtre des Ardennes
    On plonge dans le tréfonds d’une affaire sombre et complexe où passé et présent font des remous ou secrets et vérité ont du mal à se côtoyer et où on pénètre la noirceur de l’âme humaine, avec ici, une frontière bien fragile entre bourreau et victime, le tout avec un suspens allant crescendo !

    Ce thriller à l’enquête rigoureuse et sans concession est menée d’une main de maitre, sous une aura assez féministe dirai-je

  • Light and Smell 21 avril 2019
    tu tairas tous les secrets - Hervé Jourdain

    Hervé Jourdain nous offre non pas une, mais deux enquêtes, l’une qui se déroule à Paris, l’autre dans un parc naturel des Ardennes. Si la première se révèle intéressante dans la mesure où elle nous conduit dans le monde de l’édition et ses dessous, pas forcément très glorieux, c’est bien la seconde qui a éveillé tout mon intérêt.

    L’auteur déroule sous les yeux des lecteurs une affaire assez sombre et complexe dans laquelle le présent vient titiller le passé. Et qui dit passé, dit secret qu’il vaut parfois mieux taire ou ignorer. C’est, dans tous les cas, l’opinion de Guillaume Desgranges qui ne veut pas découvrir comment l’ADN de sa femme disparue depuis une dizaine d’années s’est retrouvé sur le corps de la victime des Ardennes. S’il a beaucoup souffert de sa disparition, il a depuis tourné la page et ne souhaite pas entendre parler de cette étrange histoire. Mais c’était sans compter sur le brigadier Zoé Dechaume et le lieutenant Lola Rivière bien déterminés à lever le voile sur la disparition de la femme de leur chef de groupe, que celui-ci le veuille ou non. Et pour cela, il leur faudra enquêter sur le meurtre des Ardennes quitte à prendre quelques libertés avec la justice française et belge…

    À mesure que les deux coéquipières progressent dans leur enquête et que l’auteur abat ses cartes, la tension monte, la situation s’opacifie et les questions se multiplient… On se rend alors compte que l’enquête est bien plus complexe qu’il n’y paraît et que les deux femmes se sont lancées dans une entreprise dont elles n’avaient nullement soupçonné la dangerosité et les multiples ramifications.

    L’auteur, à travers son récit, aborde différents sujets comme la question des réfugiés même si c’est de manière assez succincte. Mais il est avant tout question ici de manipulation, de celle qui déconstruit et détruit des vies et dont on ne ressort presque jamais indemne. Je ne pourrai pas vous détailler cet aspect sans vous gâcher une bonne partie de l’intrigue, mais je peux néanmoins vous dire qu’il n’est pas nécessaire de tuer directement pour se comporter comme un monstre… Là où certains auteurs nous glacent le sang avec des détails sordides, Hervé Jourdain préfère, quant à lui, jouer sur la noirceur de l’âme humaine et cette faculté qu’ont certaines personnes à exploiter les failles des autres pour en tirer profit. C’est révoltant, mais tristement réaliste ! Mais plus déstabilisant encore, l’auteur nous prouve à quel point l’humain est complexe et que la frontière entre victime et bourreau est ténue, voire perméable…

    Au-delà de l’aspect enquête, ce qui fait la richesse de ce roman, c’est la galerie de personnages complexes et hauts en couleur qui nous est proposée. Par leur manière d’interagir et de se comporter, les personnages sonnent « vrais ». Un point intéressant si l’on considère, comme l’actualité le montre, qu’on aurait tendance à oublier que derrière les forces de l’ordre se cachent des êtres de chair et de sang avec leurs forces, leurs faiblesses et leur propre personnalité que les procédures et la paperasse ont tendance à asphyxier, mais aucunement effacer… Alors comme dans la vraie vie, certaines attitudes plaisent, d’autres agacent, mais elles n’en demeurent pas moins toujours très humaines.

    En conclusion, avec Tu tairas tous les secrets, Hervé Jourdain a su construire un récit prenant et immersif dans lequel des éléments apparemment disparates finissent par s’emboîter pour dévoiler une réalité que personne n’aurait pu soupçonner… Toute vérité est-elle bonne à dire ? À vous de vous faire votre propre opinion, mais ce qui est certain, c’est que toute vérité se mérite, une découverte qui se fera dans la douleur pour nos protagonistes. Bien écrit, sombre, mais avec quelques notes d’espoir, complexe et pourtant prenant, voici un roman aux multiples facettes qui saura plaire aux lecteurs recherchant une enquête exigeante et sans concession !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.