Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

16 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Le jour où vous découvrirez leur histoire veillez à n’être dérangé sous aucun prétexte.
En lisant ce livre, vous allez faire beaucoup de suppositions.

Vous allez croire que c’est l’histoire d’une femme jalouse, délaissée par son mari.

Vous allez penser qu’elle est obsédée par la maîtresse de celui-ci, une femme plus jeune qu’elle.

Vous allez vous dire que vous connaissez déjà toutes les facettes d’un tel triangle amoureux.

Un conseil : laissez tomber toutes vos hypothèses.

Jamais vous ne pourrez imaginer ce qui se cache derrière les apparences, ni anticiper les multiples rebondissements qui émaillent ce livre.

À la façon de Gillian Flynn, Greer Hendricks et Sarah Pekkanen ont élaboré une construction inédite, littéralement diabolique, afin de nous faire éprouver l’espoir et le désespoir des femmes, l’usure du couple, l’amitié féminine, tout cela sous couvert d’une intrigue captivante et de personnages bouleversants. Best-seller depuis sa sortie aux États-Unis, bientôt traduit dans plus de trente pays, en cours d’adaptation cinématographique par la maison de production de Steven Spielberg, plus qu’un roman : un événement !

Vos #AvisPolar

  • Pierre Olivier 26 juin 2018
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Cela faisait un petit moment que je m’étais éloigné des dernières publications de chez Sonatine ; beaucoup trop de thrillers psychologiques plus ou moins réussis à mon sens, produits ces dernières années par cette maison d’édition que j’appréciait sincèrement à ses débuts (je n’ai jamais pu finir "La fille du train"). C’est donc un retour en grâce de Sonatine me concernant, avec "Une femme entre nous", un thriller domestique élégant et remarquablement travaillé qui sait distiller ses nombreux rebondissements, jusqu’au final bouleversant. Le roman demande un réel effort de lecture durant toute sa première partie, lente mais nécessaire. La psychologie des personnages est particulièrement réussie elle aussi. Bravo aux deux auteur(e)s de ce très très bon thriller. Elégant et surprenant comme je l’ai dit. A réserver aux amateurs de romans noirs raffinés.

  • Leroy Delphine 4 septembre 2018
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Une femme entre nous est d’abord l’histoire d’une auteure et de son éditrice qui se décident à collaborer de façon inédite en écrivant ce roman à quatre mains.

    Ce roman est un suspense psychologique très addictif, difficile de deviner le dénouement avant le final. Doté d’une double plume fluide, nous rentrons dans le quotidien et le passé de Vanessa, Emma et Richard...

    Un triangle amoureux, on a déjà vu ça cent fois, me direz-vous et vous avez raison, sauf que ce n’en est pas un, une fois les apparences passées...

    Sans trop vous en dévoiler, Une femme entre nous, est ce que j’appelle le "thriller ménager", c’est-à-dire un thriller qui s’immisce dans le quotidien de personnes ordinaires et qui se passe souvent au sein même du foyer...

    Mais ne vous inquiétez pas, même si vous aurez l’impression que l’histoire est classique, les nombreux rebondissements et fausses pistes vous donneront envie de toujours en savoir plus...

    Alors est-ce un bon suspense ?

    Oui, dans le sens où vous ne verrez pas les rebondissements arriver et encore moins le final... (en même temps, les auteures se sont bien jouées de nous^^).

    Pour moi, ça manquait un peu de ... sang ^^ oui, je suis un peu sadique sur les bords...

    Une petite réserve dans les rebondissements très nombreux apportant quelques suspensions de crédulité...

    Cependant, le boulot est fait et le roman très efficace. Une lecture sans prise de tête à dévorer sans être dérangé ;)

  • Sangpages 18 septembre 2018
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Un homme qui se divorce et se remarie, c’est simple, banal et cousu de fil blanc. Tu t’imagines déjà le combat des femmes version catch dans la boue et tout le toutim qui va avec…Et pourtant...
    Le twist, tu sais ce que c’est ? Tu connais ?
    Bien mieux que la définition, ce livre te fera comprendre ce que c’est, à coup sûr. Les retournements de situation sont l’essence même de ce récit. Impossible, d’ailleurs, de donner des détails sans spoiler. Voilà donc une chronique qui ne se verra en aucun cas explicative de l’histoire.
    Quoi qu’il en soit, une chose est sûre. Ce livre va te faire chauffer les neurones, grave de grave !
    Tout ce que tu crois…Et ben non !
    Tout ce que tu penses…Et ben non !
    Tout ce que tu crois avoir découvert...Et ben non !
    Les personnages sont fouillés, travaillés sans jamais tomber dans le cliché. L’atmosphère est lourde et pesante à souhait.
    Une trame montée de manière hallucinante au point que t’en as presque envie de le relire une fois que tu connais le fin mot de l’histoire. Voir si par hasard, elles ne se sont pas plantées quelque part, qu’elles auraient vendu la mèche d’une manière ou d’une autre…Mais tu sais que c’est inutile car tout tient la route.
    La construction est juste brillante ! Chapeau à ces deux auteures qui ont réussi un véritable tour de main en faisant un truc de dingue avec une trame à la base plutôt banale.
    T’es prêt(e) à voir ton cerveau dans une machine à laver, programme long, à 90° ?
    Alors fonce sur ce livre incroyable !
    Vraiment adoré, mais ça tu l’avais compris !

  • Aelithsu 30 octobre 2018
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Ce livre m’a accompagnée lors d’une nuit d’insomnie, et je dois dire que la tension présente ne m’aurait pas aidée à m’endormir !!

    Il y a trois parties dans ce livre, et à chaque nouvelle partie, toutes mes certitudes ont été totalement bouleversées, et je me rendais compte que j’avais été menée en bateau par les auteurs ! Les retournements de situation sont vraiment à couper le souffle, et j’ai dû parfois relire certains passages tant je n’en croyais pas mes yeux !

    La psychologie des personnages est très bien abordée, on en voit toutes les facettes, et on a très souvent de la réaction de certains protagonistes.

    Comme le dit si bien le résumé, il vaut mieux entamer ce thriller lorsqu’on est sûr de ne pas être dérangé, parce qu’il est terriblement difficile à lâcher. A plusieurs reprises au cours de ma lecture, j’ai tenté de le reposer pour pouvoir le faire durer, mais impossible, je voulais absolument connaître le fin mot de l’histoire. Et je peux dire que j’ai lu la dernière partie quasiment en apnée !

    Je n’ai pas senti du tout le fait qu’il y avait deux auteurs, l’histoire est très fluide, l’écriture est bien rythmée. Même le suspense est très bien dosé, la tension monte progressivement, avec de gros pics lors de découvertes de plus en plus surprenantes.

    Difficile d’en dire plus sans révéler des pans de l’énigme, et cette histoire mérite d’être découverte à 100% !

    Avis complet sur : https://lecturesetchats.blogspot.com/2018/07/une-femme-entre-nous.html

  • Au rayon des livres 13 novembre 2018
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Vous l’avez deviez, dans cette histoire ils sont trois.
    Lui c’est Richard, il travaille pour un fond d’investissements. C’est lors de l’un de ces nombreux déplacements qu’il rencontre Nellie, qu’il est sur le point d’épouser.
    Nellie enseignante le jour et serveuse la nuit est quant à elle, sujette à des cauchemars récurrents depuis une fameuse nuit où les rires ont laissé place aux larmes et l’arrivée de la police.
    Et puis il y a Vanessa l’ex-épouse de Richard, repartie vivre chez sa tante son unique famille à New-York, où l’ancienne femme au foyer est désormais vendeuse dans un grand magasin.

    Quand l’une se met à épier l’autre, on pense jalousie et vengeance. Une chose est sûre, leur passé est toujours très présent…

    Un début qui donne le ton malgré les épais fils blancs qui tissent cette trame, et qui pourtant demeure intriguant entre un mari un peu trop protecteur envers sa future épouse et une ex-co-locataire, collègue et meilleure amie délaissée.

    Une histoire qui laisse supposer un triangle amoureux relativement banal, presque fade, sans grandes surprises et limite trop long, mais c’est le ton du roman qui veut ça.
    Il faut cependant attendre près de la moitié du roman pour qu’une toute autre tournure se mette en place, où l’histoire évolue de manière insidieuse. Désormais tout est dans la subtilité, et ça devient tordu.

    Ne vous attendez pas à des twists ou à des revirements de situations qui vous laissent bouche bée.
    Si vous êtes habitué à ce genre de romans psychologiques, avec Une femme entre nous il y a de fortes chances que vous ne soyez pas surpris de la direction que prend toute cette histoire, même si au final, ce n’est pas ce à quoi l’on s’attendait.

  • Les Lectures d’Anne-Sophie 8 janvier 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Un thriller psychologique parfaitement abouti !

    Il est très difficile d’entrer dans les détails du livre sans spoiler un des nombreux rebondissements qui l’émaillent, ce qui explique pourquoi le synopsis officiel est si mystérieux.
    Chaque surprise en reste donc une, et il y en a beaucoup dans ce roman.

    Oubliez effectivement toute idée reçue en commençant votre lecture, car chaque chapitre démolira toute conclusion à laquelle vous aurait amené le précédent, et ce pour votre plus grand plaisir !

    Ce thriller a été écrit à 4 mains, et ça n’a rien d’étonnant car il fallait au moins 2 cerveaux pour tisser une toile aussi diabolique.

    Grâce à une construction particulièrement efficace et à des twists parfaitement maîtrisés, ce livre est impossible à lâcher avant la fin tant il est redoutablement addictif.

    À ne louper sous aucun prétexte et à offrir sans modération.

    Bref, un très TRÈS gros coup de cœur !

  • Lucie de Abracadabooks 17 janvier 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Thriller psychologique de haute volée, Une femme entre nous se joue de notre perception du début à la fin. Quand tout semble évident, Greer Hendricks et Sarah Pekkanen changent les codes du genre et brouillent les pistes pour un résultat troublant. De la trame narrative au traitement des personnages, tout est d’une grande originalité !

    À la manière de Gillian Flynn, de Sarah Pinborough (Mon amie Adèle) ou encore Paula Hawkins (La fille du train), Greer Hendricks et Sarah Pekkanen proposent un roman addictif qui vous fera assurément passer des nuits blanches !

    Les femmes de ce roman sont-elles vraiment ce qu’elles semblent être ? L’homme au cœur de l’intrigue est-il si merveilleux qu’il y paraît ? Vous ne trouverez certainement aucune des réponses à vos questions avant la fin… Et encore ; la fin laisse quelques-unes d’entre elles en suspens, et c’est du meilleur effet.

  • Musemania 29 janvier 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Et bien voilà, mon premier coup de coeur de 2019 est bel et bien arrivé. Une fois commencé, vous risquez comme moi d’avoir vraiment du mal à vous séparer de ce livre. Votre vie sociale risque d’être réduite à néant et vos nuits plus courtes que prévues...

    Ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce livre est l’audace des deux auteures d’avoir réaliser un E-N-O-R-M-E twist comme je les aime à la moitié du récit. J’en ai été tellement retournée et bluffée que j’ai dû relire deux ou trois fois le chapitre pour être sûre que je ne m’étais pas trompée et compris tout de travers. Certes l’histoire n’est pas la plus originale qui soit mais j’ai apprécié la façon dont les auteures l’ont abordée dans ce thriller psychologique où la tension s’accroit au fil des pages.

    Je commence à me méfier doucement des quatrièmes de couverture qui promettent monts et merveilles pour finalement présenter des choses rencontrées assez couramment dans d’autres lectures. Et bien, ici pour une fois, tout me semble véridique.

    Les comparaisons entre différents auteurs sont souvent subjectives et j’avoue que parfois je ne vois pas très bien les rapports que certains journalistes ou éditeurs ont pu faire. La comparaison ici à Gillian Flynn est totalement justifiée car j’ai retrouvé la même ambiance pesante. Je me souvient que lorsque j’avais lu son livre « Les apparences » (ce livre a d’ailleurs eu droit à une adaptation cinématographique - « Gone Girl » du nom du titre original du bouquin — avec Rosamund Pike et Ben Affleck, sous la direction de David Fincher), j’étais tombée littéralement sur les fesses à la moitié du livre.

    La personnalité perverse narcissique d’un personnage (je ne compte pas vous révéler qui car ce n’est qu’après de très nombreuses pages que l’on découvre les vrais traits de caractère de chacun), manipulation, non-dits et feux-semblants se confondent efficacement de manière machiavélique jusqu’au final que je n’avais pas vu arriver de la sorte.

    Mille mercis aux Editions Sonatine pour leur confiance et pour l’envoi de ce service-presse. Sonatine est une maison d’éditions que j’apprécie particulièrement depuis de nombreuses années pour sa ligne éditoriale. Encore une fois, elle démontre son talent à publier de petites pépites.

    Pour moi, ce livre m’a vraiment fait passé un très bon moment de lecture et j’espère que ces deux auteures se remettront ensemble pour, à nouveau, nous écrire un thriller à quatre mains aussi bon.

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/01/une-femme-entre-nous-de-greer-hendricks.html

  • Ninaalu 31 janvier 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Pour les thrillers psychologiques vous pouvez faire confiance aux éditions Sonatine ! Dans la lignée de Paula Hawkins (La Fille du train), les deux auteures d’Une femme entre nous, nous offrent une histoire à deux voix. Deux femmes très différentes autour d’un seul homme. Le prince charmant pour l’une, le Grand Méchant Loup pour l’autre. Une histoire classique de femme jalouse ? Un triangle amoureux vu et revu ? Oh non.

    On retrouve le principe des chapitres alternés entre l’ex un peu pitoyable et la nouvelle petite amie lumineuse. Je ne peux pas en dire davantage sur l’histoire car tout repose sur les faux-semblants et les twists. Certains auraient apparemment vu venir le gros twist de la première partie, ce ne fut pas mon cas. Si la première partie est un peu lente et les personnages trop manichéens, accrochez-vous !

    Après la première partie, l’histoire devient complètement addictive. Chacun tisse sa toile, et manipule les autres pour obtenir ce qu’il souhaite. Les rebondissements s’enchaînent et cela en fait un excellent polar pour l’été ! Saurez-vous deviner les liens qui unissent les personnages ?

  • 4bookine 12 février 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Ce roman se déroule en trois actes. Le premier que j’ai trouvé long est en faite la mise en place du décor,
    le second avec cette révélation m’a juste retournée et le troisième m’a juste achevé.
    Vous comprendrez qu’une fois le premier acte passé j’ai été emporté par ma lecture.
    Les autrices sont juste diaboliques par leurs plumes addictives. J’ai perçu ce malaise, cette rupture et cette jalousie de Vanessa envers sa remplaçante plus jeune. Mais que s’est-il réellement passé pour que le mariage se finisse ?
    Deux femmes voire trois qui se déchirent le même homme. Le pur cliché, déjà vu me direz-vous ? Car on se doute du plan machiavélique de Vanessa envers sa remplaçante et de l’emprise de la sœur.
    Mais voilà que les autrices nous entourloupent de rebondissements en rebondissements.
    Ce roman nous donne juste envie de poursuivre et de comprendre cette manipulation, cette oppression et voir le cheminement de ce triangle amoureux.
    Accrochez-vous car l’histoire est plus vicieuse que l’apparence.

    Un roman puissant à 4 mains avec une histoire subtilement bien ficelée.

    Avis complet sur le blog

  • AUFILDESPAGES 26 février 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Dès que j’ai vu la 4eme de couv je savais que ce livre me plairait !!!! et vraiment je ne suis pas déçue !

    Pour résumer nous allons suivre 3 personnages

    D’abord nous avons ici Nellie 27 ans institutrice le jour et barmaid la nuit qui va épouser d’ici qq jours Richard - l’homme Parfait- mais Richard est un homme secret ... et un homme qui a eté marié .... Nellie ne sait rien de son passé sauf que son ex femme était brune ...

    Richard le second personnage un homme secret et nous avons ensuite Vanessa qui vit avec sa tante Charlotte et qui a eté mariée 7 ans avec Richard .... et cette dernière va très mal vivre la nouvelle idylle de Richard et va tout faire pour s’interposer à ce nouveau mariage.

    Vous allez pensez de suite à un triangle amoureux mais l"histoire part encore plus loin ....

    L’ambiance est un peu lente au début mais impossible de le lacher sans connaitre le dénouement ...

    Seul bémol il m’a manqué un peu de "noirceur" je pense mais c’est mon coté Thriller qui parle :)

    En tout cas j’ai adoré l’intrigue !

  • Loudiebouhlis 26 février 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    En lisant ce résumé, je me suis dit que ce livre était fait pour moi. Je me suis dit que j’allais être surprise comme rarement je l’ai été. Et effectivement, je trouve que le résumé ne ment pas. Il est plutôt fidèle à l’histoire. Bien qu’au bout de trois cents pages, j’ai pris conscience du véritable dénouement de ce livre. Cependant, préparez vous car dans ce livre on va de désillusion en désillusion.

    Le roman commence sur un triangle amoureux. L’ex-femme, Vanessa, folle de jalousie. La nouvelle, Nellie, la remplaçante parfaite. Et Richard, l’homme au centre. Le prince. Vous allez être surpris par ce que vous allez découvrir en lisant ce livre. Nos deux auteurs associés, forme un magnifique duo pour ce qui est de réaliser un thriller psychologique haletant. Incroyablement déroutant, le roman se divise en trois parties, nous laissant complètement perdue à la fin de chacune de ses parties. 

    Au début, on trouve ça un peu long, un peu maladroit dans certains passages en s’imaginant la jeunesse d’écriture des auteurs pour finalement se rendre compte que tout est calculé. Tout est orchestré au millimètre près. On finit par comprendre que la plume des auteurs n’est pas si jeune que ça, qu’au contraire, elle est maligne. Et on est admirative d’un tel retournement de situation. 

    Comme vous devez vous en douter, j’ai adoré cette lecture bien qu’au début, il m’était difficile d’entrer véritablement dedans. Mais une fois happé par le style d’écriture, l’intrigue et le suspense qui se profile à l’horizon, il est impossible de le lâcher. Et je dois reconnaître avoir été pris d’affection pour cette ex-femme somme-toute folle, mais tout de même touchante. Malgré tout, un léger bémol pour la fin qui bien qu’elle fut bonne, me parait tout de même un peu légère. 

    Ce que je retiens de cette lecture, c’est que ces deux auteurs sont à suivre absolument. 

  • kateginger63 13 mars 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    *
    Qui aime les "tourneboulés" (twist) ?
    *
    Alors, qu’en est-il de ce fameux thriller si encensé en ce moment dans les médias ?
    J’ai décidé moi aussi de me laisser surprendre par ce best-seller des éditions Sonatine.
    La couverture, que nous apprend-t-elle ? Une écriture rouge sang, deux jeunes femmes presque identiques mises en miroir . Ca a de l’allure. Cela m’intrigue.
    *
    Ici il est question d’un futur mariage huppé à NY, de deux femmes avec un même homme. Un triangle amoureux en somme. Oui, mais pas que.
    Aussi de vengeance, de règlements de compte, de jeu de dupes.
    *
    Le texte est narré avec plusieurs points de vue, toujours féminins. Toujours à la première personne du singulier. Et je vous conseille de bien rester concentré sur votre lecture. Car un coup de théâtre s’annonce au premier tiers du roman. Ha ! Je vous ai bien eu !
    Comme j’ai lu quelques chroniques avant d’ouvrir le roman, je me suis préparée à quelques retournements. Ayant l’habitude de ce genre de twist, je me suis "méfiée". MAIS je me suis fait "avoir comme une bleue".
    Chapeau !
    Il y a bien quelques détails qui peuvent mettre la puce à l’oreille. Je vous mets au défi , hein !
    Passé ce premier étonnement, le récit se poursuit nonchalamment pour finir en apothéose. Il y a encore eu 1 fois, 2 , 3 fois des "tourneboulés" qui brouillaient les cartes. Les jeux sont faits, rien ne va plus !
    *
    L’histoire de femme blessée n’est pas une idée originale bien sûr mais suffisamment addictive pour l’engloutir en deux jours. Une écriture résolument féminine (quatre mains) ,agréable et très scénarisée (à quand un futur blockbuster ?).
    L’intimité des personnages est bien fouillée, bien décrite et surtout pleinement nuancée. Personne n’est parfait . Méfiez-vous des apparences (surtout les plus jolies, les plus lisses).
    **petit spoil** le Prince charmant ici, a une personnalité psychiatrique "très à la mode", je n’en dis pas plus.**
    *
    En conclusion, je dirais que c’est une lecture toute indiquée pour les amateurs de thrillers psychologiques aimant se "faire mener en bateau" et des révélations fracassantes.

  • Matildany 25 mai 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Un livre qui vous empêchera de dormir...

    Difficile de résumer l’intrigue sans trop en dévoiler, je dirais peut-être simplement que si vous avez aimé "La fille du train" de Paula Hawkins et "Les apparences" de Gillian Flynn, ce roman est fait pour vous.

    Impossible à lâcher, la construction du roman est très bien pensée, et les rebondissements multiples, les personnages attachants, tous les ingrédients pour un thriller psychologique réussi.

    https://instagram.com/danygillet

  • Saveur Littéraire 26 juin 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    Y a bien un genre de chronique avec laquelle je ne me sens pas à l’aise de faire. Ce sont ces chroniques où je dois dire que j’ai abandonné une lecture, des chroniques où je dois avouer que le roman ne m’a pas plu ou m’a laissé indifférente… Il en faut, pourtant, dans ce monde ! Je tiens aussi à m’excuser, il semble que cette fois, mon avis ne suive pas du tout celui des copains-copines dévoreurs de bouquins. Exceptions, exceptions…

    Une femme entre nous avait pourtant l’air d’être une histoire pour moi : la chronique qu’en avait fait BettieRose Books me donnait envie de me lancer. Qu’est-ce qui a bien pu me freiner ? Tout d’abord, la couverture relativement minimaliste et intrigante, puis passé cela, j’ai été happée par un résumé qui me vendait de l’or. M’étant arrêtée à la page 167, cette chronique ne sera pas très longue et tentera d’expliquer les raisons de mon abandon, pas qu’une histoire de style, je vous le dis !

    C’est entre Vanessa et Nellie que j’ai passé mes premières pages : divorcée de Richard, Vanessa a un comportement pourtant très obsessionnel lorsqu’il s’agit de son ex-mari. Elle guette sa rivale, Nellie, et la suit, espère lui faire peur. Vous me direz, c’est vraiment une histoire que j’aurais aimé, alors pourquoi diable n’ais-je pas continué ?! Les détails qui ralentissent la lecture, le trop plein de blablas de Vanessa en particulier, et peut-être aussi de Nellie. Le comportement vraiment trop obsessionnel de Vanessa pour le nouveau couple. Et puis Richard, argh, Richard ! Sa manière d’être et d’agir m’a irrité tout du long, comment aurais-je pu m’attacher à ce personnage alors qu’il me crispait à chaque fois qu’on le mentionnait ?

    C’est d’ailleurs aussi l’un des éléments qui m’a poussé à l’abandon : je sais que Vanessa et Nellie ont un sacré potentiel, que leur histoire peut se rapprocher et qu’elles peuvent me percer le coeur, mais voilà, pas d’attachement. Je vous avoue qu’arrivée à presque 200 pages, quand il n’y a pas d’attachement pour les personnages, la lectrice que je suis ne se sent pas bien. Elle n’arrive pas à entrer dans cet univers pourtant prometteur, se crispe à chaque nouveau chapitre, et se force à lire. Pourtant, je vous le dis, ce thriller psychologique partait bien !

    Malgré ces éléments qui m’ont freiné, je vais quand même vous dire ceci, et c’est mon sentiment de lectrice : si l’histoire ne m’a pas captivé, le style est en revanche intéressant. Les moments que j’ai trouvé longs vous paraîtront peut-être un délice, alors ne vous dites pas que, parce que j’ai écrit que j’avais abandonné le roman, vous n’allez pas tenter l’expérience. Les personnages ont un passé complexe, quelque chose qui va vous mener loin. Et puis, je vous le dis aussi, Une femme entre nous a des petits airs de famille avec les thrillers psychologiques de Shari Lapena (Le couple d’à côté et L’étranger dans la maison) ou encore un chouia de Paula Hawkins (avec son délicieux La fille du train pour ne pas le citer). Autrement dit, un roman à vous occuper les méninges et vous faire regretter d’avoir laissé votre fenêtre ouverte, parce qu’il y a un danger qui vient de très près.

    En ce qui me concerne, j’ai certes abandonné le roman, mais j’ai quand même tenu à savoir le fin mot de l’histoire et cette fin qu’on m’a présenté me semble un peu grosse, cela dit, je ne jugerai pas tant que je n’aurais pas lu tout ça en entier ! Et en attendant, peut-être que je me réconcilierai avec Vanessa et son affreux Richard avec l’adaptation cinématographique en cours de production.

    Comme toujours, lectrices et lecteurs qui passez par ici, ce n’est pas parce que mon avis est négatif que vous devez vous abstenir de lire un roman. Je vous invite sincèrement à voir de vous-même et vous faire votre propre avis, vous pourriez rater une pépite !

    Pas de note pour ne pas fausser la moyenne.

  • Lettres et caractères 30 juillet 2019
    Une femme entre nous - Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

    J’ai eu bien du mal à avancer dans cette histoire de triangle amoureux où ex et actuelle se croisent et se recroisent. Et en plus, difficile de vous en raconter beaucoup plus sans prendre le risque de spoiler !

    Je n’ai pas ressenti le suspense attendu, pas eu particulièrement d’empathie pour les personnages et n’ai pas trouvé l’intrigue follement intéressante.

    En revanche ce roman m’a semblé bien compliqué pour pas grand chose.

    La trame m’est apparue assez brouillonne du fait de tentatives pour maintenir l’intérêt du lecteur à coup de twists assez invraisemblables.

    J’ai eu la sensation de faire du surplace par moments et de lire des pages remplies de beaucoup de vide.

    Il est néanmoins important de préciser que ce roman recueille plutôt de très bonnes critiques depuis sa sortie. Beaucoup de lecteurs en parlent comme d’un coup de coeur. Aussi, comme pour La fille du roi des marais, je ne veux dissuader personne de le lire et de se faire son propre avis. Ça serait trop bête de passer à côté d’un coup de cœur simplement parce que ça a été une déception pour moi…

    Avis complet sur le blog lettres-et-caracteres.com

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.