Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Moriarty - Anthony Horowitz

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Pas moi. Et je vais vous dire pourquoi. Mais avant toute chose, laissez-moi me présenter. Frederick Chase, détective de l’agence Pinkerton. Ma mission ? Retrouver et neutraliser Clarence Devereux, cerveau du crime qui s’est empressé de combler le vide laissé par la disparition de Moriarty, l’ennemi juré de Sherlock Holmes.

Pour arrêter ce génie du mal, un homme presque invisible,j’ai suivi l’inspecteur Athelney Jones de Scotland Yard, fervent disciple de Sherlock Holmes, dans les recoins les plus sombres de la ville.

Vos #AvisPolar

  • piou1974 16 juillet 2019
    Moriarty - Anthony Horowitz

    L’histoire débute en 1891 aux chutes de Reichenbach dernier endroit où ont disparu Sherlock Holmes et Moriarty. Un seul corps a cependant été retrouvé, celui de Moriarty.
    Arrivés sur les lieux se rencontrent l’inspecteur Athelney Jones et Frederick Chase détective de l’agence Pinkerton de New York venu enquêter sur un certain Clarence Devereux qui semblait avoir projeté de s’allier à Moriarty afin de contrôler la pègre Londonienne. Ces inspecteurs vont travailler de concert pour le démasquer et empêcher Londres d’être la plaque tournante du banditisme. D’énigmes en indices, ils mèneront une enquête tels deux Sherlock Holmes jusqu’à un final époustouflant.

    Ecrit à la façon d’une nouvelle de Conan Doyle, on y retrouve de nombreuses références aux enquêtes antérieures de Sherlock Holmes ; cet ouvrage ravira les fans. Il n’est vraiment pas évident de faire des suites. Je trouve que l’exercice est réussi tant sur la fluidité des chapitres, de l’enquête et des rebondissements dans le plus pur style des écrits de l’époque.

  • Sharon 22 juillet 2019
    Moriarty - Anthony Horowitz

    « Quelqu’un croit-il réellement à ce qui s’est produit aux chutes de Reichenbach ? De nombreux articles ont paru dans la presse sur le sujet mais il semble que tous ont laissé de côté un élément important. La vérité. »

    Voici comment débute ce roman. L’écriture en est cependant rétrospective, puisque Frederick Chase, le narrateur, n’ignore pas que Sherlock Holmes a survécu et est réapparu trois ans après les événements. S’il relate les faits, il s’interroge sur les causes de sa disparition, et analyse les incohérences dans les actions du détective. Les commentateurs n’ont qu’à bien se tenir.

    Qui est Frederick Chase ? Un Pinkerton – ou comment la fine fleur des enquêteurs anglais croise les plus connus des enquêteurs américains. Quand je parle de « fine fleur », je ne parle pas des enquêteurs de Scotland Yard, non, mais de Sherlock Holmes, de ses méthodes, qui inspire Altheyney Jones, un inspecteur fortement marqué par ses rencontres avec le détective. La première rencontre entre Jones et Chase sera déterminante : en analysant l’apparence de Chase, Jones sèmera ainsi la graine d’où naîtra leur amitié. Et comme Chase est le narrateur, il serait presque tentant de voir en lui le Watson d’Altheyney. Ce serait très réducteur.

    Quel est le but de leur (ré)union ? Non pas arrêter Moriarty (c’est un peu tard) mais empêcher un criminel américain de prendre sa succession, et d’étendre sur le Royaume-Uni les méthodes violentes qui ont cours sur le nouveau monde. Torture, meurtre, meurtre, torture, enlèvement, attentat, rien n’est épargné à nos enquêteurs qui n’ont qu’une volonté : que tout ceci cesse.

    Le récit est brillant, brillamment mené, sans complaisance, ou presque. Trop en dévoilé vous gâcherait le plaisir de lire cet excellent roman, que je ne peux que recommander.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.