Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Le jour du chien - Patrick Bauwen

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir. Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier Saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi. Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro. Et voilà qu’elle me menace... Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse. Et ce jour-là signera l’apogée du mal. Sur les traces d’un tueur psychopathe, dans un Paris souterrain plus hallucinant que l’Enfer, le nouveau thriller de Patrick Bauwen, un des maîtres du genre depuis L’Oeil de Caine.

Vos #AvisPolar

  • Danièle ORTEGA-CHEVALIER 13 juillet 2017
    Le jour du chien - Patrick Bauwen

    Lecteurs, laissez vos hypothèses, même les plus réalistes et rationnelles, au vestiaire : cet auteur vous manipule avec brio jusqu’au bout de son intrigue « à tiroirs ».
    Patrick Bauwen a quitté les USA et cette fois l’action se passe à Paris. Une attaque sanglante dans le métro fait replonger le très séduisant Docteur Kovak dans les affres du deuil, non abouti, de Djeen. Une histoire d’intégration, d’amitié, de bienveillante complicité avec des anciens compagnons de délinquance de banlieue : c’est tout ça ce thriller et plus encore !
    Le rythme est soutenu, les personnages attachants ou repoussants, leurs liens contre nature ou contre raison. En prime l’auteur vous offre une visite glauque des catacombes, une autre de Montmartre et quelques conseils d’hygiène de vie … Très plaisant et prenant !

  • QuoiLire 2 novembre 2017
    Le jour du chien - Patrick Bauwen

    Si les lecteurs et internautes du site Babelio ont élu ce roman meilleur polar 2017, ce n’est pas pour rien.

    Parfaitement construit en page-turn, le lecteur aura du mal à lâcher le livre dont l’histoire est régulièrement relancé en fin de chaque chapitre. Même si l’action est maîtresse, la grande force de ce roman réside dans la force des personnages, du héro principal, Kovak, dont nous suivons les mésaventures tout au long du livre. Nous découvrirons au fur et à mesure de l’histoire leur passé, leur psychologie, leur souffrance.

    Originalité de ce roman par rapport aux autres du même auteur, l’action ne se situe pas aux Etats-Unis mais se déroule en France, à Paris la plupart du temps. Si vous connaissez un peu la ville, vous serez à la fois happés par l’histoire et surpris de découvrir l’envers du décors de la capitale : les égouts, les catacombes et autres lieux underground de la capitale.

    On se prend à lire, à tourner rapidement les pages en se disant que, quand bien même l’histoire est bonne, il n’y a rien d’original jusqu’à ce que l’on arrive à la fin du livre et que l’on se prend non pas une bonne baffe mais deux tant l’auteur nous a berné.

    Le jour du chien est un roman est particulièrement réussi tant dans sa structure, ses personnages, son histoire que dans son rythme.
    (quoilire.wordpress.com/2017/11/02/patrick-bauwen-le-jour-du-chien/)

  • musemania 28 janvier 2019
    Le jour du chien - Patrick Bauwen

    Comme vous avez pu le lire sur mon blog, j’ai participé au jury "Grand Prix des Lecteurs" des Editions du Grand Livre du Mois. Ce fut une expérience unique et réellement enrichissante. Le gagnant 2017 est "Le jour du chien" de Patrick Bauwen. Ce livre a été un véritable coup de cœur pour moi et vous pourrez lire ci-dessous, la petite chronique que j’avais publié sur Babelio, au début du mois de novembre.

    N’hésitez pas à acheter/louer/emprunter ce livre car il est tout simplement génial !

    Cinquième roman de Patrick Bauwen et je suis toujours sous le charme de cet auteur. Selon moi, ses thrillers n’ont rien à envier aux maîtres français des thrillers comme Maxime Chattam ou Bernard Minier ; ils se trouvent au même niveau que ceux-ci.

    Après une "banale" agression dans le RER, Christian Novak croit reconnaître sur une vidéo, son épouse Djeen, décédée quelques années auparavant, après avoir été poussée sous un métro par un tueur en série.

    Aidé par son beau-frère, Sam et par Audrey, présente lors de son agression, Christian va reprendre l’enquête du meurtre de son épouse ; ce qui le mènera aussi bien dans les hautes sphères que dans les catacombes de Paris...

    Véritable suspens, le lecteur sera propulsé, dès les premières pages, au milieu de l’intrigue et découvrira le livre comme un film, tellement les descriptions des lieux font que l’on peut aisément s’imaginer dans les décors.

    L’écriture est fluide, les personnages sont finement décrits et la trame donne envie aux lecteurs de redécouvrir Paris et ses lieux oubliés comme les Catacombes par exemple.

    Je reste définitivement fan de cet auteur et le seul bémol a été, selon moi, de terminer le bouquin...

  • Au fil des Pages 28 février 2019
    Le jour du chien - Patrick Bauwen

    Un vrai page turner ! J’ai vite adhéré à ce thriller haletant avec un rythme effréné ... Le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer car Bauwen nous embarque avec lui dans sa folie.

    Chris kovak - le personnage principal- un soir lorsqu’il rentre du boulot il est agressé dans le métro .. au même endroit ou sa femme 3 ans plus tôt a été assassinée poussée sur la rame par un sadique. Cette agression est filmée et fait le tour des réseaux sociaux .. Kovak ne peux s’empêcher de regarder cette vidéo et là le CHOC ... Sa femme apparait au loin sur celle ci !

    S’en suit une terrible course pour démêler le vrai du faux !

    En parallèle nous suivons "Le chien", ce dangereux psychopathe qui traque sa proie, suit et torture psychologiquement Kovak.

    Les personnages secondaires ont aussi une place importante pour le rythme du livre : Audrey la juge qui était avec Novak dans le métro lors de son agression ; Sam son BF (frere de Djeen la femme décédée) et bien sur Carter Clay Dit le CHIEN !

    Bauwen nous balade dans les catacombes parisiennes, les souterrains des métros ... Bref une partie bien sombre ou se cache 1001 secrets. Le lecteur n’a qu’a bien se tenir !!!!!

    Et le meilleur : Une fin diabolique avec un twist comme je les aime !!!!

  • lecturesdudimanche 12 avril 2019
    Le jour du chien - Patrick Bauwen

    Tout d’abord, je tiens à remercier Ge et le blog du Collectif Polar qui avaient organisé un concours avec les Editions Albin Michel (que je remercie également), concours que j’ai eu la chance de gagner et grâce auquel, mardi dernier, « Le Jour du Chien », de Patrick Bauwen, me fut livré tout droit venu de Paris dans mon petit bled Belge… Le bienvenu jour férié (lundi de Pâques) m’ayant justement permis d’achever ma lecture en cours, je n’avais plus qu’à ouvrir ce nouveau roman que j’avais mis dans ma wish-list dès la parution de la chronique de Kris (retrouvez-là ici !).

    J’avoue sans honte que l’auteur était une découverte pour moi ! Dès lors, hormis que le résumé me tentait vraiment énormément, ce fut une surprise de découvrir sa plume. Et quelle surprise ! A la différence de nombre de blogueurs, j’ai fort peu de temps à consacrer à la lecture, ce qui implique que je m’y mets parfois juste pour dix minutes. Et bien dix minutes, avec Patrick Bauwen, c’est suffisent pour vivre dix mille rebondissements (mille… oui, ok, j’avoue que j’ai une légère tendence innée à l’exagération) ! On plonge dans cette histoire la tête la première et elle nous happe dès les premières lignes. Et une fois qu’on est pris au piège de l’auteur, on n’a d’autre choix que de se laisser emporter par la succession d’événements qui nous portent jusqu’au dénouement final.

    Mais c’est un filou, Monsieur Bauwen… Il joue avec nos nerfs, use et abuse des points de suspensions pour nous glacer le sang et mieux se moquer de nous quand nos craintes s’avèrent infondées, mais ce n’est que finalement pour mieux nous cueillir à la page d’après !

    Cette lecture fut rythmée, enrichissante (j’ai appris plein de choses distillées au gré de l’histoire en médecine, en histoire, en architecture…), diabolique !

    En quelques mots, Chris Kovak, un brillant médecin urgentiste, avait tout pour être heureux lorsqu’un fou lui ravit son amour de jeunesse, qu’il avait épousée, en la poussant sous le métro. Dévasté, Chris Kovak survit tant bien que mal… Jusqu’au jour où sa bien-aimée, morte depuis trois ans, réapparaît sur une vidéo, bien vivante…

    C’est le genre de résumé intriguant qui est la marque de fabrique d’Harlan Coben, ce qui n’est certainement pas étranger à mon attirance pour le résumé de ce livre… Cependant, c’est mené différemment, mais avec tout autant de talent !

    Faites connaissance avec le Chien, dont la cruauté n’a d’égal que sa folie, et tremblez tout en tournant vos pages au rythme effréné que vous dictera l’auteur, manipulateur jusqu’au dernier mot…

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.