Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

L’interrogatoire de Pierre Gobinet pour Nitrox

Bepolar : Comment est née l’idée de ce roman ?
Pierre Gobinet : J’ai toujours tenu un journal mais j’ai commencé à écrire assidûment lorsque j’ai quitté la gendarmerie. J’avais besoin d’une main courante pour faire le point, me retrouver, m’évader et tenir le cap. J’y ai compilé toutes mes passions au fil des pages : la plongée sous-marine bien sûr, mais également la musique, la moto, les romans d’espionnage et les intrigues policières. NITROX est né en secouant un peu le contenu et en laissant macérer quelques années.

Bepolar :On vous sait passionné de plongée, pourquoi avoir eu envie de tisser
une intrigue dans ce domaine ? Et pourquoi un polar ?

Pierre Gobinet : Je n’ai pas écrit le manuscrit dans l’optique d’en faire immédiatement un polar. Je parlais de ce que je connaissais, de ce que j’avais vécu. En parallèle je publiais comme chercheur dans un centre universitaire genevois dédié à l’étude des trafics d’armes et j’ai toujours gardé le contact avec des anciens collègues gendarmes, policiers ou militaires. NITROX a naturellement pris la saveur du polar, voire du roman d’espionnage. Le milieu de la plongée fournit un cadre idéal : on voyage, on s’immerge, on prend des risques, la surface de l’eau réfracte, et on voit les choses différemment de l’autre côté du miroir.

Bepolar :Pouvez-vous nous présenter Nash et Samar, les deux protagonistes de
votre roman ?

Pierre Gobinet : Nash est un jeune officier de gendarmerie qui étouffe dans l’uniforme. Rêveur, frondeur romantique, sportif juste ce qu’il faut, pas casse-cou ni bagarreur, mais combatif. Elevé aux tubes des années 80, à grands coups de Grand Bleu et d’Amicalement Vôtre. Il plaque la sécurité de sa carrière pour devenir moniteur de plongée et pour voir ce qui se passe quand on travaille sans filet. Samar, une plongeuse affutée qui suit la même formation que lui, incarne cette mise en danger volontaire. Nash va pimenter sa reconversion en tentant de découvrir qui elle est.

Bepolar :Si on en croit la quatrième de couverture de votre roman, Nash suit le
même parcours que vous : l’armée (la gendarmerie pour lui) et une
reconversion dans le monde de la plongée. Qu’a-t-il de vous ce
personnage dans son parcours et sa personnalité ?

Pierre Gobinet : Je me suis posé cette question sans cesse en écrivant, mais en l’inversant : en quoi Nash est-il différent de moi ? J’ai également été officier de gendarmerie et certains passages du roman sont quasi autobiographiques. J’ai créé le personnage sur cette base mais je l’ai regardé évoluer différemment au fil des pages et des événements.
Il ose, il crée les opportunités, et en subit les conséquences. Il ouvre la porte pour mieux respirer mais se prend la tempête en pleine poire. Il devient plus instinctif et moins calculateur. Moi je suis un peu son secrétaire, j’observe et je prends note.

spip-slider
Pierre Gobinet par Maryan Harrington

Bepolar :Est-ce qu’on le retrouvera pour une autre aventure un jour ?
Pierre Gobinet : Bien sûr, l’aventure continue.

Bepolar :Est-ce que vous travaillez sur un autre roman ?
Pierre Gobinet : Oui, la suite de NITROX. J’ai d’autres projets à l’ébauche, y compris de la non-fiction.

Galerie photos

spip-slider
Copyright : Maryan Harrington
spip-bandeau

Votre #AvisPolar

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.