The Passenger - Jaume Collet-Serra

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley (Liam Neeson) prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers !

Galerie photos

Vos #AvisPolar

  • Mes petits plaisirs à moi 24 mars 2019
    The Passenger - Jaume Collet-Serra

    On retrouve dans ce film les ressorts des grands films du cinéaste britannique : un quidam se retrouve plongé, sans l’avoir vraiment voulu, au cœur d’une intrigue policière dont il va devoir se sortir seul, le tout dans un espace plus que réduit, ici un train de banlieue.

    Voilà donc Liam Neeson, ex flic reconverti en petit agent d’assurance et subitement viré, qui, lors de son retour en train pour annoncer la mauvaise nouvelle à sa famille, se voit aborder par une femme. Celle-ci s’amuse à lui proposer une petite expérience : saurait-il découvrir quel est l’intrus dans le train où ils se trouvent ? S’il le repère, il empochera 100 000 dollars. Pour un homme au chômage qui se pose déjà la question de savoir comment il pourra financer les études de son fils, la tentation est grande.

    Presque pris au jeu et par simple curiosité, il empoche le premier versement et enclenche alors une course contre la montre qu’il ne peut plus arrêter. Le voilà à devoir non seulement rechercher cet intrus mais également à devoir envisager de le tuer avant le terme du voyage sinon sa famille en subira les conséquences, ce qu’on avait, bien entendu, omis de lui préciser au départ.

    L’angoisse naît de plusieurs éléments. L’espace où se déroule l’action : un train de banlieue qui se vide au fur et à mesure que l’on approche de la station fatidique et renforce le doute sur l’identité de la cible à abattre ; la musique qui se calque sur le bruit du train en constant mouvement (le générique de fin est idéal pour s’en rendre compte) ; la peur du temps qui s’écoule puisque le terme du voyage n’est qu’à quelques stations du départ. Le cocktail fonctionne à merveille et vous rend accro jusqu’à la dernière seconde du film.

    A noter l’ultime scène qui ne va pas sans rappeler les fins des films de M. Night Shyamalan.

    Un chouchou presque retraité

    Ben oui ! Liam Neeson a 66 ans, déjà. Et pourtant, il nous fait complètement oublier son âge tant il semble ne pas changer physiquement. A la différence de Bruce Willis, il est arrivé sur le tard aux films d’action et cela lui va à merveille. Alors que Bruce ferait aujourd’hui un peu gâteux dans un tel contexte, Liam, lui, se révèle bluffant sans pour autant en faire des tonnes. Pas besoin pour lui de s’afficher en marcel pour impressionner. Après tout, il n’est pas moitié british pour rien : la classe à toute épreuve.

    Quant à la palme du beau gosse, elle revient à Patrick Wilson qui porte merveilleusement l’uniforme. Pour le reste, il n’a pas grand chose d’autre à son actif.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.