Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Roubaix, une lumière - Arnaud Desplechin

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

2 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Roubaix, une nuit de Noël. Le commissaire Daoud sillonne la ville qui l’a vu grandir. Voitures brûlées, altercations… Face à la misère, aux mensonges, aux désarrois, Daoud toujours sait. Tableau d’un monde en crise, le film se charge alors d’une mission : rendre leur humanité aux coupables.

Vos #AvisPolar

  • Polars urbains 29 août 2019
    Roubaix, une lumière - Arnaud Desplechin

    Beaucoup a été dit sur le très beau film d’Arnaud Desplechin, Roubaix : une lumière, sur son commissaire lumineux dans une ville déglinguée qu’il connait parfaitement, sur le travail de son équipe, sur les scènes nocturnes…. A ne parler que de la ville et des hommes, on en oublie presque que c’est un film policier - et pas un thriller comme souvent dit. Ce qui fait pour moi l’originalité de ce film, et ce qui m’a particulièrement séduit, c’est que nous sommes dans le polar de procédure « à l’ancienne » avec légiste, police scientifique, enquête de voisinage, etc. Sans courses poursuites, coups de feu et violence gratuite. Les interrogatoires – intenses - des deux suspectes entrent aussi dans ce cadre (référence cinématographique, Garde à vue de Claude Miller) et constituent un superbe exemple de ce que Maigret appelle « l’interrogatoire à la chansonnette ». Il ne manque que les demis et les sandwiches de la Brasserie Dauphine !

    Roubaix : une lumière est un hommage à Simenon. Comme Jules Maigret. Yacoub Daoud cherche à percer ce qu’il y a derrière les femmes et les hommes dont il a à s’occuper et se pose sans cesse la question de leur culpabilité, interrogation qui préoccupe également son jeune et nouvel adjoint Louis. Il s’attache aussi à tenter de » raccommoder les destinées » quand il tente de rapprocher Soufia de sa famille par exemple. Quoi de mieux pour le décrire que ces phrases de Maigret et les vieillards qui s’appliquent au commissaire :

    « Patiemment, il s’efforçait de comprendre, n’ignorant pas que les mobiles les plus apparents ne sont pas toujours les plus profonds.
    S’il n’avait pas une haute idée des hommes et de leurs possibilités, il continuait de croire à l’homme. »

  • cerise33 29 août 2019
    Roubaix, une lumière - Arnaud Desplechin

    Très bon polar magistralement interprété par Roschy Zem dans le rôle du commissaire sensible et intuitif !
    Ce film permet de découvrir Roubaix qui a beaucoup souffert de la fermeture de ses usines.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.