Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Prédateurs - Maxime Chattam

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

3 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les soldats, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un homme a été retrouvé pendu à un croc de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire en est convaincu : c’est l’œuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. Malgré le déclenchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur. Frewin oriente alors son enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial...

Pour aller plus loin

Vos #AvisPolar

  • nathalie gonnachon 20 août 2018
    Prédateurs - Maxime Chattam

    j’ai raffoler de ce livre qui est prenant, interessant, et passionnant sur le psychique de l’homme du tueur mais aussi des personnages principaux qui sont des ecorchés

  • CaroS 3 octobre 2018
    Prédateurs - Maxime Chattam

    Changement de décor pour ce roman de Chattam après les Arcanes du chaos. Nous sommes ici en pleine guerre, une guerre sans nom, sans époque presque. Parmi les protagonistes forcés de cet événement nous rencontrons le lieutenant Frewin, un homme fermé, solitaire suivi par des rumeurs au sujet de la mort de sa femme. Dans son équipe certains ont aussi l’air d’avoir de lourds secrets. Et puis il y a Ann, infirmière qui se mêle à l’enquête, qui s’impose face à Frewin qui est contraint de l’intégrer dans son équipe.

    Du travail, ils vont en avoir car les meurtres s’enchaînent tous plus horribles les uns que les autres. Le Mal est là, avec eux, autour d’eux. Le Mal se joue d’eux…

    C’est la première fois où ma lecture de cet auteur a été aussi laborieuse. D’habitude je lis Maxime Chattam en deux ou trois jours et là impossible d’entrer dans l’histoire. J’ai vraiment eu du mal à apprécier les personnages ainsi que l’intrigue. Personnellement je n’ai pas retrouver l’auteur dans ce roman à l’écriture poussive et à l’histoire qui traîne en longueur.

    Je vous conseille tout de même de tenter l’expérience car c’est un roman qui est bien apprécié par la critique.

  • mimi85600 10 juillet 2019
    Prédateurs - Maxime Chattam

    Aujourd’hui je vous parle de " Prédateurs " de Maxime Chattam, un livre que j’ai lu en juin. En effet, actuellement je suis dans une période où je lis peu voir pas donc je pioche dans mes anciennes lectures (pas trop quand même) afin que vous ayez quand même un article chaque semaine au minimum.

    Ici nous sommes au coeur d’une guerre sanglante. Alors que le débarquement est proche et que les soldats sont extrêmement nerveux, un meurtre est commis sur l’un des navires alliés. Le lieutenant Frewin de la police militaire va donc mener l’enquête sur le champ de bataille tandis que le tueur semble prendre ses aises.

    Ses investigations le mènent tout droit vers la 3ème section de la compagnie Raven, un groupe d’hommes très soudés et très difficiles d’approche.

    Bien que l’on entre directement dans le vif du sujet avec le premier meurtre qui arrive rapidement, la première partie de ce roman m’a semblé longue. Puis, au fil des chapitres, j’ai finis par m’attacher aux différents personnages et par aimer cette lecture.

    L’auteur ne fait dans la dentelle et les crimes de son tueur sont particulièrement bien décrits et bien gore. Âmes sensibles, abstenez-vous.

    Quant à la fin, on peut dire que j’ai été très surprise. Je n’aurais jamais soupçonnée cette personne-là.

    Ce fut donc une bonne lecture dans l’ensemble malgré quelques longueurs. Pas une claque, pas un coup de coeur, mais un roman qui se lit bien. Il s’agit du premier Chattam que j’ai pu lire, peut-être en lirai-je d’autres un de ces jours, pourquoi pas. L’avenir nous le dira.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.