Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Illusion tragique - Gilda Piersanti

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

En ce torride mois d’été romain, le petit Mario, dix ans, ne monte pas sur la terrasse de son immeuble pour y prendre l’air, mais pour épier son voisin du dernier étage, monsieur Ruper, un homme sans histoire qui vit seul et mène une vie rangée. Personne ne lui connaît la moindre relation, personne ne l’a jamais vu rentrer chez lui accompagné, et pourtant… Tous les soirs, Mario l’observe dans sa baignoire en train de coiffer et de savonner une très jolie jeune femme.
Son ami Riccardo et lui ont décidé d’aller libérer la princesse, parce qu’il n’y a pas d’autre explication : monsieur Ruper l’a enfermée chez lui, elle est sa prisonnière ! Le plus difficile, toutefois, n’est pas de s’introduire dans l’appartement de monsieur Ruper, mais d’en sortir une fois qu’on y est entré…
Dans ce thriller de l’enfance menacée, Gilda Piersanti interroge les méandres infinis de la perversité. Devenir la proie d’un pervers est une malédiction, une vie entière ne suffit pas pour y échapper. Illusion tragique nous entraîne dans une intrigue aux retournements imprévisibles, comme un labyrinthe dont le tracé se recompose à chaque détour, jusqu’au dénouement… inimaginable.
Car la réalité à laquelle nous nous croyons solidement ancrés se révèle parfois n’être que faux-semblant. Le réveil sera alors sanglant, forcément sanglant.

Vos #AvisPolar

  • Au rayon des livres 18 mai 2018
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    Mario, dix ans, a depuis quelques temps un nouveau passe-temps, celui d’épier son voisin, Mr Ruper. Ce dernier, célibataire, mène une vie tranquille, réglée comme du papier à musique, et ne fréquente personne.
    Pourtant, chaque soir entre 18 et 19 heures, Mr Ruper donne le bain à une très belle jeune femme, que personne n’a jamais rencontrée.
    Persuadé que la belle est retenue contre son gré dans cet appartement, enchaînée à un radiateur pendant que son bourreau est au travail, Mario et son ami Riccardo veulent en avoir le coeur net et décident de s’introduire au domicile du voisin pour libérer l’inconnue.
    Mais rien ne va se passer comme prévu. Et ce que les deux enfants vont découvrir dans l’appartement est au-delà de ce qu’ils ont pu imaginer.
    Ce qui devait être un “jeu d’enfant” va façonner la vie d’adulte de Mario…

    Illusion tragique est probablement le livre le plus déroutant qu’il m’est arrivé de lire. Un OVNI littéraire. Un brin alambiqué. Très audacieux de la part de l’auteure de s’engouffrer sur un sujet aussi fou. Fou, car elle nous emmène au fin fond des méandres de la perversité de l’être humain.

    Dans cette fiction, l’auteure y intègre une autre fiction. Deux histoires racontées comme deux récits indépendants et pourtant, les deux sont intimement liés.
    Complètement surprenant, car l’auteure nous emmène là où l’on ne s’y attend pas. Même pour les lecteurs les plus avertis…
    Une lecture qui demande toutefois une ouverture d’esprit, dans le sens où il ne faut pas s’attendre à une trame formatée, à du déjà vu/lu. Ici, on sort clairement des sentiers battus.

    Et si quelques scènes peuvent mettre mal à l’aise, voire à la limite d’être anxiogène, Gilda Piersanti nous prend en quelque sorte en otage, nous met dans une position où l’on ne peut pas arrêter cette lecture car le style et la manière d’amener cette histoire est très addictif.

    La maison d’édition parle d’Illusion tragique comme d’un thriller. A mon sens, on est davantage dans un roman très psychologique, voire plus.

    Une lecture définitivement atypique, qui vous laisse bouche bée du début à la fin.

  • Sangpages 17 juillet 2018
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    Un enfant qui a vu quelque chose qu’il n’aurait pas dû.
    Une mère seule et vulnérable.
    Un psychopathe déguisé en agneau.
    Une journaliste prête à tout pour un scoop.
    Une auteure...
    Un livre dans un livre. Une construction étonnante qui donne un relief tout particulier à l’histoire. Une forme d’ambiguïté. Une sorte de décalage entre un émotionnel à fleur de peau, doux, touchant et une horreur bien sordide.
    Une plume superbe, fine, subtile et envoutante.
    Sous ses airs de rien Gilda Piersanti t’emporte dans une histoire absolument machiavélique. Elle réussit le tour de main d’allier cette finesse, cette douceur avec la douleur et la rancœur. C’est tout simplement brillant !
    Elle te raconte un meurtre comme on raconte une balade à vélo dans les fabuleuses rues de Rome...déroutant !
    Un récit à la 1ère personne du récit du récit...euh tu me suis là ? Non ? C’est normal, c’est la trame qui veut ça et je veux pas te révéler pourquoi 😜
    Un livre en poupée russe, original, désinvolte et pourtant dur. Un final très perturbant et cette impression d’avoir le cerveau haché tout fin à la moulinette.
    Je crois d’ailleurs qu’elle en fait elle-même la meilleure critique mais je ne te dirai pas dans quel contexte 😜"On referme vos livres et on se retrouve sans repère, comme si l’on descendait d’un grand huit, les yeux rouges à cause du vent et le regard aveugle, pour avoir trop suivi les mouvements du vrai et du faux sans cesse mélangés. "
    Le premier pour moi de cette auteure mais clairement pas le dernier, c’est certain ! Elle sera d’ailleurs au "livre sur les quais" à Morges en septembre et je me réjouis de la rencontrer 🙂
    PS : Elle a obtenu le prix des lecteurs Quai du polar / 20 minutes 2018 pour ce fabuleux livre et c’est pas volé !

  • Laure Manda Marie 17 août 2018
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    Un talent narratif à découvrir de toute urgence. Gilda Piersanti nous offre un thriller psychologique d’une très grande qualité.

    Par le hasard d’un concours, Sébastien a remporté ce roman et me l’a confié à la lecture et quelle lecture ! On ressent dès les premières lignes l’énorme talent d’écriture de cette romancière.

    Illusion tragique est un roman pluriel, deux histoires tragiques en huis clos se déroulent sous nos yeux.

    On pénètre dans ce roman comme on rentre dans une pièce à l’atmosphère feutrée et pesante, j’avais l’impression que toutes les phrases de l’auteur étaient chuchotées dans une mélodie lancinante. Je me sentais "dans la confidence" et j’écoutais horrifiée la terrible vérité.

    Madame Elisabetta, comme se plait à l’appeler Magda, sa femme de ménage, est une écrivaine à succès qui vit recluse dans son bel appartement depuis la mort de son mari. Ne vivant qu’au rythme de ses romans, elle nous plonge dans le monde étrange de l’écrivain possédé par ses personnages, un monde à la frontière du réel et de la fiction.

    Nous ne lisons pas le roman de Gilda Piersanti mais celui d’Elisabetta, avec son histoire de Mario petit garçon curieux qui espionne son voisin. Monsieur Rupper est un homme étrange, s’introduire dans son appartement c’est pénétré dans l’antre du mal, dans les confins de la manipulation insidieuse. La vie de Mario s’en retrouvera bouleversée, de son enfance il ne gardera que l’illusion tragique.

    Dans un roman à la construction complexe, l’auteur dissèque l’humain machiavélique et manipulateur avec beaucoup de justesse et de savoir faire. Si l’on comprend les faits, nous comprenons aussi très vite que nous sommes, nous aussi, piégés dans ces deux histoires où la pression psychologique est lourde. Car si pour notre chère Elisabetta ses personnages la manipulent, elle manipule très bien le réel à son avantage.

    https://happymandapassions.blogspot.com/2018/08/illusion-tragique-gilda-piersanti-by.html

    Un roman original avec une maîtrise de la manipulation réussie.
    Un vrai moment de plaisir cette lecture, auteure que je relirais avec engouement, il est assez rare de trouver de tels récits où la psychologie est aussi bien retranscrite. Gilda Piersanti a un véritable don.

  • Encore Un Livre 28 février 2019
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    Illusion tragique démarre tellement fort, que je me suis demandé comment l’auteure allait bien pouvoir me tenir captivée par l’histoire. Elle m’a tellement surprise !
    Je n’ai pas dû attendre les 30 ou 50 premières pages pour rentrer dans l’histoire, j’ai pris une claque aux premiers chapitres, en quelques heures l’affaire était pliée, je ne l’ai pas lâché et j’en suis ressortie épatée par la qualité narrative.
    De rien voir venir, il n’y a pas de place à la réflexion, l’ une ambiance oppressante s’invite, les récits s’entremêlent, un peu complexe parfois mais c’est aussi une valeur ajoutée au texte.
    Il n’est pas évident de faire un retour complet et étayé, mais 10 jours après je me souviens des moindres détails et de toutes les sensations que j’ai ressenti.

    De la torture mentale pour ce petit garçon, en passant par les affres d’une romancière trahie, en 235 pages, Gilda Piersanti a réussi un coup de maître avec un style élégant doté d’une tonalité dramatique.

    De l’illusion à la réalité..qui devient illusion… dans tous les cas il n’en restera qu’une illusion tragique.

  • madame.tapioca 20 mars 2019
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    C’est un jeu vertigineux.
    Gilda Piersanti se joue de son lecteur du début à la fin de son livre.
    Habilement imbriquées les unes dans les autres, deux histoires (peut-être trois...) se déroulent sous les yeux du lecteur et chacune n’est que surprise.
    Une construction machiavélique qui nous mène par le bout du nez. Qu’est-ce qui est réalité ? Qu’est-ce qui est fiction ?
    C’est un dédale. On pourrait si perdre mais non, tout est millimétré.
    Un mille-feuille savamment construit.
    Rien, vous ne verrez rien arriver et je crois que c’est ce que l’on attend d’un polar.
    Mission 100% réussie.

  • Lectures noires pour nuits blanches 21 mars 2019
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    "Je n’avais pas conscience, cette nuit-là, que j’avais pris l’habitude de glisser du monde de mes romans à celui de ma vie sans plus percevoir les limites du passage. J’ignorais que j’avais gommé toute frontière entre la fiction et le réel."

    Le petit Mario a pris l’habitude d’espionner son voisin. Tous les soirs, il l’observe donner le bain à une femme. Intrigué, il décide un jour de pénétrer en douce dans l’appartement avec un ami. Mais, vont-ils réussir à en sortir ?

    Quelle surprise ce roman ! Quelle originalité ! Une construction alambiquée que j’ai beaucoup aimé et qui m’a tenu en haleine jusqu’à la fin.

    Nous allons donc suivre Mario, sa maman et le fameux voisin en alternance avec l’histoire d’Elisabetta, l’auteur qui écrit l’histoire de Mario. Ca n’a pas l’air simple et ce n’est que le début.

    Les deux histoires vont se superposer, se fondre jusqu’à s’imbriquer. Comme un puzzle, mais vous serez surpris par l’image finale.

    On va osciller entre réalité et fiction. On se fait balader, on est dans le flou. L’auteur nous entraîne dans son histoire et nous manipule à sa guise jusqu’au bout, en semant ça et là quelques rebondissements pour capter notre attention. Et elle va y arriver sans problèmes jusqu’au dénouement qui vous laissera abasourdi.

    Tout cela dans une ambiance oppressante, dérangeante, presque malsaine. C’est très noir par moments, ça fait froid dans le dos.

    Si vous aimez les personnages retors, si vous aimez être surpris, n’hésitez pas. Ce roman va vous étonner à plus d’un titre.

  • Serial Lecteur Nyctalope 2 avril 2019
    Illusion tragique - Gilda Piersanti

    🦊 « Je n’avais pas conscience, cette nuit-là, que j’avais pris l’habitude de glisser du monde de mes romans à celui de ma vie sans plus percevoir les limites du passage. J’ignorais que j’avais gommé toute frontière entre la fiction et le réel. »•••

    🦊 Gilda Piersanti nous offre un thriller prenant dans une immersion familiale, où certains petits secrets auront de grandes conséquences. Mario et Riccardo, deux enfants de dix ans, surprennent leur voisin du dessus en compagnie d’une belle jeune femme, sauf que … les deux gosses vont revenir en l’absence du voisin mais cette mission va alors tourner au cauchemar. De son côté Elisabetta, romancière à succès confond parfois la vie réelle et imaginaire. Deux intrigues qui s’entremêlent pour nous livrer un thriller haletant•••

    🦊 Le thème de l’enfance que l’on dissèque avec un immense plaisir, à ses souvenirs perdus ou enfouis, aux blessures provoquées, basculant dans une ambiance pesante. On pense que le basculement se situe au second chapitre où une révélation est faite et qui aurait pu frustrer mais Gilda Piersanti arrive à rebondir pour davantage savourer la sauce à laquelle nous sommes mangés. Soyons clairs, l’auteure joue avec nous, nos nerfs et notre psychologie et c’est drôlement bon. La frontière entre fiction et réalité peut paraitre mince, mais le cheminement de l’auteure séduit forcément par son originalité•••

    🦊 Gilda Piersanti, écrivant en français, ce qui est évidemment un atout pour nous autres lecteurs car une traduction aurait surement eu un gout différent. La finesse et l’analyse humaine qu’elle décortique, sont à chaque fois millimétrées, rien n’est laissé au hasard dans les caractéristiques de chaque personnage•••

    🦊Prix des lecteurs au @quais_polar en 2018 et @20minutesfrance•••
    🦊 Editions Pocket, 7 Mars 2019, 268 pages•••

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.