Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Retour sur l’île - Viveca Sten

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

4 #AvisPolar
3 enquêteurs
l'ont vu/lu
1 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

C’est l’hiver sur l’île de Sandhamn. La tempête de neige qui fait rage contraint les habitants à rester chez eux. Un matin, on découvre le cadavre d’une femme sur la plage : la célèbre correspondante de guerre Jeanette Thiels était connue pour son franc-parler avec certaines personnalités influentes, issues notamment du parti xénophobe Nouvelle Suède.

Vos #AvisPolar

  • Komboloi 17 juin 2019
    Retour sur l’île - Viveca Sten

    J’ai lu ce roman policier dans le cadre d’un jury de prix littéraire et première mauvaise nouvelle pour moi, il s’agit d’une série et ce livre correspond au sixième volet. Alors d’accord, on peut lire celui-là sans avoir forcément ouvert les précédents mais j’aime bien voir l’évolution des personnages et j’ai toujours l’impression d’avoir manqué un truc...

    Mais bon je me suis fait une raison et je me suis quand même lancé dans cette lecture et celle-ci s’est avérée plutôt agréable. On retrouve ici un polar assez classique qui respecte parfaitement les codes du genre, on peut d’ailleurs regretter la prise de risques minimale tant dans le style que dans le fond du récit.

    Globalement on peut dire que l’ensemble fonctionne bien mais cela reste assez lisse quand on regarde dans le détail. Les personnages sont très classiques, assez peu développés (ou alors peut-être au long de la série mais pas assez dans ce roman) et donc peu attachant finalement. C’est un peu pareil pour l’ambiance, on a du mal à s’immerger, ça manque un peu de profondeur. L’enquête est intéressante cependant et vient en quelque sorte sauver les meubles même si elle ne révolutionne pas le genre.

    Voilà, donc si je résume, ce n’est pas une lecture désagréable pour une personne cherchant un polar classique mais il ne faut pas en attendre beaucoup plus.

  • Mes petits plaisirs à moi 22 juin 2019
    Retour sur l’île - Viveca Sten

    Bon, je vais commencer par être gentil en indiquant que j’ai de loin préféré cet opus à Au cœur de l’été qui m’avait semblé non seulement extrêmement classique (bon, avec ce nouveau roman, rien de nouveau sous le soleil dans ce domaine) mais aussi et surtout ultra-permissif en matière d’éducation (là, c’est le vieux « con » qui m’habite qui s’exprime).

    Alors, oui, Viveca Sten est une auteur de polars à la Papa : des romans à la construction hyper classique sans véritables coups d’éclat et aux intrigues nombreuses pour essayer de perdre le lecteur sans jamais vraiment y parvenir. Pour ma part, j’ai quand même dénombré, entre l’enquête et les diverses problématiques personnelles des flics et suspects en tous genres, pas moins de 5 histoires différentes qui s’entremêlent et dont certaines qui n’ont absolument rien à voir avec l’intrigue principale. Alors, oui, ça complexifie l’histoire mais bon, certains auteurs n’ont besoin que de deux intrigues parallèles pour aboutir à un résultat optimal sans que le lecteur n’en soit pénalisé. On a ainsi l’impression que Viveca Sten, situant plusieurs de ses romans autour de la petite communauté de Sandhamn, éprouve le besoin de faire vivre certains personnages, ne serait-ce que dans deux chapitres, histoire que le lecteur ne les oublie pas avant la prochaine parution. Perso, je préférerais qu’elle les envoie en vacances, cela aurait le même effet sans l’inconvénient de les transformer, le temps d’un roman, en simples moribonds. Autre inconvénient de cette pratique : le manque d’approfondissement évident de certains éléments de l’histoire. Je ne citerai que l’exemple de Nora Linde. Ses histoires de cœur (Henrik, Jonas / Jonas, Henrik) la font ressembler à une gamine de 15 ans alors qu’elle a quand même déjà deux gamins. Quant au traitement fait de ses relations avec son supérieur hiérarchique, il est absolument contre-productif car traité de manière tellement superficielle qu’on éprouve difficilement de l’empathie pour ce personnage féminin alors qu’elle le mériterait amplement dans la vraie vie.

    Si l’on se situe du point de vue de l’intrigue principale et la quête du meurtrier du Jeanette Tiels, j’ai plutôt apprécié ces aller-retours entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle. L’enquête reste, cependant, là encore extrêmement gentillette. Comme pour Au cœur de l’été , on reste au niveau d’une enquête du dimanche soir sur France 3. Cela manque de complexité, Thomas et Margit épuisent jusqu’au bout chaque piste avant de passer à une autre alors qu’on s’imagine qu’une enquête voit traditionnellement pulluler les soupçons divers et variés tous en même temps. C’est le gros reproche que je pourrai faire à cet auteur car cela gâche vraiment l’intérêt de la découverte de la solution de l’énigme. Je dois tout de même reconnaître que je me suis fait duper à quelques pages de la fin en choisissant l’issue qui me semblait la plus évidente, sans voir venir le petit coup de théâtre. Mais j’imagine que la grande majorité des lecteurs ne se font pas avoir aussi facilement que moi (naïf, je suis !) et cela ne peut alors pas rattraper le reste du roman.

    Un intérêt tout de même au roman : c’est la confirmation que la Suède est loin d’être ce pays à l’image si idyllique. Pour preuve ici, la manière dont l’auteure décrit sans concession l’ascension d’un parti antisémite à travers le rapide portrait qui est fait de sa leader charismatique, Pauline Palmér. Même si cet aspect du roman est minime, on comprend assez facilement que cette problématique est une réelle source d’inquiétude dans la Suède d’aujourd’hui comme le prouve le témoignage d’Amar, collègue de Thomas et ancien réfugié.

    Au final, un roman à lire tranquillement sur la plage l’été mais qui ne restera pas dans les annales du monde du polar.

  • Le Carnet de Stitch 11 juillet 2019
    Retour sur l’île - Viveca Sten

    Dixième roman de la sélection du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2019 - section polar que l’on découvre ce mois-ci (sélection du mois de juin). Belle découverte pour cette auteure suédoise. Étant fan de littérature nordique, j’ai été servie avec ce roman policier.

    Il est important que "Retour sur l’île" est le sixième tome d’une série noire suédoise, dont on retrouve le duo de personnages : l’inspecteur Thomas Andreasson et l’avocate Nora Linde. Un duo de personnages attachants et dont on aime suivre leurs péripéties. Découvrant seulement cette série, dont les livres ont inspirés la série télévisée "Meurtres à Sandhamn", commencer par lire ce sixième tome ne m’a pas dérangé. Loin de là, je pense que les histoires peuvent se lire indépendamment les unes des autres. Il me tarde de lire les autres romans de cette auteure suédoise.

    Dans ce roman, Viveca Sten nous emmène en Suède, sur l’île de Sandhamn, où une journaliste célèbre décède étrangement. Un beau meurtre dont l’enquête nous fera tourner en bourrique. Ce que j’ai apprécié, c’est le dosage entre l’enquête professionnelle et la vie privée des différents personnages.

    L’écriture fluide et maîtrisée de Viveca Sten nous plonge dans cette enquête dont chaque personnage ne ressortira pas indemnes. Un roman dont le suspens est très bien gardé jusqu’aux dernières pages. Cependant, bien que j’ai bien aimé la lecture de ce roman, j’ai trouvé certains éléments de cette enquête répétitifs. Une enquête assez longue à lire dont on a du mal à voir la fin. La fin arrive subitement sans qu’on s’y attende. Non pas crescendo comme je les aime, mais de manière surprenante. Une histoire et une plume haletant qui classe Viveca Sten dans les meilleures auteures du polar suédois.

    Un bon roman que je vous conseille de lire, bien qu’il soit préférable de lire les autres tomes auparavant !

  • Musemania 16 juillet 2019
    Retour sur l’île - Viveca Sten

    Suédoise, Viveca Sten est une auteure dont plusieurs livres traînaient dans ma pile à lire et que je souhaitais découvrir vu ma passion pour les polars et thrillers venant du Grand Nord. Les éditions du Livre de Poche m’ont quelque peu facilité les chose puisque « Retour sur l’île » faisait partie de la sélection pour le mois de juin du Prix des Lecteurs 2019.

    C’est donc chose faite, même si je n’avais pas lu précédemment les cinq autres enquêtes de l’inspecteur Thomas Andreasson et de Nora Linde. Faut-il les lire dans l’ordre ? Je dirais que je suis partagée pour vous donner une réponse catégorique : d’un côté, je pense avoir saisi l’histoire en général puisque des petits rappels des précédents tomes sont faits régulièrement. Mais parallèlement, d’un autre côté, je vous dirais que la psychologie des personnages est sûrement mieux comprise (ainsi que leurs histoires personnelles), si on prend la peine de commencer par les prémisses. Pour ma part, par manque de temps, j’ai donc commencé par la sixième enquête.

    Je ne peux pas dire que le livre ne m’a pas plu mais, j’ai un goût d’inachevé qui me reste et perdure après avoir tourné la dernière page. Peut-être est-ce dû au fait que je n’avais pas lu les précédents livres (honte sur moi !) mais aussi parce que j’ai l’impression que c’est quelque chose de plus subtile qui m’a manqué. Je trouve que c’est le genre de livre qui est parfait pour les vacances car il se lit assez facilement mais le problème, c’est qu’il s’oublie tout aussi rapidement ! Je pourrais encore vous en dire les grandes lignes malgré que ma lecture remonte à plus d’un mois mais il ne me laissera pas un goût impérissable pour autant.

    Vous aurez compris que pour cette période estivale, c’est le livre parfait qui vous permettra de vous évadez, tout en découvrant la Suède et son froid glacial. Si vous aimez et que vous souhaitez poursuivre l’aventure en compagnie des personnages, sachez qu’une série télévisée a été tirée des livres de Viveca Sten, sous le titre de « Meurtres à Sandhamn » et diffusée sur Arte.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.