Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Ma douleur est sauvagerie - Pierric Guittaut

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
0 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Résumé :

Un jour de chasse comme un autre, Stéphane croise un grand cerf blanc. Un fugace échange de regards et l’animal disparaît. Quelques jours plus tard, le cerf provoque un accident : la femme de Stéphane est morte.
Lancé dans une traque obsessionnelle, obsédé par la soif de vengeance, le chasseur se fond dans la forêt. Il en réapprend tous les codes. Chaque pas dans les bois le rapproche du rendez-vous fatidique avec le cerf.
De l’homme et de la bête, un seul sortira vivant de ce duel sauvage dans le cœur sombre de la forêt.

Vos #AvisPolar

  • L’atelier de Litote 19 avril 2019
    Ma douleur est sauvagerie - Pierric Guittaut

    Après une rencontre inattendue en forêt, un bref échange de regard entre un grand cerf blanc et Stéphane le chasseur, il laissera partir sa proie sans coup férir. Le dit cerf va être à l’origine de l’accident fatal de la femme de Stéphane. Puisqu’il faut un responsable à toute chose, Stéphane va se lancer dans une quête éperdue entre vengeance, et colère aveugle après ce maudit bestiau.

    Nous lecteur, allons suivre Stéphane dans son obsession morbide. Avec des chapitres courts nous allons voir une transformation profonde de ce « prof ». L’auteur choisi un angle plus spirituel voir cosmique étonnant. Une alliance avec la nature, un retour aux sources bienfaisant et générateur de profonds changements dans l’âme de Stéphane. J’ai aimé suivre ce parcours initiatique, cette quête ou la douleur se transforme jusqu’au moment tant espéré. Je suis resté admirative de ce rapprochement avec la nature, la façon dont il s’approprie son environnement est très bien décrite et devient crédible ; en lisant ce livre j’avais la sensation d’une promenade en forêt j’entendais la rivière, je sentais le froid piquer ma peau et tous les craquements de mes pas sur le chemin. J’appréhendai un peu que le monde des chasseurs qui m’est totalement inconnu soit trop envahissant dans le livre, heureusement ce n’est pas le cas et le personnage de Jacquot m’a été plutôt sympathique. Au delà de l’histoire, je retire de ce livre une profonde scission entre notre monde matérialiste et mortifère et un mode de vie plus respectueux de la nature, plus rude aussi mais qui apporte certainement d’autres satisfactions. La dimension chamanique ne m’a pas échappé, elle porte le lien nécessaire entre les humains et les esprits de la nature, les esprits du gibier. Ce livre est porteur d’une belle énergie qui nous transcende en nous permettant un regard nouveau sur notre humanité. Juste un mot pour noter la beauté de la couverture avec son côté graphique et cette silhouette aux ramures sublimes. Bonne lecture.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.