Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

5 #AvisPolar
2 enquêteurs
l'ont vu/lu
2 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin... voilà le roman le plus divertissant de l’année.
Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l’esprit et un régal de lecture.
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Vos #AvisPolar

  • calyenol 22 mai 2019
    Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

    J’ai lu "Les sept morts d’Evelyn Hardcastle" de Stuart Turton.
    .
    "J’oublie tout après chaque pas.Mon esprit est vide.Je ne sais même pas comment je suis arrivée ici.J’ai dû courir,mais je ne me souviens pas pourquoi."
    .
    Evelyn Hardcastle va être assassinée ce soir à 11 heures.
    Qui a intérêt à la tuer ?
    Pourquoi ?
    C’est ce que doit découvrir Aiden Bishop...et tant qu’il n’y arrive pas,il va être amené à revivre sans cesse la même journée.
    .
    Ça vous ait déjà arrivé de lire un livre et d’avoir l’impression de devenir ....dingue ?! Parce que là pour moi ça a été le cas.
    Les jours qui se répètent,les changements d’hôtes,ne plus savoir en qui avoir confiance,ne plus savoir qui est qui....
    L’auteur m’a perdu !!
    Alors comment vous dire si j’ai aimé ou pas.
    Et bien je ne vais pas vous le dire car je ne sais pas.
    Pourtant ça partait bien,l’histoire et l’intrigue me plaisaient mais j’ai eu ce relâchement en cours de lecture.
    J’ai perdu pied à tel point que je me suis demandée où l’auteur m’amenait et si oui ou non j’allais arriver au bout de ma lecture.
    Et puis il faut dire que ce livre est spécial pour avoir su m’embrouiller l’esprit dès le départ,d’ailleurs je me demande encore si j’ai bien compri ce livre lol.
    Je ressors du coup,de cette lecture,avec un ressenti mitigé.
    Alors que dire de plus...
    S’il vous tente,allez-y,après tout il peut vous plaire plus qu’à moi.

  • ju_se_livre 29 mai 2019
    Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

    Que la partie commence !
    J’accuse le colonel Moutarde avec le chandelier dans le salon... A moins que ça soit mademoiselle Rose ?🤔🤔
    Voilà à quoi m’a fait penser ma lecture. À une énorme partie de Cluedo !
    🔎
    Outre la couverture qui m’avait tapé dans l’oeil, le synopsis m’a tout de suite donné envie d’en savoir plus. L’effet "huis clos" sûrement mais pas que...
    Imaginez : un manoir perdu au milieu de nulle part, un crime qui doit avoir lieu, une flopée de personnages suspects et un homme, Aiden, condamné à revivre cette journée à travers differents personnages tant qu’il n’a pas trouvé le coupable.
    🔎
    D’entrée de jeu, j’ai été totalement immergée dans l’ambiance, aimant suivre Aiden à travers ses différents personnages, étant tout autant perdue que lui. Quasiment chaque page apporte son lot de rebondissements et de révélations. On est embarqué dans une quête où le but reste très flou aussi bien pour le lecteur que pour le personnage principal.
    J’ai presque envie de crier au génie ! Les journées se répètent mais aucunes ne se ressemblent. Cette histoire est extrêmement bien conçue. L’auteur nous offre un vrai travail de fourmi où chaque détail va avoir une réelle importance sur la suite des événements. Une histoire riche et complexe que j’ai dévoré.
    🔎
    Et quand on pense tout savoir on se rends compte que finalement on ne sait rien ! Plus de 500 pages où Stuart Turton arrive à balader le lecteur astucieusement. Jusqu’au dénouement qui vient enfin nous libérer de toutes nos questions.
    🔎
    Un véritable coup de coeur ! Et comme le dit si bien The Financial Times "Jamais vous n’avez lu un tel roman !" . Entièrement d’accord ! Une histoire plus qu’originale que j’ai pris plaisir à découvrir !

  • Au chapitre d’Elodie 30 mai 2019
    Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

    Une grande demeure, un bal, des personnages énigmatiques, des décors anglais... Bienvenue à Blackheath house ! Cette histoire est une énigme, ce livre est un labyrinthe dont il faudra tourner les pages encore et encore pour comprendre tous les mystères. Les lieux, les personnages, le temps, les hypothèses...tout se mélange ! Alors oui c’est assez déconcertant, déroutant et il faudra être bien concentré lors de votre lecture. Vous allez essayer de démêler chaque ficelle de cette intrigue machiavélique. Il faudra suivre les règles du jeu. Cette histoire est un jeu de fous plongé dans une boucle du temps à en perdre la tête. J’ai adoré m’y perdre ! J’ai trouvé ce livre original et captivant ! Il y a effectivement un côté Agatha Christie qui n’est pas pour me déplaire. Alors, qui a tué Evelyn Hardcatle ? Pour cela, elle devra mourir 7 fois...

    Elodie
    @elodieuniverse
    http://auchapitre.canalblog.com/archives/2019/05/30/37387041.«html»

  • Anne-Sophie Books (Les lectures d’Anne-Sophie) 3 juin 2019
    Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

    Atypique et passionnant.
    Si ce premier roman de Stuart Turton répond à ces deux adjectifs, ils sont loin de suffire à le définir.
    Commençons par les ingrédients : une sinistre demeure laissée à l’abandon où doit se tenir un bal, une famille pleine de secrets, des invités tous plus étranges les uns que les autres, une pièce de jeu d’échecs, un médecin de peste énigmatique, un valet de pied effrayant, et des trahisons échafaudées derrière chaque porte.

    Ajoutez-y un meurtre qui n’a pas encore eu lieu, des disparitions inquiétantes, une météo effroyable, une forêt inquiétante... et une journée qui n’en finit pas.
    Ou, pour être plus exacte, qui ne cesse de recommencer...
    Et vous obtenez l’ovni littéraire que l’auteur nous offre.

    Vous pensez avoir déjà lu des histoires de ce genre ? Je vous assure qu’après seulement quelques dizaines de pages vous vous rendrez compte de votre erreur, car ce livre est tout bonnement unique.

    Sûrement existe-t-il des romans qui ont une ou même plusieurs des approches qui se retrouvent ici, mais toutes ensemble rassemblées comme dans Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle, je ne pense pas.

    Allez-vous vous arracher les cheveux à sa lecture ?
    C’est plus que probable.

    Tenterez-vous de résoudre les énigmes de vous-même ?
    C’est certain.

    Aimerez-vous vous perdre dans les multiples recoins de Blackheast ?
    Je peux vous l’assurer.

    Perdrez-vous les notions de lieux, d’heures ou même d’identités ?
    Sans aucun doute.

    Pourrez-vous poser ce livre avant la fin ?
    Non, c’est tout simplement impossible.

    Stuart Turton nous offre bien plus qu’un roman passionnant, bien plus qu’un thriller addictif, et beaucoup plus qu’une histoire envoûtante. Il nous transporte littéralement dans un monde créé pour notre plus grand plaisir de lecture.

    Tout y est calculé, mesuré, agencé, pour que nous ne puissions pas avoir envie d’en sortir, et c’est parfaitement réussi.

    Comme des matriochkas, chaque énigme en camoufle d’autres, encore plus sombres et ensorcelantes que les précédentes.

    Ce n’est pas seulement un premier roman époustouflant, c’est une œuvre qui pourrait devenir un classique du genre.

    À lire absolument et à garder précieusement, comme l’objet livre qui le renferme.

  • Booksnpics 13 juin 2019
    Les sept morts d’Evelyn Hardcastle - Stuart Turton

    Evelyn Hardcastle va être assassinée ce soir à 23h. Aiden Bishop se voit proposer un marché pour le moins étrange : résoudre l’énigme entourant le meurtre afin de pouvoir s’échapper de Blackheath. La journée se répétera 8 fois mais il la revivra sous les traits de 8 personnes différentes.
    Tel une marionnette dont on tire les ficelles, notre personnage principal n’a aucun pouvoir sur le déroulement des faits, de ses apparitions, ce qui explique sa confusion totale d’Aiden Bishop mais aussi celle du lecteur.
    La construction de la trame en fait toute son originalité. Savant mélange entre une partie de Cluedo et « l’Histoire sans fin », « Les Sept morts d’Evelyn Hardcastle » a de quoi surprendre.
    Contrairement à ce que je pensais avant d’aborder ce roman, mon rythme de lecture fut assez lent. Bien que le personnage principal soit tenu à un rythme soutenu, ma lecture fut plus mesurée, ceci peut être en raison de la confusion émergeant de l’enquête et du nombre de personnages.
    Ne vous méprenez pas, j’ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans les méandres de ce roman.
    Stuart Turton ne nous livre pas de solution cousue de fil blanc. Ce roman est truffé de twists, rebondissements et autres phénomènes inattendus. Stuart Turton fait bouger ses personnages-clés tel un plateau de jeu de société. Que ce soit le médecin de peste, le valet de pied, ou Aiden Bishop lui-même….
    « Les Sept morts d’Evelyn Hardcastle » est un roman très bien ficelé qui demande énormément de rigueur dans l’écriture pour réussir à maintenir le cap de l’enquête. Stuart Turton jongle avec ses personnages de manière habile et nous livre ici un roman unique en son genre.
    Je remercie les éditions Sonatine pour cette découverte et leur confiance !

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.