Club Sang

Profitez de toutes nos fonctionnalités et bénéficiez de nos OFFRES EXCLUSIVES en vous inscrivant au CLUB.

JE REJOINS LE CLUB SANG

Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

7 #AvisPolar
5 enquêteurs
l'ont vu/lu
4 enquêteurs
Veulent le voir/lire

Résumé :

A Stockholm, la disparition de deux enfants juifs sur le chemin de leur cours de tennis fait suite à l’assassinat d’une institutrice devant une école juive. Fredrika Bergman et Alex Recht s’interrogent sur les liens entre ces deux affaires et suivent une piste qui les mène jusqu’en Israël

Vos #AvisPolar

  • Djustinee 1er septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Premier polar depuis quelques semaines. Cet été n’a pas été propice aux thrillers pour moi. Mais je reprends en beauté.

    Je me retrouve donc en Suède sous la neige, en passant par Israël et Londres.

    Ce roman de 600 pages est aéré grâce aux courts chapitres et à la mise en page de l’auteure. L’écriture est fluide et je tourne les pages, encore et encore avec pour seul but, d’arriver à la fin et de finalement connaître la chute.

    Malgré une fin un peu longue pour arriver à la chute tant attendue, l’intrigue était magnifique orchestrée.

    Je suis happée dès le départ par cette l’intrigue et le doute s’est immiscé aux premières pages. L’auteure a réussi à me faire prendre de fausses pistes, à me retourner le cerveau et à maintenir le suspense durant 600 pages. C’est donc un pari tenu pour ce thriller, pour moi il réuni toutes les conditions du parfait polar.

    Je découvre donc cette auteure avec plaisir et je ne manquerai pas d’ouvrir d’autres de ses bouquins à l’avenir !

  • Pickbooks 4 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Je dois bien admettre qu’en commençant ce roman, je m’attendais à une enquête "classique", un meurtrier (psychopathe si possible) que l’on cherche à arrêter au fil de ses crimes. Assez rapidement on se rend compte que l’intrigue va être bien plus complexe que cela, on sent qu’il y a quelque chose "en plus". Alors évidemment les questions "qui et pourquoi" sont clairement au centre de l’enquête mais ses ramifications vont bien au delà d’une enquête lambda. Pour être honnête, ce roman m’a retourné le cerveau pendant, allez, 550 pages sur les 600 qu’il comporte. Le puzzle s’assemble de façon si travaillée et contrôlée par l’auteure que malgré les révélations qui se font (je dirai même qu’elles nous embrouillent plus qu’autre chose !) on n’y voit clair qu’au tout dernier moment. On se torture en hypothèses en tout genre tout du long, sans jamais mettre le doigt sur la vérité. Ce roman est hyper intelligent et (c’est vraiment le mot) complexe. Le lecteur est manipulé tout du long pour son plus grand plaisir ! Moi qui déteste les intrigues prévisibles, j’ai été plus que servie ! Alors si vous aussi vous êtes tenté, n’hésitez pas une seconde !

  • deslivresetmoi 5 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Un livre dans lequel j’ai eu du mal à m’immerger, malgré le fait que j’adore les romans policier. J’ai trouvé, qu’il y avait trop de personnages différents ayant son chapitre et pour certains il y avait à mon sens des chapitres qui ne servait pas à grand chose. Cela n’ai que mon avis.

    Ce n’est que vers la fin, on va dire à la dernière moitié du roman ou j’ai commencé à prendre du plaisir à la lecture, et à chercher le meurtrier. Je l’avais supposé mais c’est vrai que plus je lisais plus on donnait des indices sur untel ou untel et plus je me pommais dans mes réflexions. Vous me direz, c’était peut être aussi un peu le but de réfléchir en même temps, et de ne pas avoir une réponse évidente, c’est d’ailleurs cela qui m’a tenu en haleine jusqu’à la fin.

    Ne vous attendez pas à une série de meurtres sur meurtres tout au long du livre ce n’est pas le cas. Le livre se concentre majoritairement sur la résolution et l’explication de trois meurtres. On suit vraiment Alex et Frederika à la recherche d’indices, bref de quelque chose pouvant les amener jusqu’au tueur.

    En ce qui concerne la lecture et l’écriture, elle est assez fluide, rien de trop difficile à lire à part le nom des rues, mais en même temps, nous sommes en pays nordiques alors ceci explique cela. C’est à mon sens un livre à la portée de tous.

    En bref, ce livre aurait été un peu plus court, cela ne m’aurait pas troublé, peut être même la lecture aurait été plus agréable pour moi sans certaines pages inutiles à mon sens. Après, si vous aimez les enquêtes policières et chercher des solutions avec la police, vous apprécierez surement ce côté comme moi j’ai pu apprécier cette recherche quand elle s’est vraiment fait importante.

    Mais encore une fois, ce n’est que mon ressenti, peut être vous allez adoré et avoir un coup de coeur pour ce livre, qui sait ?

  • Marylouangel 12 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Pour ma part il s’agit de mon tout premier polar Suédois et j’avoue que j’ai vraiment adorer ce roman.
    Je me suis complètement laissé emporté par cette histoire qui m’a complètement embrouiller dans la résolution de l’enquête.
    J’ai vraiment adorer la façon de découpé le livre en plusieurs partie qui se déroule sur deux temps " la fin" et "auparavant" et ses petits chapitres cours qui nous font passé sur l’histoire et le ressentit de plusieurs personnages.
    Et puis aussi cette façon de nous faire voyager entre plusieurs pays.
    Je suis vraiment ravie d’avoir pu le tester et je pense que cela ne sera pas mon dernier polar Suédois surtout de cette écrivain.

  • Nonobstantine 14 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Cette lecture a été une véritable aventure vers l’inconnu. Connaissant la réputation de l’auteur, l’opportunité offerte par @bepolar était idéale pour enfin la découvrir.
    Je dois avouer que "la reine du polar suédois" porte merveilleusement bien son titre. Ce roman, maîtrisé de bout en bout, m’a transporté de Stockholm à Tel-Aviv en passant par Londres, sans me perdre en chemin une seule seconde.

    Les pistes se sont multipliées au gré des révélations. Un "garçon de papier" très mystérieux, tapi dans l’ombre, difficile à cerner dont on a d’abord du mal à trouver la motivation.
    J’ai particulièrement aimé le style de l’auteur. Sophistiqué sans être inaccessible, chaque mot trouvant sa place et son importance dans l’intrigue le lecteur n’a pas d’autres choix que de se laisser bercer par l’intrigue.
    Et quelle intrigue ! Remarquable est peut-être le mot juste. Pas de déjà-vu en perspective, mais une enquête sortant des sentiers battus. On ressent la fascination de l’auteur pour l’Etat d’Israël. D’abord au titre du roman, puis en nous emportant à Tel-Aviv, en quête de réponses. Une affinité que l’on comprend lorsque l’on sait que l’auteur a travaillé pour le ministère des Affaires étrangères suédois avant de se consacrer à l’écriture.

    Une intrigue aboutie tout comme les personnages. Chacun apportant leur pierre à l’édifice, se complétant parfaitement. On retrouve (ou l’on découvre) Fredrika Bergman, l’héroïne incontournable des romans de Kristina Ohlsson. Une inspectrice de la police suédoise, instinctive et réfléchie à laquelle je me suis facilement attachée. Accompagnée par Alex Recht, commissaire charismatique toujours soucieux de découvrir la vérité, et qui lui aussi rend le lecteur curieux d’en savoir plus sur son passé. En bref, un duo qui fonctionne bien.

    Quant au dénouement, il a tenu toutes ses promesses. J’ai lu les 100 dernières pages avec une impatience non dissimulée. Et je n’ai absolument pas été déçue. Un très bon polar, à déguster sans modération.

  • Saveur Littéraire 16 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Tout d’abord un grand merci aux éditions J’ai Lu et à BePolar pour leur confiance et l’envoi de ce service-presse. Prêt(e) à plonger dans Les étoiles de David, cette brique de presque 700 pages ?

    J’ai déjà visité l’Islande et la Norvège grâce à de belles plumes du froid, et aujourd’hui c’est au tour de la Suède et d’Israël d’intégrer ma carte ! La tragique histoire d’enlèvements d’enfants et de meurtres prend ses racines auprès d’un personnage mythique qui, tout au long du roman, va s’agiter comme une poupée de chiffon démoniaque. Laissez-moi vous introduire au mystérieux et carnassier Garçon de papier, un mythe qui terrorise les enfants d’Israël et s’abat même jusqu’au sein d’une communauté juive en Suède.

    C’est donc ainsi que l’on commence le roman, par le fameux mythe ! Intrigant à souhait, tout d’abord comme une histoire racontée par-ci par-là, puis comme un monstre qui attend son heure en observant chaque fait et geste. Cette impression-là est renforcée par une écriture particulièrement efficace : on alterne entre les points de vue de différents personnages ; trop nombreux pour que je puisse ici les citer, mais aussi entre les temps narratifs, pour un rythme prenant qui dure tout au long de ces presque 700 pages. Et oui, c’est une brique qu’on tient entre nos mains, elle peut donner l’impression de rebuter au départ, mais l’intrigue démarre tout de suite, le suspense suit derrière et les pistes s’accumulent très vite.

    Les étoiles de David a ce point particulier de concentrer pas mal de personnages dans ses chapitres, et là où ça pourrait devenir handicapant, l’auteure parvient à différencier ses bébés d’encre ; en effet, chacun(e) sait être assez reconnaissable malgré, pour les besoins de l’intrigue, parfois quelques similitudes. On parvient finalement à jeter son dévolu sur son chouchou. Chaque camp est sur le pied de guerre à tenter de découvrir qui a enlevé puis tué des membres d’une communauté juive : la police avec Fredrika et ses collègues, l’anti-terrorisme avec Edden, les renseignements avec Efraim ou Peder… Avec autant d’organismes, autant vous dire que les hypothèses vont bon train et que rien ne sera épargné aux familles comme aux lecteurs, comme aux enquêteurs aussi, au passage.

    Je vous disais qu’on allait pas mal voyager ; on va même se rendre en Israël ! L’occasion pour nous de faire le point sur la situation du pays, depuis les années 2000 jusqu’à maintenant. Il semble que, d’une triste mais banale histoire d’enlèvement puis de meurtres d’enfants, les choses aillent plus loin. On pourrait bien en effet avoir glissé sur un terrain miné. Les enquêteurs vont le découvrir à leurs dépends, mais ça, je vous laisse le lire de vous-même !

    Admirable façon d’imbriquer le présent et la fin de l’histoire, pour nous faire prendre la mauvaise direction. On a ce pressentiment dès le début des premières lignes que l’histoire ne va pas bien se finir, qu’il y aura des dégâts et de la douleur. Eh beh, ça ne rate pas quand, une à une, les conclusions à toutes ces histoires arrivent à la file indienne. Il y aura là de quoi rester bouche bée devant la tournure des événements. Quelques déceptions du point de vue d’Edden, après tout ce qui peut se passer, que ça se finisse comme ça pour son histoire me paraît franchement idéaliste. Et de la satisfaction pour d’autres ; Fredrika, par exemple. Les mystères trouveront-ils tous une fin ? Pas sûr, mais tout ne peut pas être révélé au grand jour.

    Ch’tite question que je me pose à la fin, c’est le rapport entre le titre et l’histoire ? Un titre tel que Le Garçon de papier aurait peut-être bien sonné quand on s’immerge dans toute cette horreur, m’enfin, je ne me plains pas ! Ce fut certes une longue brique, mais Les étoiles de David ne m’a pas assommé du tout, des directions totalement différentes de ce qu’on pensait, toujours plus de mystères et de fausses pistes, je n’aurais pas rêvé mieux pour mon dimanche.

    En ce qui me concerne, si j’ai l’occasion de lire les autres tomes des enquêtes de Fredrika Bergman, je n’hésiterais pas ! Et vous, prêt(e) à plonger dans les méandres d’un secret destructeur ?

    (https://saveurlitteraire.wordpress.com/2019/09/15/89-les-etoiles-de-david-kristina-ohlsson/)

  • Indra 19 septembre 2019
    Les étoiles de David - Kristina Ohlsson

    Si vous voulez cogiter, vous triturer les méninges, entrer dans une enquête en forme de casse-tête labyrinthique, jetez vous dans ce roman de Kristina Ohlsson !
    Le passé et le présent se mélange, on voyage de Stockholm à Jérusalem en passant par Londres, on suit des personnages plus attachants les uns que les autres et on n’arrête pas de se demander ce que cachent les protagonistes !
    Même si certains aspects psychologiques me laissent sceptique, l’intrigue est plus que bien menée, elle est envoûtante et tortueuse. C’est rythmé, addictif, bien équilibré.
    Si on n’est pas forcement adepte du genre (quelque chose entre un policier scandinave et un thriller oriental), il faut s’accrocher quelques pages avant d’être réellement happé dans l’histoire. Après ça, impossible de le lâcher. On a besoin de savoir... et on a besoin que les autres sachent.

    (PS : Ne pas avoir lu les tomes précédents ne gêne pas la compréhension de cet épisode... mais je vais quand même rattraper mon retard !)

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.