Les espionnes du Salève : Bletchley Park - Mark Zellweger

Notez
Notes des internautes
2
commentaires
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !
Vous devez être inscrit ou connecté pour bénéficier de votre médiathèque!
Notez
Notes des internautes

Résumé :

Angleterre, décembre 1941 : Bletchey Park est un domaine ultra secret abritant le centre de déchiffrage et de décodage du MI16. Les renseignements obtenus à partir de ces décryptages joueront un rôle crucial durant cette année 1941.
Churchill disait des gens de Bletchley « Ces oies qui pondaient des œufs d’or et jamais ne caquetaient ».

Au sein de ce centre confidentiel, les Dilly’s Girls, trois femmes : Mavis, Joan et Margaret chargées de décrypter les messages pour que d’autres puissent agir sur le terrain

Ces "autres", ce sont les espionnes du Salève avec notamment, Ruth, Sev, Anka et Hannah Leibowitz à leur tête.
Ces femmes, plus courageuses que la plupart des hommes, forment le réseau des Espionnes du Salève, prêtes à tous les sacrifices pour gagner la guerre contre les nazis en œuvrant en silence et dans l’ombre à travers le monde : Berne, Lyon, Londres, Varsovie, Libye.

En cette année 1941, l’inquiétude et l’horreur gagnent le camp allié. Les messages décryptés à Bletchley Park permettent de découvrir que les nazis finalisent leur projet de solution finale et s’activent sur la réalisation d’une arme de destruction massive.
Tandis que certaines doivent géo localiser les allemands en Libye, une autre devra partir à la recherche de l’eau lourde, disparue en Norvège au sein d’un centre atomique nazi ultra secret. Dans le même temps, la résistance s’organise alors que la répression nazie s’intensifie.

Des choix cruciaux devront être faits par ces femmes plongées dans l’horreur de l’Histoire.

Vos avis

  • Les Lectures de Maud 27 novembre 2018
    Les espionnes du Salève : Bletchley Park - Mark Zellweger

    A peine remises de leurs aventures et mésaventures que les voilà de nouveau à sillonner les routes de France, de Suisse, d’Europe et d’Afrique du Nord ; en quête d’informations ou de messages. L’heure est grave, le décryptage de messages à Bletchley Park alerte, affole et plonge les hauts dirigeants dans la tourmente. En Europe du Nord, les nouvelles ne sont pas plus réjouissantes, une catastrophe se prépare… En Afrique du Nord, le réseau d’espionne œuvre également en renseignant les alliés sur les positions ennemies.
    Ravie de retrouver Hannah et son réseau de femmes courageuses et volontaires, prêtes à mettre leur vie en danger pour lutter contre le nazisme. Les revers sont multiples et viennent de toute part, même de là où on ne l’imagine pas. Comment vont-elles mettre en œuvre des stratagèmes afin de remplir leurs missions ?
    Après une magnifique lecture du premier volet, je suis enchantée par celui-ci, nous retrouvons à travers des faits historiques, une trame dynamique, entraînante, et peu connue de notre Histoire. De nouveaux personnages apparaissent, les anciens sont plus développés ; on en apprend d’avantage, sur leur vie, leur passé et leur caractère. Je pense principalement à Sev pour cet opus. Je pense que leurs aventures ne vont pas s’arrêter alors je vais patienter sagement jusqu’aux prochaines.

  • Ophé Lit 10 décembre 2018
    Les espionnes du Salève : Bletchley Park - Mark Zellweger

    "En tant que Juifs, qu’avons-nous fait pour mériter cela ? Je ne comprendrais jamais toute cette haine. Nous sommes tous frères et sœurs. Nous devrions nous aimer dans nos différences" (Hannah).

    A la fois roman historique et roman d’espionnage,Bletchey Park, deuxième opus de la série Les espionnes du Salève, traite cette fois de la découverte par les anglais de la mise en place de "la solution finale" par le régime nazi mais aussi de l’union des forces alliés par le prisme de leurs agences de renseignement.
    Si dans le premier opus, Mark était davantage sur la présentation de ces services de l’ombre, des personnages et la mise en lumière du rôle d’une Suisse pas si neutre que l’Histoire semble le raconter dans nos manuels d’écoliers ; dans ce second tome il nous fait davantage suivre les actions des membres des services de renseignement et plus particulièrement de ces femmes qui composent le réseau "des espionnes du Salève".

    J’ai retrouvé avec tendresse celles que j’admire et plus particulièrement Hannah, qui, même si elle n’effectue pas de mission de terrain, gère le réseau des espionnes et veille sur ses amies avec le plus grand soin, telle une louve sur ses petits.
    De l’Afrique du nord à la Bretagne en passant par l’Ecosse, la Suisse et la Norvège, nos espionnes vont avoir fort à faire entre décembre 1941 et novembre 1942, pour aider leurs pays respectifs et mettre un frein à la folie d’Hitler.
    Parallèlement, Mark nous fait découvrir un haut lieu de l’espionnage : Bletchley Park : lieu où les équipes de Dilly Knox décryptent les messages nazis transitant via enigma. Organe important des services secrets, il a permis de révéler aux Alliés la machine de mort nazie : "La Solution finale". Mais Bletchley Park est en danger, l’Abwehr (services secrets allemands) fait montre d’une activité inquiétante sur le sol britannique.

    Au-delà de cette guerre, c’est une fois encore aux femmes et aux hommes qui ont voué leurs vies à la lutte contre l’horreur nazie que Mark Zellweger rend hommage avec ce roman. Plus rythmé que le précédent opus, Bletchey Park développe davantage le rôle d’ensemble des services de renseignement alliés, l’importance capitale d’une coopération pleine et entière de chacun et ce malgré le jeu de la concurrence. Il nous parle également de la solidarité entre les Hommes au-delà des nationalités, des résistants juifs d’Afrique du Nord, mais aussi ceux de Pologne qui ont été les premiers témoins de l’Holocauste et que l’Histoire oublie trop souvent.

    Si Mark m’avait déjà touché avec Hannah et ses "soeurs" espionnes dans le premier tome, il développe davantage ces personnages dans ce second roman.Il leur donne plus de puissance encore, plus de vie au point qu’il est difficile de croire qu’elles ne sont que des personnages de fiction.
    Avram, l’époux d’Hannah y a une place plus importante également et je tenais à clore cette chronique par un extrait d’une lettre qu’il adresse à son épouse, une lettre qui résonne comme le cri d’un peuple tout entier, une lettre qu’il écrit depuis le ghetto de Lodz :

    " Je suis devenu médecin généraliste pour mes congénères et j’essaie d’apporter un peu de réconfort et d’humanité dans ce qui est devenu l’inverse.
    Ma place est auprès de ce peuple juif qui est le mien, même si le prix à payer est des plus forts et signifie que je ne vous reverrai jamais. Rester digne est tout ce qui me rest et je n’en ferai cadeau à personne. Je suis juif et polonais et fier de l’être et je ne me laisserai pas rabaisser quelles que soient les circonstances."

Votre commentaire

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.