Olivier NOREK

Inscrivez-vous et/ou connectez-vous pour vous inscrire à nos alertes Olivier NOREK

  • Livres
  • News
  • Biographie
  • Videos
Plus
Moins

Olivier Norek est écrivain et scénariste, de nationalité française. Il est né à Toulouse, le 02/08/1975.

Olivier Norek est écrivain et scénariste.

Il est lieutenant de police à la section Enquête et Recherche de la Sous-Direction de la Police Judiciaire (SDPJ) en Seine Saint-Denis (93).

Il travaille d’abord en tant que bénévole chez Pharmaciens sans frontières durant trois années, lors desquelles il participe à la réhabilitation d’un hôpital à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane, ainsi que de l’approvisionnement en matériel médical des hôpitaux et camps de réfugiés des territoires en guerre de l’ex-Yougoslavie (1994-1995).

Il devient gardien de la paix à Aubervilliers, puis rejoint la PJ au service financier, puis au groupe de nuit chargé des braquages, homicides et agressions.
Après avoir réussi le concours de lieutenant, il choisit Bobigny au sein du SDPJ 93, à la section enquêtes et recherches (agressions sexuelles, enlèvement avec demande de rançon, cambriolage impliquant un coffre-fort…).

Il écrit quelques textes et participe en 2011 à un concours de nouvelles. Il décide de se mettre en disponibilité pour écrire son premier roman "Code 93" (2013), un polar réaliste qui nous plonge dans le quotidien des policiers en Seine-Saint-Denis.
"Territoires" (2014), présenté en exclusivité à l’occasion du 6ème Festival International des Littératures Policières de Toulouse Polars du Sud, est la suite de "Code 93".

Son 3ème livre, qui met en scène le capitaine Coste, "Surtensions", paraît en 2016. Il obtient le prix du polar européen du magazine Le Point.

En 2017, il publie "Entre deux mondes" où il aborde un sujet brûlant d’actualité : le parcours de migrants arrivant en France.

Il a travaillé à l’écriture de la sixième saison de la série télévisée française "Engrenages" (2017).

Les droits de ses romans sont déjà acquis en vue d’être portés à la télévision pour y être déclinés en série.

Source : Babelio

Plus
Moins