No Body Saison 1 - Christian DE METTER

Club Sang

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour pouvoir participer au Club !

1 #AvisPolar
1 enquêteur
l'a vu/lu
0 enquêteur
Veut la voir/lire

Galerie photos

© Soleil

Vos #AvisPolar

  • Angie - Blog Culturez-moi 8 février 2019
    No Body Saison 1 - Christian DE METTER

    Une quête de vérité

    Quand l’histoire débute, on ne peut s’empêcher de penser à Clarisse Starling et Hannibal Lecter lors de leur célèbre rencontre. Ici, la psychiatre engagée par le juge doit comprendre le fonctionnement psychologique de ce détenu pour le moins étrange. Au fil des bulles et des planches il va lui raconter son histoire, de son enfance jusqu’à l’assassinat de son coéquipier. Comment encore tout jeune, après quelques délits, il s’est fait prendre malgré lui dans le giron du FBI. L’organisation, après marchandage, l’emploiera comme agent infiltré. D’abord pour observer les groupuscules opposés à la guerre du Vietnam puis progressivement dans des milieux de plus en plus dangereux, le faisant sombrer progressivement dans le crime et la folie.

    A mi-chemin entre la bande-dessiné classique et le comics, No body nous offre des dessins d’un d’un style et d’une précision sublimes. La colorimétrie très particulière renforce l’ambiance lourde et poisseuse du récit. Je n’ai pas pu éviter de faire un parallèle avec le film Seven sur ce choix d’ambiance.

    Les 4 volumes se lisent d’une traître. Pour ma part je n’ai pas pu m’arrêter avant d’avoir lu le dénouement final (tellement inattendu d’ailleurs !) et j’étais bien heureuse de les avoir tous sous la main le même soir. Sans quoi ma frustration aurait été énorme. Car oui chaque fin de tome appelle très fort le suivant.

    En bref

    Cette épopée en 4 volumes est tout ce que l’on attend d’un très bon polar : Un meurtrier énigmatique, une enquêtrice prête à tout pour la vérité, des complots d’Etat. No Body nous emmène dans différents Etats américains, à différentes époques tout en effaçant au fil des planches la limite entre le bien et mal. Qui sont les gentils et qui sont les méchants quand tout le monde est pourri ? Vraiment une excellente découverte que je recommande chaudement à tous les amateurs de bande-dessinées et/ou de polars très sombres.

Votre #AvisPolar

Votre note :
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Bepolar.fr respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. et nous veillons à n’illustrer nos articles qu’avec des photos fournis dans les dossiers de presse prévues pour cette utilisation. Cependant, si vous, lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe constatez qu’une photo est diffusée sur Bepolar.fr alors que les droits ne sont pas respectés, ayez la gentillesse de contacter la rédaction. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.