Ophé Lit

https://www.facebook.com/Quand-Oph...

Montmorency

Chroniqueuse pour les blogs Collectif Polar et Lire Délivre France 3 IDF, je suis une passionnée de littérature noire, française principalement.
J’aime partager mes lectures et mettre en valeur la qualité d’oeuvres trop souvent considérées comme faisant parties un « sous-genre ». J’écume les salons à la rencontre des auteurs qu’ils soient connus ou non pour échanger avec eux sur leur passion pour l’écriture.

LIVRES

0 livres à lire

0 livres lus

35 livres notés

37 avis de livres

BD

0 BD à lire

0 BD lues

0 BD notées

0 avis de BD

Films

0 films à voir

0 films vus

0 films notés

0 avis de films

Séries TV

0 séries à voir

0 séries TV vus

0 séries TV notées

0 avis de séries TV

Ses Avis

  • 5 derniers
  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • News

Une seconde de trop - Linda Green

Je ne sais trop quoi penser de ce roman. « Une seconde de trop » s’ouvre sur un prologue qui m’a beaucoup touché, un prologue qui évoque le lien éternel entre une mère et son enfant. Ce thème sera abordé de nouveau en toute fin de roman, et ce de manière tout aussi émouvante. L’intrigue se met ensuite en place, Ella disparaît alors qu’elle jouait à cache-cache avec sa maman. La construction du roman est assez originale, bien que ce procédé commence à être de plus en plus utilisé, en l’espèce des chapitres qui se concentrent sur un personnage en particulier. Côté intrigue, le sujet des enfants enlevés (...)

Lire la suite

Mort Point Final - Frank Klarczyk

Une tuerie, au sens propre comme au figuré, voilà ce que je dirais de ce roman si je devais le décrire en un mot. Au sens propre parce que les morts se cumulent au fil des pages, au figuré parce que ce livre regroupe tout ce que j’aime dans le roman noir. Tout d’abord l’ambiance : sombre, angoissante, pesante. C’est la peur au ventre et l’angoisse étreignant mon cœur que j’ai tourné les pages sans pouvoir m’arrêter. L’écriture : tranchante, précise, enrichie par un vocabulaire soigné mais aussi précisément choisi. Un style sobre mais mis en valeur par de nombreuses références culturelles, et des figures de (...)

Lire la suite

Maboul Kitchen - Nadine Monfils

Chronique de fous rires en cascades Honte à moi qui n’avais encore jamais lu Nadine Monfils ! Pourtant Dieu lui-même m’en avait parlé par le biais des fans absolus de cette auteure belgo-montmartroise. Alors pour lui faire hommage, tentons une chronique à la hauteur du bonheur que m’a procuré cette lecture. Mémé Cornemuse, croisement réussi entre Annie Cordy, dont elle est fan, et Carmen Cru dont elle défend les mêmes valeurs : culture douteuse, inhumanité, vocabulaire, ruse, « exploiteuse » (si si ça existe) de gentillesse etc … De quoi faire pâlir de jalousie les plus acariâtres occupantes des maisons (...)

Lire la suite

Qaanaaq - Mo Malo

Chronique d’une déception. Ce roman de l’énigmatique Mo Malø je l’attendais, comme beaucoup d’entre vous. Il faut dire qu’entre la communication faite autour de la sortie du livre, le secret autour de l’identité de l’auteur et les chroniques dithyrambiques, je brûlais d’envie de le lire. Peut être trop... trop d’impatience, trop de pub, trop d’attentes par rapport à ce roman. Et plouf... Je n’ai pas accroché. Que ce soit l’histoire ou les personnages, l’ambiance... Aucune émotion n’est venue accompagner ma lecture. Laborieuse durant la première partie, la seconde n’a pas davantage comblé mes espoirs. (...)

Lire la suite

Les Démoniaques - Koping Mattias

Chronique d’un roman qui bouscule... Ce que j’aime le plus dans la lecture, c’est ressentir des émotions : frissonner en lisant un thriller, pleurer de joie ou de tristesse sur un policier, rire à toutes formes d’humour… bref : vibrer Rares sont les lectures qui m’ont autant permis de le faire. C’est le cas des Démoniaques. Je n’ai pas été choquée contrairement à ce que certains lecteurs avaient pu me dire, sans doute de part mon expérience professionnelle, mais j’ai été bousculée par le melting pot d’émotions que j’ai ressenti au fil des pages. Mattias Köping, en orfèvre des mots, décrit, avec une (...)

Lire la suite

Une seconde de trop - Linda Green

Je ne sais trop quoi penser de ce roman. « Une seconde de trop » s’ouvre sur un prologue qui m’a beaucoup touché, un prologue qui évoque le lien éternel entre une mère et son enfant. Ce thème sera abordé de nouveau en toute fin de roman, et ce de manière tout aussi émouvante. L’intrigue se met ensuite en place, Ella disparaît alors qu’elle jouait à cache-cache avec sa maman. La construction du roman est assez originale, bien que ce procédé commence à être de plus en plus utilisé, en l’espèce des chapitres qui se concentrent sur un personnage en particulier. Côté intrigue, le sujet des enfants enlevés (...)

Lire la suite

Maboul Kitchen - Nadine Monfils

Chronique de fous rires en cascades Honte à moi qui n’avais encore jamais lu Nadine Monfils ! Pourtant Dieu lui-même m’en avait parlé par le biais des fans absolus de cette auteure belgo-montmartroise. Alors pour lui faire hommage, tentons une chronique à la hauteur du bonheur que m’a procuré cette lecture. Mémé Cornemuse, croisement réussi entre Annie Cordy, dont elle est fan, et Carmen Cru dont elle défend les mêmes valeurs : culture douteuse, inhumanité, vocabulaire, ruse, « exploiteuse » (si si ça existe) de gentillesse etc … De quoi faire pâlir de jalousie les plus acariâtres occupantes des maisons (...)

Lire la suite

Qaanaaq - Mo Malo

Chronique d’une déception. Ce roman de l’énigmatique Mo Malø je l’attendais, comme beaucoup d’entre vous. Il faut dire qu’entre la communication faite autour de la sortie du livre, le secret autour de l’identité de l’auteur et les chroniques dithyrambiques, je brûlais d’envie de le lire. Peut être trop... trop d’impatience, trop de pub, trop d’attentes par rapport à ce roman. Et plouf... Je n’ai pas accroché. Que ce soit l’histoire ou les personnages, l’ambiance... Aucune émotion n’est venue accompagner ma lecture. Laborieuse durant la première partie, la seconde n’a pas davantage comblé mes espoirs. (...)

Lire la suite

Les Démoniaques - Koping Mattias

Chronique d’un roman qui bouscule... Ce que j’aime le plus dans la lecture, c’est ressentir des émotions : frissonner en lisant un thriller, pleurer de joie ou de tristesse sur un policier, rire à toutes formes d’humour… bref : vibrer Rares sont les lectures qui m’ont autant permis de le faire. C’est le cas des Démoniaques. Je n’ai pas été choquée contrairement à ce que certains lecteurs avaient pu me dire, sans doute de part mon expérience professionnelle, mais j’ai été bousculée par le melting pot d’émotions que j’ai ressenti au fil des pages. Mattias Köping, en orfèvre des mots, décrit, avec une (...)

Lire la suite

Sous terre personne ne vous entend crier - Gilbert Gallerne

« À présent qu’il se retrouve seul, c’est son refuge. Il ne peut pas laisser les étrangers l’envahir et l’en chasser comme on l’a toujours repoussé de partout. Il ne peut pas leur permettre de s’emparer du dernier endroit où il se sent en sécurité ! Il doit les faire fuir. Les inciter à ne plus jamais revenir. Ni eux ni personne. » Mikaël a toujours vécu sous terre, caché aux yeux de tous. Avec l’Autre, ils ont fait des sous-sols de Paris leur univers. Jonzac est un flic à l’ancienne. À l’approche de la retraite, il a toujours la foi, et malgré le manque de suivi de la justice, c’est avec hargne qu’il chasse (...)

Lire la suite

Sa Liste d'envies

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers

Sa Médiathèque

  • Livres
  • BD
  • Films
  • Séries
  • 5 derniers

Ses articles

  • News
  • Livres
  • BD
  • Dossiers noirs
  • Films
  • Séries